Plantes médicinales utiles

 

Voici une liste de plantes médicinales qui sont utiles pour votre chien.

Cette page est en cours de construction et cela va prendre du temps, car l’information est très dense et compliquée à regrouper. Cependant, nous n’attendrons pas la fin de la compilation de toutes les informations pour la mettre à disposition, afin que vous en profitiez rapidement, partiellement, au fur et à mesure. Si vous désirez être averti(e) lorsque la totalité de la page sera totalement complétée, veuillez SVP vous abonner à notre lettre en le notant dans les commentaires. Merci et à bientôt.

Jérémy.

PS : Toutes remarques, commentaires, signalements d’erreurs concernant cette page sont les bien venu. Pour cela utilisez la fiche d’abonnement sur la droite.

En français – en anglais (américain – Pour certains produits achetés sur internet) (En latin pour précision)

 

Achillée – Yarrow (Achiléa millefolium)

Parties utilisées : Fleurs, feuilles et tiges

Comment le prendre : Herbe fraîche ou séchée, thé, teinture ou infusion à l’huile (Préparation voir …)

Actions médicamenteuses principales : Antiseptique, analgésique, dilate les vaisseaux, fait transpirer,expectorant, anti-inflammatoire, arrête les saignements, tonique, baisse la pression sanguine, diminue la fièvre, repousse les insectes, expulse les vers

Applications principales : Systèmes circulatoire et respiratoire, urinaire et digestif, peau.

Alternatifs et auxiliaires : Pour arrêter les saignements, ajouter à égalité avec du poivre de cayenne. Pour tonique vasculaire ou vasodilatateur, le combiner avec ail, cayenne, ginkgo, aubépine ou ginger. Pour infection du système urinaire, se combine bien avec …..

Précautions : Réactions allergiques à l’Achillée sont assez communes. Sur la peau peut aussi provoquer des dermatoses sur les chiens sensibles. Contient de la Thuyone, molécule potentiellement toxique en grande quantités sur longues périodes. Utiliser avec précautions sur les chiennes en ceintes ou allaitantes.

Ail – Garlic (Allium sativum)

Parties utilisées : bulbe (Gousses)

Comment le prendre : Frais (Cru), séché, en teinture ou en infusion d’huile (Préparation voir …)

Actions médicamenteuses principales : Anti-bactériel, stimulation du système immunitaire, anti-cancer,nutritif, anti-oxydent,expectorant, diminution de la pression sanguine, antiviral, tonique

Applications principales : Foie, sang, système cardiovasculaire, système immunitaire

Alternatifs et auxiliaires : Pour traitements topiques d’infections bactériennes, les alternatives sont Mahonia, millepertuis, mélisse, thym, camomille. En alternative ou en complément pour système immunitaire et antioxydant : echinacée, astragalus, réglisse, alfalfa (Luzerne),  trèfle rouge, bardane. Pour traiter infections E. coli ou gardia, à combiner avec mahonia ou hydraste du Canada bio.

Précautions : limiter la quantité à 1 à 3 gousses d’ail par semaine suivant le poids du chien (Un gros excès ou une utilisation sur une très longue période pourrait provoquer une maladie de sang qui pourrait être mortelle). Peut aussi provoquer des gaz (Infusion de camomille et réduire la quantité d’ail) ou des rougeurs si appliquées sur la peau (Préparation trop concentrée). Ne jamais donner aux chiots de moins de 8 semaines et alors en très petite quantité.

Alfalfa/Luzerne (Medica sativa)

Parties utilisées : feuilles séchées, tiges, fleurs non ouvertes

Comment le prendre : Gélules, infusion,  extrait liquide, herbe en vrac sur aliments

Actions médicamenteuses principales : nutrition, anti-inflammation, antioxidant, stimulation de l’urine (Diuretique)

Applications principales : système musculo-squelettique, tube digestif, foie

Alternatifs et auxiliaires : Pissenlit, ail, réglisse, trèfle rouge et yucca

Précautions : pourrait déclencher des réponses allergènes pour les chiens excessivement sensible au pollen.

