MON CHIEN TOUSSE DE LA GRIPPE : doit-on vacciner ?

 

Mon chien tousse de la grippe ? C’est au Canada que l’on en reparle début 2018, suite à une importation de 2 chiens de Corée du Sud et qui en plus ont transités par les Etats Unis. La grippe du chien voyage bien. Quand sera-t-elle en Europe ?  Les virus grippaux canins ne sont étudiés que depuis quelques années, depuis leur localisation aux Etats Unis en 2004, puis 2005, 2006 et 2007, à l’occasion de courses de lévriers qui se sont mutuellement contaminés.

Mais il ne faut pas être effrayé des risques qui entourent la grippe canine. Nous faisons ci-dessous le point  sur le sujet.

Chien qui tousse: quels sont les symptômes de la grippe ?

Mon chien tousse - Lévrier

Lévrier By AngMoKio via Wikimedia Commons

Le chien peut tousser en de nombreuses occasions, sans que ce soit la grippe. Si c’est la grippe, il s’agira d’une toux sèche comme pour la toux de chenil(1), avec en plus de la fièvre, c’est à dire :

  • Éternuements
  • Toux sèche
  • Léthergie
  • Perte d’appétit
  • Agitation
  • Larmoiement des yeux
  • Nez qui coule
  • Fièvre: c’est le symptôme qui différencie la grippe de la toux de chenil.

La première identification du virus de la grippe en 2004 était le H3N8, puis dans les cas suivants, il s’agissait du H3N2 qui est un virus mutant du H3N8, lui même  issu du A H3N8 de la grippe du cheval. Cela veut peut être signifier que ce virus est assez agile pour s’attaquer à d’autres espèces et des études de suivi sont en cours.

(1) Voir notre article « Toux du chenil, symptômes, risques, traitements » en cliquant ici

Mon chien tousse: quels sont les risques ?

Tout d’abord, il faut noter qu’il n’y a pas de cas de grippe du chien signalé en Europe au début de 2018. Mais cela peut arriver à tout moment.

Par ailleurs, l’exemple américain montre que le nombre de chiens malades est relativement faible: d’après le Animal Health Diagnostic Center at Cornell University, entre 2015 et fin 2017, seulement 2434 cas de maladie par le virus H3N2 ont été constatés. Comme la population canine américaine est de 90 millions, cela fait seulement 0,0027044 % des chiens qui ont attrapé la grippe du chien.

La grippe canine n’est pas un problème grave. Toutefois, comme toujours, la maladie peut le devenir pour les chiots, les chiens fragiles ou vieillissants ou ceux ayant un système immunitaire affaibli. Ces chiens sont aussi plus susceptibles de développer des infections bactériennes secondaires et les complications associées, après avoir attrapé la grippe canine. Habituellement, les vétérinaires utilisent des antibiotiques pour traiter et prévenir les infections bactériennes secondaires. Mais ce n’est pas la solution, car cela ne traite pas le problème de fond de la santé des chiens fragiles.

En juin 2009, le premier vaccin contre la grippe de chien a été approuvé par l’United States Department of Agriculture (USDA) et le Health Inspection Service (APHIS).

Enfin, actuellement, il n’y a aucune documentation montrant la possibilité de ce virus du chien passant à l’homme.

Note

Les antibiotiques n’auront aucun effet sur le virus de la grippe puisqu’il s’agit d’un virus – à l’inverse des bactéries. 

Vaccination contre la grippe du chien : est ce bien raisonnable ?

Aux Etats Unis, avec l’apparition de ce vaccin, c’est un nouveau marché (1) qui s’ouvre pour les vétérinaires et les fabricants de vaccins. Avant que cette « mode » n’atteigne la France, vous devez en savoir plus à ce sujet.

