Anti-puces naturels pour chien – Traitement holistique efficace

Anti-puces naturels pour chien. Puces du chien: un fléau. Traiter d’abord le chien avec des traitements naturels complets, prévenir et fortifier son système immunitaire. Alimentation et compléments naturels à effet immédiat. Applications naturelles sur la peau du chien (Shampoing liquide anti-puces naturel, Terre de diatomée, Mélange Pierre de diatomée + Plantes en poudre, Shampoing anti-puces à faire à partir d’une plante à cueillir vous même). Traitement naturel : plantes médicinales à consommer avec la nourriture contre puces et allergies. Homéopathie. Puces et vermifuge naturel pour tous vos animaux du foyer. Traiter aussi l’environnement du chien.


 
Anti-puces naturels pour chien :  dans cet article, nous abordons le traitement holistique (6) du chien, qui permet d’obtenir des résultats contre les puces, à court et long terme.

Pour être efficace, le traitement  naturel anti-puces du chien doit prendre en compte le chien dans sa globalité et son milieu. Le docteur Kidd, vétérinaire américain, a une approche holistique (6) de son métier. Il base son diagnostic et ses préconisations de traitement sur les déséquilibres globaux de l’animal et non pas seulement sur le problème qui a conduit l’animal en consultation. Pour les puces , il explique :

Anti-puces naturels pour chien - Chien qui se gratte« Observez les animaux dans un foyer et vous verrez qu’il y a souvent un pauvre chien qui récupère toutes les puces. Ce chien est celui qui se gratte tout le temps et traîne une longue liste de déséquilibres. Son système immunitaire est faible. Stimulez le système immunitaire de ces chiens et ils seront capables de se défaire des puces rapidement« .

 


Puces du chien: un fléau à ne pas négliger ?

Les puces du chien sont un fléau pour votre chien, mais aussi pour les autres animaux de la maison ou ceux croisés sur sa route, pour votre famille, votre logement et jardin si vous habitez dans une maison. Elles prolifèrent à une vitesse extraordinaire, peuvent résister des mois à l’abri. Elles sont un danger certain pour le chien et son environnement. Lire la suite

Comment « fonctionne » une puce, comment vérifier que votre chien à des puces, connaître ce que sont vraiment les puces pour mieux les combattre : lisez notre article « Puce de chien : la bien connaitre pour mieux la combattre »  en cliquant ici

Nous abordons ci-dessous seulement la partie « traitement holistique naturel » des chiens infectés de puces.


Les puces de chien: qu’est ce qu’il faut traiter ?

La quantité d’œufs pondus par puce de chien (40 à 50 par jour) le cycle de reproduction court (22 jours), ne peuvent qu’entraîner une prolifération rapidement incontrôlables du nombre de puces. Comme seulement 5% des puces se retrouvent sur le chien, 95% sont dispensées « aux alentours ». Le plus souvent, il est donc nécessaire:

  • de traiter le chien
  • de traiter en même temps les autres animaux domestiques de la maison
  • de traiter aussi son environnement (Niche, coussins, lit, moquette, sable extérieur, etc.)
  • de le faire plusieurs fois (Il existe toujours un « coin » oublié) car l’épidémie repart à partir des œufs ou des larves; cela prend le temps de leur développement soit environ 15 jours.
  • La méthode conventionnelle consiste à utiliser des insecticides chimiques. Et les recommandations du monde vétérinaire « classique » est un traitement anti-puces mensuel. Ce traitement prend la forme de sprays, pipettes, colliers, poudres, shampoing insecticides, comprimés « qui tuent les puces en 4 heures tout en conservant une efficacité d’un mois ».  Est-ce la bonne solution pour la santé de votre chien, un tel traitement chimique si « lourd » et à répétition ?

Nous avons choisi une autre approche, naturelle et saine pour votre chien, et qui marche aussi bien ou mieux que les « protocoles » conventionnels. 