Algues brunes/Varech vesiculeux (Macroalgues brunes) – Kelb (Fucus vesiculosus) – Voir Kelb ci-dessous

Parties utilisées : 

Comment le prendre :

Actions médicamenteuses principales : Antithyroïdienne, anti-rhumatismal

Applications principales : Obésité,goitre, arthrite et rhumatisme

Alternatifs et auxiliaires : 

Précautions : Ingestion prolongée peut, réduire l’absorption gastro-intestinal du fer. Ingestion prolongée peut aussi affecter l’absorption des ions sodium et potassium et causer des diarrhées.

Aloès – Aloe (Aloe vera)

Parties utilisées : les feuilles entières et surtout le jus frais ou déshydraté des feuilles intérieures ou le « latex » qui se trouve immédiatement sous la peau des feuilles. Il a la consistance d’un gel

Comment le prendre : En prise externe, étaler légèrement le jus sur la peau, sutures et laisser sécher, une ou deux fois par jour. En prise interne, pour cicatriser de petites blessures du tube digestif dues à l’absorption d’os pointus

Actions médicamenteuses principales : cicatrise des blessures, radouci la peau (Émollient), stimule le système immunitaire (immuno-stimulant), anti-cancer, rafraîchissement de la peau

Applications principales : peau, brulure, piqures d’innsecte, système digestif, système lymphatique

Alternatifs et auxiliaires : Rien n’est véritablement comparable. Cependant pour utilisation externe, voir stellaire (Mouron des oiseaux), self-heal et consoude. Pour utilisation interne ginger, cayenne, trèfle rouge, gaillet (gratteron), pissenlit, achillée, ail, et bardane peuvent être utilisés en complément

Précautions : attention aux produits contenant « de l’aloès », qui peut devenir un purgatif puissant. Il stimule les contractions utérines et de doit pas être utiliser sur le chiennes enceints; Il semble aussi que les constituants de l’aloès peuvent passer  dans au chiot via la lait de la mère

Agripaume – Motherwort (Leonurus cardiaca)

Pour plus de détails voir https://www.altheaprovence.com/blog/agripaume-leonurus-cardiaca/

Parties utilisées : Les parties aériennes en fleur ainsi que la plante (fleurs très piquantes, feuilles et tiges).

Comment le prendre :

Infusion ou décoction, bien que la tradition et l’expérience nous dit que la teinture de plante fraîche est la plus efficace. De plus, l’infusion est très amère et relativement désagréable à boire.

Actions médicamenteuses principales : Système cardiaque – Système reproductif femelle – Sédatif et antispasmodique (Troubles nerveux et palpitations).

Applications principales : Tonique cardiaque (Parties aériennes en fleur) – Amélioration de la menstruation.

Alternatifs et auxiliaires :

Précautions : Contre-indiquée pendant la grossesse. D’une manière générale, peut parfois provoquer des saignements inattendus chez la femelle. Déconseillée en cas de prise de médicaments anticoagulants.

Aneth – Dill (Anetum)

Parties utilisées : Feuilles, fleurs et graines.

Comment le prendre : Frais ou séché dans la nourriture. Infusion, teinture, cataplasme.

Actions médicamenteuses principales : Ses propriétés sont aussi stomachiques (Bouche), digestives, apéritives, carminatives (Gaz), antispasmodiques, diurétiques, anti-inflammatoires, galactagogues (lactation), calmantes et préparant au sommeil.

Applications principales :

  • Utilisé en infusion, l’aneth constitue un stimulant du système digestif.
  • Ses graines, en infusion, permettent d’arrêter hoquetmal de tête et toux des enfants.
  • Autres indications : dyspepsie (Douleurs estomac), vomissements d’origine nerveuse, flatulences (Excès de gaz), insuffisance hépatobiliaire, aide la lactation, gaz intestinaux, ballonnement, borborygme, spasmes, crampes et en tant qu’antiseptique intestinal.

