ALIMENTATION DU CHIEN optimisée pour le chien

 

Alimentation du chien - Chien avec côtelette

 

Alimentation du chien :  c’est l’élément essentiel à sa bonne santé, à court, moyen et long terme. C’est le premier remède préventif à utiliser tous les jours, c’est aussi le premier remède thérapeutique en cas de maladie.

Il est donc très important que chaque propriétaire de chien ait toutes les informations sur l’alimentation des chiens, qui doit êre :

  1. Adaptée à la morphologie et au système digestif du chien.
  2. Juste en quantité suffisante, sans excès et sans manque
  3. Et surtout de bonne qualité, en apportant équilibres alimentaires et nutritionnels

Ce sont les principes que nous appliquons dans cette section « Alimentation du chien » de notre site « Mon ami le chien – Un chien en pleine forme, naturellement ». Ce sont des exemples et des conseils que nous vous apportons ici.

 

Alimentation du chien adaptée à la morphologie et au système digestif canin

L’homme est un omnivore : son corps s’adapte assez facilement à des nourritures riches ou pauvres en protéines animales, végétales, etc. Sa mâchoire et ses dents, son tube digestif, son estomac, ses intestins s’adaptent assez facilement parce que son corps renferme les bactéries, protéines, micro-éléments, etc. qui « digèrent » les aliments que nous mangeons.

Le chien est un carnivore (A 90% pourrons nous dire). Son tube digestif est « fait » pour des protéines animales (Viandes, abats). Savez vous que l’acidité de son estomac est très élevé (pH 1) quand celui de l’homme est moyennement acide (pH 4 à 5). Son intestin est de seulement 2 m de long (Celui de l’homme de 8 à 10 m). La salive du chien n’a pas d’amylase tandis que la salive de l’homme qui en contient permet de « traiter » l’amidon dès la bouche. Et toutes les comparaisons « digestives » entre chiens et humains montrent que le chien ne peut se satisfaire de nourriture qui s’éloigne d’une alimentation carnée. Et c’est le cas des aliments industrialisés en boîtes et en croquettes, totalement inadaptés au système digestif du chien.

 

Vaccins : bénéfiques ou dangereux pour votre chien ?

Recevez gratuitement nos recommandations sur les vaccins dans ce dossier complet sur un sujet explosif.

Profitez-en avant qu'il ne soit retiré ! 

Nourriture en quantité suffisante et sans excès

C’est peut être assez évident dans le cadre de l’alimentation du chien. Cependant les statistiques montrent une augmentation nette de l’obésité des chiens, parallèlement à celle des hommes.

Par ailleurs, les tailles entre chiens diffèrent énormément suivant la race. Mais un chien deux fois plus lourd ne doit pas manger deux fois plus ! De même le niveau d’activité. Ou encore l’endroit où il habite.

Un chien est naturellement « goulu » et avale « tout rond » si vous ne l’avez pas « éduqué ». Habituellement il ne sent pas « en avoir assez » car il ne reçoit pas, de son cerveau le signal de satiété que nous ressentons (Enfin, en règle générale !). Il faut donc savoir combien votre chien doit manger s’il est en bonne santé, s’il est malade, si ses conditions de vie changent. Et cela se défini clairement et simplement.

A l’inverse, un chien doit avoir une nourriture suffisante, équilibrée. Cela implique obligatoirement des compléments alimentaires, car la nourriture « achetée », même de qualité ou biologique, est déficiente en micro-éléments indispensables à la santé. C’est dans cette section « Alimentation de votre chien » que vous pourrez répondre à ces problèmes de notre époque.

 

Alimentation du chien de qualité

C’est le point essentiel parmi les points importants de l’alimentation du chien.

Tout ce que votre chien absorbe doit se transformer efficacement en énergie et en énergie seulement. Celle pour courir bien sûr, mais aussi pour broyer avec sa mâchoire. A l’intérieur, ses organes ont besoin d’énergie pour fonctionner (Le cœur par exemple) mais aussi pour initier des réactions chimiques (Fabriquer l’acide de l’estomac) ou des réactions cellulaires (« Digérer »  les nutriments).

L’organisme du chien récupère la partie « utile » des aliments, pour le corps et son activité. Ce qu’il y a en trop ou inutilisable par son corps est stocké temporairement (Lipides – graisses, etc.) ou évacué (Urine, fèces, sécrétions). Le problème santé apparaît lorsque le surplus ne peut plus être stocké « naturellement » (Ex: obésité) et/ou lorsque la nourriture inadaptée aux capacités digestives du chien conduisent ses organes à trop travailler pour « compenser ». Par exemple, la salive du chien peu importante, ne comporte pas d’enzyme amylase nécessaire à la digestion de l’amidon. Les croquettes en sont rempli. Cela conduit le pancréas à « compenser » par une production surabondante d’amylase. D’où son usure prématurée qui se traduit par les maladies pancréatiques précoces courantes aujourd’hui, pratiquement inconnues il y a 50 ans.

C’est finalement un enchaînement diabolique : plus la nourriture sera trop abondante ou inadaptée, plus les organes seront usées (Reins, foie, vésicule biliaire). Parallèlement, moins les défenses naturelles fonctionneront . Plus votre chien sera fragile aux agressions microbiennes et autres micro-organismes ou parasites qu’il croise.

A l’inverse, l’alimentation de votre chien sera adaptée et de qualité, moins sont corps devra « travailler » pour produire la même énergie dont il a besoin, moins il s’usera et plus il vieillira mieux et longtemps.

 

Une alimentation optimisée

Les articles de cette section sur l’alimentation du chien se construisent progressivement, sur la base de recherches d’informations, idées, expériences, études faites en France et souvent aux Etats Unis, au Canada et en Allemagne. Dans ces pays étrangers, l’intérêt du public concerné par les chiens et leur bien être est plus large et souvent tourné vers des solutions naturelles. Ce que nous voulons vous faire partager.

Vous trouverez dans cette section des recommandations alimentaires, culinaires, nutritionnelles, pratiques pour faire et équilibrer les repas de votre chien. Nous ajouterons des recettes, des listes d’aliments à acheter « groupés ». Nous avons déjà développé assez d’informations sur le menu « cru » ou BARF, avec un calculateur de repas équilibrés pour une semaine, détaillés par repas, avec liste d’achat correspondant. Voir ….

Cette page est dédiée à l’alimentation optimale pour votre chien.

 

Bibliographie

Je nourris mon chien naturellement – Swanie Simon – Thierry Souccar Editions – 2014
Natural Heath for dogs and cats – Dr Pitcairn – Rodale Editions
Herbal dog care – Dr Kidd – Storey Publishing – www.storey.com
Give your dog a bone – Dr Ian Billinghurst – Warrigal Publishing
Toxic croquettes – Zutta Ziegler – Souccar Editions
Comparaison des rations Barf (Biologically appropried raw food) aux recomandations nutritionnelles du chien sain ou malade -École nationale vétérinaire d’Alfort – Année 2011 – Thèse pour le doctorat vétérinaire présentée par Elise, Jeanne, Aline CAMPAGNOLLE
Herbs for pets – Mary Wulff-Tilford – Bow Tie Press
Le Manuel Vétérinaire Merck – 3ème edition française
Dogs Naturally Magazine (www.dogsnaturallymagazine.com/)