Traiter d’abord le chien avec des traitements naturels complets

Il y a plusieurs « actions » à déclencher en même temps et immédiatement:

  • Renforcer la capacité à se « défendre naturellement » contre les puces. C’est la partie « long terme » et holistique du traitement, c’est aussi l’occasion de rendre votre chien moins sujet aux « maladies » qu’il croise sur sa route
  • Surveiller son alimentation et ajouter des compléments naturels
  • Traiter sa peau
  • Utiliser des plantes médicinales et l’homéopathie

Renforcer la capacité de votre chien à se défendre naturellement

Anti-puces naturels pour chien - Chien gratteur

Chien qui se gratte

Si votre chien a une bonne vitalité et un système immunitaire optimal, les puces n’arriveront pas à le coloniser. Il ne fera pas non plus de réactions allergiques. C’est la clé de la stratégie au long terme. C’est aussi la méthode qu’appliquent le docteur Kidd que nous avons cité plus haut et de plus en plus de vétérinaires holistiques. Cela comprend :

  • Une bonne alimentation adaptée aux besoins de votre chien. Pour en savoir plus cliquez ici (Article en cours de rédaction). Elle le rendra plus fort et plus apte à repousser les attaques. Comme l’observe un professeur de l’université vétérinaire de Zurich, un chien en pleine santé attrape des puces et des tiques, mais elles ne restent pas accrochés (3). C’est « l’effet teflon« .
  • Anti-puces naturels pour chien - Echinacea

    Echinacea pourpre – By Atilin (Own work) [Public domain], via Wikimedia Commons

    La stimulation du système immunitaire en prévention ou même lorsqu’il y a déjà infestation. Le docteur Kidd encore qui a expérimenté ce point, recommande l’Echinacée (Echinacea purpurea) afin de stimuler les défenses immunitaires du chien.  Cette plante s’achète en herboristerie ou sur internet :
    • Echinacée (Echinacea purpurea) se présente sous forme liquide (Echinacée « en EPS »), ou macérat glycériné ou « Extrait Fluide Glycériné Miellé ». Pour plus d’information sur cette plante cliquez ici. (Site www.altheaprovence.com) 
    • Dr Kidd préconise 3 prises de 15 à 25 gouttes par jour, pendant 3 semaines suivies d’une semaine de pause, à répéter si nécessaire.

Note

Si le produit est trop épais pour un compte goutte, versez une cuillère à café « de plante » dans un peu d’eau : cette cuillerée est l’équivalent de 100 gouttes. Diluez pour dé-épaissir. Si vous divisez cette dilution par 4, cela vous fera donc l’équivalent de 25 gouttes « de plante » par dose, soit un peu plus que les 15 à 25 gouttes de plante par prise.

  • Dans une période de transition et dans l’attente d’une meilleure vitalité naturelle, vous devez appliquer en plus de ce traitement « Echinacée », les traitements anti-puces suggérés ci-dessous.

Note 

En prévention, la fréquence du traitement « Echinacée »sera d’une fois par mois. Une différence cependant à noter avec la prévention mensuelle conventionnelle anti-puces: ici, ce ne sont pas des produits chimiques mais uniquement des médicaments naturels.


Traitement naturel contre les puces : Alimentation et compléments naturels pour le chien à effet immédiat

Dans le cadre du traitement de l’infestation par les puces, il est facile de prévoir immédiatement des compléments alimentaires naturels à action rapide :

  • La levure de bière, bon marché et facile à trouver, semble avoir le même effet et provoquer une sécrétion odorante au niveau de la peau du chien qui n’est pas très appréciée des puces. Dr Goldstein recommande :
    • Une cuillère-à-soupe pour un gros chien, une demi pour un petit chien.
    • Tous les deux jours, frottez-en aussi sur le pelage du chien lorsqu’il est à l’extérieur de la maison en l’incorporant du mieux possible dans son pelage.
  • L’ail rajouté dans l’alimentation est un sujet très controversé. Il peut devenir toxique pour le chien mais la dose toxique n’est pas établie (4). On peut lire que l’ail peut endommager les globules rouges du chien et causer une anémie. Ceci est rare mais cela a été observé. L’ail est certes intéressant car certains de ses constituants sont sécrétés au niveau de la peau et les puces n’aiment pas cela du tout. D’un autre coté, certains vétérinaires américains l’utilisent régulièrement sans aucun problème : le docteur Martin Goldstein, l’un des vétérinaires holistiques les plus connus aux Etats-Unis, recommande la moitié d’une gousse pour chaque 5 kg de poids, à mélanger avec la nourriture. Si vous désirez tenter l’expérience, ne le donnez pas en continue à votre chien, une semaine de prise devrait suffire pour gérer l’attaque de puces.