Alternatifs et auxiliaires :

Précautions : Du fait de ses constituants d’huiles volatiles, doit être utilisé avec précaution pour les chiennes enceint

Anglica sinansis ou angélique de Chine– Dog Quai (Angelica sinensis)

Cette plante est connue en Chine sous le nom de danggui 当归/當歸 et fait l’objet d’un usage largement répandu dans la médecine chinoise traditionnelle.

Parties utilisées : Racines et rhizomes.

Comment le prendre : En décoction

Actions médicamenteuses principales : Système de reproduction.

Applications principales :

Elle a des affinités avec le foie et la rate, est utilisé comme anti-spasmodique.

C’est un tonus de l’utérus, agit sur les règles anormales, la fatigue les anémies légères et l’hypertention.

Elle a des effets analgésiques, anti-inflammatoires, antispasmodiques et sédatifs.

Le danggui est la plante la plus fréquemment utilisée en médecine chinoise traditionnelle, devant même le ginseng et la réglisse. Comme c’est la plante par excellence des désordres menstruels de la femme, elle a été surnommée4 « la panacée gynécologique » (fuke shengyao 妇科圣药).

Alternatifs et auxiliaires :

Précautions : Ne pas utiliser pendant gestation. Ne pas utiliser pour patient avec dibète. Peut faire apparaître une photosensibilité (Réaction cutanée survenant lors de l’exposition à la lumière).

Artichaut – Artichoke (Cynara scolymus)

Parties utilisées : Feuilles fraîches ou séchées, en jus (de plante entière ou en divers extraits liquides) ou en extraits solides

Comment le prendre :

Actions médicamenteuses principales : Système urinaire et digestif

Applications principales : Faciliter les fonctions d’élimination urinaire et digestive. Contre les insuffisances biliaires, facilite l’évacuation de la bile vers l’intestin, facilite l’élimination rénale de l’eau. Activités antioxydantes, hépatoprotectrice, holérétique (Flux de bile) et protection cardiovasculaire (Vasodilatation).

Alternatifs et auxiliaires : Chardon-Marie

Précautions : Contre-indication en cas de calculs biliaires ou obstruction des voies biliaires parce que l’artichaut stimule la production de bile. Egalement en cas d’allergie aux plantes de la famille des composées (margueritesasterscamomilleetc.)

Ashwaganda (Whitania sonifera)

Pour en savoir plus voir https://www.altheaprovence.com/blog/ashwagandha-withania-somnifera/

Parties utilisées : Racines de la plante dès la première année (à récolter à l’automne lorsque les parties aériennes meurent). La racine séchée commence à perdre de ses propriétés au bout de 2 ans (ref : Winston) ;

Comment le prendre :

  • Racine sèche et pulvérisée
    • Mélangée dans du lait entier et sucré au miel (méthode ayurvédique)
    • Mélangée dans du ghee ou « beurre clarifié »(méthode ayurvédique). Voir https://www.altheaprovence.com/blog/fabrication-ghee-beurre-clarifie/.
    • Diluée dans un verre d’eau
    • En décoction
    • En gélules
  • Racine sèche et standardisée en withanolides (concentrations varient de 1,5% à 7,7%) – forme comprimés ;
  • Teinture mère de la racine sèche

Actions médicamenteuses principales : Améliore la résistance au stress (Adaptogène), anti-inflammatoire, anti-tumeurs, diminue la tension sanguine.

Applications principales : Stress, tonique (Vitalité), anxiolytique, période faiblesse, perte de poids, contre les douleurs articulaires, hypothyroïdie, activation du système immunitaire.