Le vaccin de grippe canine est fait d’antigène « tués ». C’est probablement le pire parmi les 3 espèces de vaccins (Vaccins inactivés, Vaccins atténués, Vaccins recombinants à vecteur viral vivant) disponibles pour les chiens (C’est aussi ce genre d’antigènes utilisé pour les vaccins contre la rage, la leptospirose et la maladie de Lyme). Ces types de vaccins apportent des réactions secondaires sérieuses, telles qu’allergies ou même mort. Mais comme ces effets secondaires n’ont pas lieu systématiquement et immédiatement après l’injection, ils ne sont pas ou peu souvent répertoriés – ce qui est très pratique pour les vétérinaires et les fabricants de vaccins, de ne pas s’occuper de ce problème.

Les défenseurs de ces vaccins avancent qu’ils sont plus sûrs puisque le virus injecté est tué. Mais ils oublient de dire qu’ils sont tellement sûrs que « l’activation » du système immunitaire du chien par le seul virus est peu importante (Ou inexistante). D’où les adjuvants ajoutés dans la piqûre afin de les « booster » et aussi pour qu’ils « restent » plus longtemps actifs dans l’organisme. Et devinez ce que sont en général ces adjuvants:

  • Aluminium qui est maintenant reconnu comme une neurotoxine (Cerveau et système nerveux)
  • Formaldehyde qui est un préservateur de personnes décédées mais aussi un cancérigène
  • Thimerosal qui est un additif à base de mercure pour préserver le vaccin. Le problème est qu’il entraîne la mort des cellules des tissus et provoque des désordres neurologiques. Il est particulièrement toxique lorsque utilisé en combinaison avec le mercure
  • Phénol qui est aussi un préservateur utilisé dans les vaccins. C’est un poison corrosif qui provient du goudron
  • Tissus animal où sont cultivés ces micro-organismes que sont les vaccins. Ces tissus se retrouvent dans le flot sanguin ou les globules blancs doivent les combattre au lieu de s’occuper des substances étrangères dangereuses.

Le vaccin contre la grippe du chien sur la base d’un vaccin tué n’a pas vraiment apporté de résultats clairs. Il faut dire qu’il est relativement récent et que les épidémies de grippe canine sont rares. C’est donc prendre un risque inutile (Effets secondaires à moyen et long terme) si vous acceptez la proposition probable de vaccination que vous fera un de ces hivers à venir, votre vétérinaire. Ce qui se fait aux Etats Unis (Le positif comme le négatif) prend 4 à 10 ans pour traverser l’Atlantique. Donc c’est pour bientôt en Europe !

(1) Pour mieux saisir les intérêts économiques liés à la vaccination, cliquez sur « RISQUES DE VACCINATION : ce que votre vétérinaire vous cache« .


Vaccins : bénéfiques ou dangereux pour votre chien ?

Recevez gratuitement nos recommandations sur les vaccins dans ce dossier complet sur un sujet explosif.

Profitez-en avant qu'il ne soit retiré ! 


 

Mon chien tousse: comment se propage la grippe ?

Rappel : les antibiotiques ne servent à rien contre la grippe puisque c’est un virus, pas une bactérie !

Cependant comme le virus est aéroporté, il se transmet par la toux ou les éternuements le plus souvent. Ce virus contagieux peut également se propager par contact direct avec la sécrétion nasale du chien infecté. Cela veut dire qu’en cas d’épidémie, les propriétaires d’animaux devraient prendre toutes les mesures possibles pour garder leur chien loin des chiens présentant des symptômes de la grippe. Mais seulement en cas d’épidémie, nous n’en sommes pas la !

Toutefois, si votre chien tousse et attrape cette grippe canine, voilà ce qu’il faut faire.

Comment traiter autrement la grippe du chien

Mon chien tousse - Chien maladeComme avec les humains, la maladie dure environ une semaine, sans rien faire. Mais il faut souvent 2 à 3 semaines pour retrouver une bonne forme. Il faut donc simplement soulager votre chien pendant cette période. Et voici les meilleurs choses à faire pour son confort et lui faire traverser plus facilement cette période un peu difficile.