Puces traitées naturellement : Applications sur la peau du chien

Anti-puces naturels pour chien - Shampouinage

Shampouinage

Il faut bien sûr prendre soin de la peau de votre chien pour atténuer ses démangeaisons et sa souffrance. Nous vous proposons ici plusieurs préparations.

  • Shampoing liquide anti-puces naturel

Le but est d’éliminer les puces déjà « en place ». La préparation est la suivante :

    • Versez 8 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus globulus + 4 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie dans 100 ml de savon liquide naturel de type savon de Castille ou savon de Marseille liquide.
    • Remuez bien avant l’emploi. Placez votre chien dans une baignoire ou une bassine assez grande et remplissez graduellement ce récipient d’eau tiède.
    • Commencez par mouiller puis shampouiner le cou du chien afin de créer une barrière empêchant les puces de remonter vers la tête. Puis mouillez et shampouinez le reste du corps.
    • Laissez le shampoing agir pendant 5 minutes si votre chien vous en laisse la possibilité, puis utilisez un peigne à puces pour éliminer les puces et les noyer dans l’eau du bain.
    • Videz ensuite la baignoire et rincez bien votre chien.
    • Si votre chien a tendance à avoir des pellicules, rincez-le ensuite avec un mélange constitué de 2 cuillères-à-soupe de vinaigre blanc pour 1 litre d’eau tiède.
    • Rincez ensuite une nouvelle fois avec de l’eau.
  • Une autre solution est la « Terre de diatomée » sur la peau du chien

C’est une substance naturelle dérivé d’algues unicellulaires qui, une fois broyées, donnent une poudre qui ressemble au talc. Les particules de cette terre détruisent œufs, larves et puces de chien. Faites bien attention d’acheter la version alimentaire, car cette terre est aussi vendue « calcinée » pour les filtres de piscine et elle n’est pas appropriée pour l’utilisation animale. Écartez le pelage et saupoudrez la terre de diatomée aux endroits où vous avez observé des œufs de puces. L’endroit peut varier d’un chien à l’autre. Attention de ne pas trop en mettre ni de créer un nuage de poussière qui pourrait s’avérer irritant pour vos poumons et ceux du chien. N’utilisez pas cette terre si votre chien a une peau excessivement sèche ou hypersensible. Évitez tout contact avec les yeux.

  • Autre variante : mélange Pierre de diatomée + Plantes en poudre

Ces mélanges décuplent les effets anti-puces de la terre de diatomée.

Mélangez les ingrédients suivants dans un bocal puis saupoudrez légèrement votre chien tous les jours puis brossez. Les plantes peuvent être achetées en herboristerie et doivent être passées au mixer ou au blender afin d’être réduites en petits morceaux avant d’être mélangées.

Préparation 1

    • 1 volume terre de diatomée
    • 2 volumes parties aériennes (Feuilles et fleurs) de Partenelle ou grande camomille (Tanacetum parthenium)
    • 2 volumes parties aériennes (Feuilles et fleurs) d’Achillée millefeuille (Achillea millefolium)
    • 1 volume feuilles de Thym (Thymus vulgaris)

Préparation 2 : cet autre mélange est plus facile à préparer. Appliquez de la même manière que le mélange précédent.

    • 100 g de terre de Diatomée
    • 50 g de poudre de feuille de Neem (margousier) que vous trouverez facilement sur les sites de cosmétique
    • 15 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus globulus
  • Mélange 100% plantes en poudre pour la peau, sur la base d’une recette contre les puces du docteur Pitcairn, vétérinaire holistique

Placez les plantes suivantes à parts égales (sèches, achetées en herboristerie) dans un blender ou mixer, réduisez-les en miettes, puis saupoudrez sur votre chien et incorporez bien dans le pelage plusieurs fois par semaine en vous concentrant sur la région du cou, dos et ventre.

    • Feuilles d’eucalyptus
    • Feuilles de romarin
    • Graines de fenouil
    • Feuilles d’absinthe
  • Anti-puces naturels pour chien - Vergerette

    Vergerette du Canada (Conyza canadensis)

    Shampoing anti-puces à faire à partir d’une plante à cueillir vous même

Une plante très abondante dans nos campagnes (ou même en ville), la vergerette du Canada (Conyza canadensis), présente aussi des propriétés anti-puces intéressantes. Préparez une infusion à l’aide de 20 g de plante sèche pour un litre d’eau, laissez infuser 10 minutes à couvert, laissez refroidir puis appliquez tiède sur votre chien. Laissez reposer pendant 15 minutes puis rincez le chien à l’eau.