Alternatifs et auxiliaires :

Précautions : Ne pas utiliser pendant la grossesse ou l’allaitement. Peut interagir avec les médicaments sédatifs, hypnotiques et les antidépresseurs. Ne pas utiliser si hémochromatose, c’est-à-dire un excès de fer (ref : Winston) ou hyperthyroïdie (ref : Winston).

Absinthe – Wormwood (Artemisia absinthum/Sunflower family)

Parties utilisées : Feuilles

Comment le prendre : Infusion (Eau) ou extrait glycériné ou feuilles sèchées.

Actions médicamenteuses principales : Antiseptique, antifongide, astringent, expulse les vers.

Applications principales : 

En externe sur la peau contre infections bactériennes ou fongides, y compris certaines formes de dermatophytosis.

En interne, contre les vers, le dosage est important (Trop peu sans efficacité, trop peut être toxique). Conseil Dr Tilford : par 15 kg de poids, 1/4 de cuillère à café (cac) de plante en poudre ou 1/8 de de cac de teinture très peu alcoolisée, avec le repas, maximum 3 jours consécutifs.

Alternatifs et auxiliaires :

Pour parasites intestinaux :ail, graines de citrouille, coques de noix, sage, thym, mahonia.

Pour infections de la peau : peut se combiner avec calendula, gotu kola ou aloès.

Précautions : Eviter les teintures alcoolisées, interdit aux chiens souffrant de  , problèmes rénaux ou du foie. Eviter aux chiennes enceintes ou allaitantes. Ne jamais utiliser avec animaux souffrant de convulsions, épilepsies.

Arnica (Arnica spp.)

Parties utilisées : La totalité de la plante en fleurs

Comment le prendre : En prise externe en gel, infusion à l’huile, à l’eau, cataplasme (Attention, votre chien ne doit pouvoir le lécher, protéger le point d’application, avec un linge ou gaze). En prise interne en infusion à l’huile ou eau, teintures (Ne pas dépasser les doses prescrites).

Actions médicamenteuses principales : guérison des hématomes et dilatation des vaisseaux sanguins

Applications principales : En prise externe, hématomes et blessures non-ouvertes, y compris fractures ou entorses. Appliqué immédiatement, l’amélioration est spectaculaire. Pour les chiens, s’assurer que le gel ou l’infusion atteint bien la peau à travers les poils.

La prise interne, l’arnica est utilisé dans les cas d’incontinence urinaire qui n’a pas d’origine pathologique. Mais le dosage est délicat et ne peut être fait que par un spécialiste.

Note : l’arnica est aussi présent dans des préparations homéopathiques, qui sont utilisées en interne et sans danger, pour les mêmes raisons que les applications externes.

Alternatifs et auxiliaires : Millepertuis, gingembre, cayenne (Pigment de cayenne), achilée sont des complément à utiliser en interne. Millepertuis peut aussi être utilisé sur place en externe, principalement si un nerf a été traumatisé

Précautions : l’arnica peut être dangereux si avalé en quantité autrement qu’en quantités infimes ou homéopathiques. Peut alors créer des saignements internes. Il ne doit pas être appliqué sur des blessures ouvertes car augmentera le saignement et ralentira la coagulation. Les animaux n’aiment pas le gout, cependant protéger la partie traitée à l’arnica pour éviter qu’il soit léché.

Aubépine – Hawthorn (Crataegus sp.)

Parties utilisées :

Comment le prendre :

Actions médicamenteuses principales :

Applications principales :

Alternatifs et auxiliaires :

Précautions :

Aunée – Elecampane (Iluna elenium)

Parties utilisées :

Comment le prendre :

Actions médicamenteuses principales :

Applications principales :

Alternatifs et auxiliaires :

Précautions :

Avoine – Oat (Avena sativa)

Parties utilisées :

Comment le prendre :

Actions médicamenteuses principales :

Applications principales :

Alternatifs et auxiliaires :

Précautions :

Bardane – Burdock (Arctium lappa ou A. minor)

Parties utilisées :