  1. S’assurer qu’il mange et boit. C’est important pour éviter la déshydratation
  1. Prendre un soin particulier de sa nourriture. Elle doit être fraîche et cru, ce qui lui apportera vitamines et nutriments. Penser à de la vitamine C et au bouillon de poule avec des nouilles.
  1. Ajouter des compléments naturels de plantes :
    • Curcuma: 1/4 de cuillère à café par 5 kg de poids du chien. Curcuma est pris plus facilement lorsque mélangé avec de l’huile de coco et du poivre noir.
    • Echinacea: ne pas le donner continuellement. Par exemple 12 à 25 gouttes d’echinacea en teinture, 3 fois par jour, pendant quelques jours seulement.
    • Hydraste du Canada: 5 à 10 gouttes de teinture par 10 kg de poids, 2 ou 3 fois par jour. Cette plante a un gout amère, donc le diluer et l’ajouter à la nourriture pour le cacher.
    • Huile d’origan: TOUJOURS la diluer avant de la donner à votre chien car est extrêmement forte. 1 ou 2 gouttes par cuillère à café d’huile de coco ou d’olive, une seule fois par jour avec la nourriture.
  1. Il a besoin de beaucoup de repos. Des efforts peuvent le faire tousser intensément, ce qu’il faut éviter
  1. Nettoyer. Le virus peut survivre 48 heures sur les surfaces, 24 h sur les vêtements et 12 h sur les mains. Utilisez du vinaigre blanc qui tue bactéries et germes de toutes sortes. Ensuite rincez
  1. Donner à votre chien des remèdes homéopathiques
    • Phosphorus 30C
      • Employer la méthode à l’eau en dissolvant 3 granules de Phosphorus 30C dans 120 ml d’eau pure
      • Utiliser une seringue ou un compte gouttes pour administre 1 cm3 du mélange dans la bouche 3 fois à 12 heures d’intervalle entre prises (Au coucher, au lever et à nouveau au coucher). Ne pas continuer.
      • Noter toute amélioration ou changement des symptômes au cours du jour suivant
      • S’il y a amélioration, ne pas lui redonner le mélange préparé
      • Si l’amélioration stop ou s’il y a rechute, administrer une seule dose et observer 6 à 12 heures ou plus
      • Aussi longtemps qu’il y a amélioration, moins de toux, il n’y a pas de besoin d’administrer une autre dose de la préparation.
    • Nux vomica 30C
      • Si vous avez utilisé Phosphorus sans amélioration ou si votre chien stop de répondre à Phosphorus, changez alors pour Nux vomica. A utiliser comme Phosphorus.

Notez qu’en laissant la nature faire son travail, votre chien construira ses propres défenses immunitaires contre la grippe qu’il vient d’attraper. Il se guérira lui même et créera assez d’anticorps pour se prémunir contre les épidémies possibles du futur. Bien sûr, pendant sa maladie, ne pas laisser votre chien fréquenter ses congénères afin d’éviter la propagation du virus.

Enfin, dernière recommandation: 3 ou 4 fois dans l’année, donnez donc en prévention, des plantes pour stimuler les défenses immunitaires de votre chien. C’est la meilleure façon de conserver votre chien en forme (Voir notre article à venir sur Simuler les défenses immunitaires de votre chien – Si vous désirez en être averti(e), remplissez notre coupon d’abonnement à nos lettres et indiquez le – Merci)

 

Bibliographie

http://www.journaldemontreal.com/2018/01/13/grippe-canine-cinq-chiens-ontariens-infectes-par-deux-chiens-amenes-de-la-coree
https://fr.wikipedia.org/wiki/Grippe_canine
http://www.journaldemontreal.com/2018/01/13/grippe-canine-cinq-chiens-ontariens-infectes-par-deux-chiens-amenes-de-la-coree
http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1077139/grippe-canine-h3n2-lchien-importation-windsor-essex
Natural Heath for dogs and cats – Dr Pitcairn – Rodale Editions
Herbal dog care – Dr Kidd – Storey Publishing – www.storey.com
Le Manuel Vétérinaire Merck – 3ème edition française<
Dogs Naturally Magazine (www.dogsnaturallymagazine.com/)