Cette solution, à partir d’une plante facile à cueillir lors de vos balades en campagne, gratuite de surcroît, facile à préparer, pourrait être un moyen de prévention er de protection de votre chien contre les puces.


Allergies aux piqûres de puces: traitement naturel aux plantes médicinales

Si votre chien fait une réaction allergique aux morsures de puces du chien, essayez de lui donner des plantes qui ont une action anti-histaminique. Les deux meilleures que je connaisse pour le chien sont

  • l’ortie (Urtica dioica) 
  • et le plantain lancéolé (Plantago lanceolata).

Mais il y a bien d ‘autres choses à faire pour aider votre chien à lutter contre son allergie aux puces. Nous avons groupé les moyens efficace que vous pouvez utiliser sur notre page « http://Allergie aux piqûres de puces du chien – Préparations naturelles« . Vous y trouverez :

  • Nettoyer et traiter la surface endommagée
  • Donner des plantes à action anti-histaminique
  • Revoir et améliorer son régime alimentaire
  • Stimuler son système immunitaire
  • Ce qu’il faut faire en attendant la réaction du chien

De plus, si vous vous intéressé aux traitements naturels pour votre chien, vous trouverez toutes les indications nécessaires sur le site www.altheaprovence.com.

Par ailleurs si vous désirez cultiver en pleine terre ou en pots des plantes médicinales aussi utilisable pour votre chien allez sur www.le-jardin-des-medicinales.com

 


Homéopathie contre les puces

Pour calmer l’inflammation associée aux morsures de puces, le docteur Joseph Demers, vétérinaire américain, recommande (Chez votre pharmacien)

  • Apis mellifica 6CH : donnez jusqu’à 5 fois par jour s’il y a une réaction inflammatoire à l’endroit de la morsure.
  • Rhus tox 6CH : donnez jusqu’à 5 fois par jour si l’inflammation est moins marquée.

Puces : Vermifuge naturel pour tous vos animaux du foyer

Les puces peuvent être le vecteur du ver solitaire ou ténia (Dipylidium caninum communément appelé aussi « Vers solitaire »). Aussi étrange que cela puisse paraître, c’est un des « dangers » des puces pour le chien. En effet la puce peut être porteuse de ce parasite. Si elle est avalée par le chien lorsqu’il se lèche, elle peut se retrouver dans son estomac. Le ver solitaire est aussi une maladie grave difficile à éradiquer. Il est fortement recommandé de vermifuger régulièrement son chien.

Pour vermifuger d’une façon naturelle votre chien, cliquez sur ce lien « Vermifuger son chien : quelles règles à appliquer ?« . Pour lutter naturellement contre le ténia cliquez ici. (Article en cours de rédaction)


Les puces : Traiter aussi l’environnement du chien

Le traitement de l’environnement est nécessaire dans le cas d’une sérieuse infestation. Il faut commencer par les endroits où votre chien aime se prélasser : le canapé, votre lit (?), la niche dans le jardin, l’endroit au soleil où il dort confortablement à deux pas de la haie du jardin et du chien du voisin, enfin tous les endroits qu’il affectionne. Lire la suite « Traitement naturel des puces de la maison et alentour« .


Notes et références

(1) Parmi les 2000 espèces de puces, plus de 90% sont des puces de chats. Le reste se partage entre vraies puces de chiens (Cténocephalides canis), puces humaines (Putex irritants), de hérissons, etc.

(2) Ce n’est pas parce que votre chien ne se gratte pas qu’il n’a pas de puces. C’est fonction du degré de sensitivité de la peau du chien en particulier aux allergies (Dermatite par allergie aux piqûres de puces).

(3) Témoignage du docteur Martin Goldstein, fondateur de la clinique vétérinaire de Smith Ridge aux Etats-Unis.

(4) Cortinovis C, Caloni F. Household Food Items Toxic to Dogs and Cats. Front Vet Sci. 2016 Mar 22;3:26. doi: 10.3389/fvets.2016.00026. eCollection 2016. Review.

(5) Wikipédia : « Siphonaptera »

(6) La médecine holistique est une pratique visant à traiter la personne (ou l’animal) de façon globale (le corps et l’esprit) et non pas seulement la partie affectée par les symptômes.