Comment le prendre :

Actions médicamenteuses principales :

Applications principales :

Alternatifs et auxiliaires :

Précautions :

Bouillon blanc/Molène – Mullein (Verbascum thapsus)

Parties utilisées :

Comment le prendre :

Actions médicamenteuses principales :

Applications principales :

Alternatifs et auxiliaires :

Précautions :

Bourrache – Borage (Borago officinalis)

Parties utilisées :

Comment le prendre :

Actions médicamenteuses principales :

Applications principales :

Alternatifs et auxiliaires :

Précautions :

Bourse de sheperd – Sheperd’s purse (Capsella bursa-pastoris/Mustard family)

Parties utilisées :

Comment le prendre :

Actions médicamenteuses principales :

Applications principales :

Alternatifs et auxiliaires :

Précautions :

Boswellia (Boswelliua serrata)

Parties utilisées :

Comment le prendre :

Actions médicamenteuses principales :

Applications principales :

Alternatifs et auxiliaires :

Précautions :

Calendula ou Souci (Calendula officitalis ou souci officitalis)

Parties utilisées :

Comment le prendre :

Actions médicamenteuses principales :

Applications principales :

Alternatifs et auxiliaires :

Précautions :

Calotte – Skullcap (Scutellaria lateriflora)

Camomille – Chamomolle (Matricaria recutita)

Canneberge – Cranberry (Vaccinium macrocarpan)

Cascara – Cascara Sagrada (Rhamnus purshiana)

Cataire – Catnip (Nepeta Cataria)

Cayenne (Capsicum spp.)

Chanvre d’eau (Herbe à souder, Herbe à la fièvre, Origan des marais, Bois perfolié, Sage indien, Cardère, Eupatoire perfoliée.) – Boneset (Eupatoire perfoliatum)

Chaparrral (Larre tridentata)

Chimaphile à ombelles/Pirole en ombelle – Pipsisewa   (Chimaphila umbellata)  Voir Pirole en ombelle

Carvi – Caraway (Carum carvi)

Curcuma/Safran des Indes – Turmeric (Curcuma longa)   

Celeri – Celery (Apium graveolens)

Cerisier de Virginie (Ecorse) – Wild Cherry Bark (Prunus virginiana)

Chardon-Marie – Milk Thistle (Silybum marianum)

Chêne blanc (Ecorce) – White oak bark (Quercus sp.)

Chiendent – Couch grass (Agropyron repens)

Cohosh bleu – Blue Cohosh (Caulophyllum thalictroides)

Cohosh noir – Black Cohosh (Cimicifuga racemosa)

Confrey – Comfrey (Symphytum officinale – Famille de la Bourrage)

Coquille sacrée (Rhamnus pushiana)

Coriandre – Coriander (Coriandrum sativum)

Cresson de fontaine – Watercress (Nasturtium)

Cynorrhodon/Cynorhodon/Eglantier – Rosehip (Rosa canina/fructus cynosbati)

Echinacée – Echinacea (Echinacea spp.)

Eucaliptus – Eucalyptus (Eucaliptus globulus)

Euphorbia/Euphraise – Eyebright (Euphrasia officinalis)

Fenouil – Fennel (Foeniculum vulgare)

Fenugrec – Fenugreek (Trigonella foenum-graecum)

Fleur de la passion – Passionflower (Passiflora incarnata)

Framboise – Raspberry (Rubus sp.)

Gaillet jaune – Cleavers (Galium aparine)

Genévrier – Juniper ( Juniperus spp.)

Gentiane – Gentian (Gentiana lutea)

Gingembre – Ginger (Zingiber officinale)

Ginkgo (Ginkgp biloba)

Ginseng (Panax spp.)

Gotu Kola (Centella asiatica)

Grande camomille – Feverfew (Tanacetum parthenium)

???? – Gravelroot (Epatorium purpureum)

Grindelia (Grindelia squarrosa)

Griffe de chat – Cat’s claw (Uncania tomentosa)

Griffe du diable – Devil’s claw (Harpagophitum procumbrens)

Guimauve – Marsmallow (Althea officinalis)

Hamamélis de Virginie – Witch Hazel (Hamamelis virginiana)

Hidraste du Canada – Goldenseal (Hydrastis cana

densis)

Houblon – Hop (Humulus lupulus)

Kava kava (Piper methysticum)

Kelp (Macroalgues brunes)//Varech vesiculeux (Fucus vesiculosus)

Lavande – Lavander (Lavandula angustifolia)

Lin – Fax (Linum spp.)

Luzerne/Alfafla (Medicga sativa)

Mahonia – Oregon grape (Mahonia aquifolium)

Marjolaine/Origan (Origanum vulgare ou O. Heracleoticum) – Voir Origane

Matricaire – Pineapple Weed (Matricaria matricarioides)

Mélisse – Bee Balm (Monarda spp.) 

Melisse – Lemon balm (Melissa officinalis)

Menthe pouliote – Pennyroyal (Mentha pulegium)

Menthe poivrée – Peppermint (Menthe piperita)

Millepertuis – Saint-John’s-wort (Hypericum perforatum)

Molène/Bouillon blanc – Mullein (Verbascum thapsus)

Mouron des oiseaux – Chiclweed (Stellaria media)

Mousse d’Irlande (Algues) –  Irish Moss (Chondrus crispus)

Myrrhe – Myrrh (Commiphora molmol)

Myrtille – Bilberry (Vaccinium myrtillus)

Noix – Walnut (Juglans spp.)  ????? Herb ???

Onagre – Evening Primrose (Oenothera spp.)

Origan/Marjolaine (Origanum vulgare ou O. Heracleoticum) – Voir Marjolène

Orme – Slippery elm (Ulmus fulva)

Ortie – Nettle (Urtica dioica)

Oseille crépue – Yellow dock (Rumex crispus/Buckwheat family)

Palmier nain/Palmier scie/Choux palmiste – Saw Palmetto (Serenoa pepens) 

Persil – Parsley (Petroselinum crispum)

Pirole en ombelle/Chimaphile à ombelles – Pipsisewa   (Chimaphila umbellata)

Pissenlit – Dandelion (Taraxacum officinale) Taracaxum officinale

Plantain (Plantago sp.)

Prêle d’hiver – Horsetail (Equisetum arvense)

Réglisse – Licorice (Glycyrrhiza glabra)

Reine des prés – Meadowsweet (Filipendula ulmania)

Rhubarb chinoise/officinale – Turkey rhubarb (Rhem palmatum)

Romarin – Rosemary (Rosemarinus officinalis)

Rose (Rosa spp.)

Sage (Salvia officinalis)

Safran des Indes/Curcuma – Turmeric (Curcuma longa)   Voir Curcuma

Sarsepareille – Sarsaparilla (Smilax spp.)

Saule – Willow (Salix spp.)

Séné – Senna (Cassia angustifolia ou C. senna)

Spiruline (Algue) – Spirilina (Spirulina spp.)

Soie de maïs – Corn silk (Zea meys)

Usnée barbue/barbe de Saint-Antoine/barbe de Jupiter – Usnea (Usnea barbata)

Tabac indien – Lobelia (Lobelia inflata)

Thym – Thyme (Thymus vulgaris)

Trèfle rouge – Red clover (Trifolium pratense)

Tussilage – Coltsfoot (Espèces Petasites et tussilago)

Uva ursi (Artostaphylos uva ursi)

Valériane – Valerian (Valeriana officinalis)

Vergerette du Canada – Fleabane ((Conyza canadensis)

Verveine – Vervain (Verbena officinalis)

Yucca (Yucca schidigera)

Bugleweed chanvre d’eau; patte-de-loup bugle rampante, bugle (Lycopus spp.)