Puce de chien : la bien connaitre pour mieux la combattre

Puce de chien : sa prolifération exponentielle ! Quels dangers pour mon chien ? Une arme biologique depuis le moyen âge ? Comment elles « fonctionnent » ? Puce de chien : en fait une puce de chat ! Comment elles prolifèrent ? Son point faible : sa larve ! Comment vérifier que votre chien a des puces ? Anti-puces : les traitements pour se débarrasser des puces ? Quels sont les traitements naturels efficaces ?


 

Puce de chien - Chien qui se gratte

Les puces sont un fléau pour votre chien, mais aussi pour les autres animaux qui croisent sa route, pour votre famille, votre logement et jardin si vous habitez dans une maison. Souvent, on s’aperçoit de leur présence longtemps après que la première d’entre elles a fait son apparition dans la toison de votre animal.

Lorsque les puces se baladent sur le dos ou le flanc de votre chien, elles se baladent aussi partout chez vous et même à l’extérieur, à proximité des murs de votre maison.

Comment faire pour s’en débarrasser ? Voir « Anti-puces naturels pour chien – Traitement holistique efficace« 


 

Puce de chien : sa prolifération exponentielle !

J’ai reçu le mois dernier un appel de ma chère amie Bérénice. « Mon teckel à quelques puces, je vais attendre quelques jours voir si le problème s’aggrave, qu’en penses-tu Jérémy ?« .

Il a fallu que j’explique à Bérénice qu’il faut agir tout de suite. Une puce peut pondre 50 œufs par jour et le temps de cycle entre œuf et adulte peut être réduit à 3 semaines !

« Bérénice, je vais te parler mathématique et tu comprendras l’urgence de la situation. Si Max as une puce aujourd’hui, cela veut dire que 50 puces écloront le 22ème jour et 2500 puces le 45ème jour ! Je n’ose pas te dire leur nombre le 70ème jour, à la fin du 3ème cycle … 125 000 en tout ! »

J’avais bien évidemment convaincu Bérénice qui a suivi plusieurs conseils mentionnés ci-dessous pour enrayer l’infestation de son cher Max.

En conséquence, si vous détectez même une seule puces dans le pelage de votre chien, il faut agir tout de suite. Voir « Anti-puces naturels chiens: mélanges à faire ou acheter« 


 

Les puces  de chiens : quels dangers pour mon chien ?

Les puces de chien constituent un véritable fléau, leur présence sur votre compagnon est un problème de santé. Ce n’est pas, en général, un problème dû à un manque d’hygiène.

La puce suce le sang mais apporte aussi au point de piqûre sa salive. Cette salive provoque des démangeaisons allergiques ou non, suivant la sensibilité de peau du chien. Cette démangeaison conduit le plus souvent le chien à se lécher et se gratter jusqu’à endommager sa peau et ses poils. Cela résulte en lésions qui peuvent laisser entrer bactéries et virus (Relativement peu fréquent). Les vétérinaires parlent alors de dermatite par hypersensibilité aux piqûres de puces (DHPP ou DAPP).

Mais la crainte principale est le « ver solitaire » (Dipylidium caninum). En effet la puce peut être porteuse de ce parasite. Si elle est avalée par le chien lorsqu’il se lèche, elle peut se retrouver dans l’estomac du chien. Le ver solitaire est aussi une maladie grave difficile à soigner.

Une infestation massive des puces, peut conduire aussi à une anémie, surtout chez des chiens fragiles (chiots ou chiens de petite taille). Il sont d’ailleurs souvent infestés par des parasites intestinaux. On observe alors une sorte de « tapis » de crottes de puces et des muqueuses blanches. Une transfusion immédiate s’impose, ces animaux ne survivent pas en général, leur corps n’a plus l’énergie pour se défendre.

Note

La dermatite par hypersensibilité aux piqûres de puces (DHPP ou DAPP) n’est pas la seule maladie cutanée qui peut affecter votre chien. Même en présence de puces, il faut s’assurer que vous n’avez pas affaire à un autre problème de peau non lié aux puces : dermatite atopique, dermatite par allergie alimentaire, gale sarcoptique, démodécie, folliculites bactériennes, etc. Dans le doute, consultez votre vétérinaire.


 

Les puces et la guerre : une arme biologique depuis le moyen âge ?

Les puces peuvent transmettre la peste (puce du rat) ou le typhus.

Dès le Moyen Âge, les puces furent utilisées en tant que vecteur d’épidémies dans les lieux assiégés. On utilisait des animaux infectés catapultés à l’intérieur des enceintes.

Les puces furent de nouveau employée comme une arme à partir de 1935 (Travaux du bactériologiste et colonel Shiro Ishii et de son unité 731 sur au moins 3 000 cobayes humains,  chinois et prisonniers de guerre occidentaux.

Lors de la capitulation du Japon en 1945, personnel scientifique et travaux furent partagés entre l’URSS et les États-Unis, non en vue de jugements pour crimes de guerre mais pour poursuivre les recherches.

Les puces furent parachutées à partir de conteneurs d’avions-cargos comme le C-130 Hercules. Elles étaient « fixées » sur des chiffons imbibés de sang ou sur des animaux de laboratoire. Ces »expériences » furent utilisées lors de la guerre de Corée, de l’invasion du Tibet puis de la guerre du Viêt Nam.


 

Cycle de reproduction des puces de chien : comment elles « fonctionnent » ?

Lorsque votre chien est infesté par des puces, c’est un gros travail pour les éradiquer. En effet, le cycle de reproduction d’une puce comprend 4 phases : l’œuf, la larve, puis la pupe dans son cocon, enfin la puce adulte. Ce cycle peut s’étendre sur plusieurs mois. Il faut quelquefois refaire plusieurs fois l’opération, pour « anéantir » les parasites correspondants à chacune des phases d’évolution. Ceci n’est pas très bon pour la santé de l’animal, si on utilise les produits conventionnels  (Il s’agit en fait d’insecticides chimiques).  C’est pourquoi nous vous conseillons;

  • de lire le texte qui suit afin de bien comprendre comment « fonctionne » ce parasite. Vous pourrez ainsi limiter au mieux l’utilisation des anti-puces en « optimisant » leur emploi dans le temps du cycle de reproduction de la puce (4 stades).

 

Puce de chien : en fait une puce de chat !

Puce de chien - Puce de rat

Puce de chien

Bien que la puce de chien existe réellement, c’est en fait la plupart du temps des puces de chat (Ctenocephalides felis) (1) qui envahissent les chiens. Cette puce ne quitte pratiquement jamais « son » chien après s’y être installé. Mais cette population « sur l’animal » ne représente que 5% de la population totale de puces. Cela veut dire que 95% des puces sont quelque part dans la maison ou aux alentours sous la forme d’œufs, de larves et de nymphes dans leur cocon. D’où l’infestation de la maison et la difficulté de s’en débarrasser après avoir trop attendu. Mais le parasite adulte ne peut se passer de son hôte chien ou chat, pour se nourrir.


 

Comment prolifèrent les puces de chien ?

Quelques minutes après son arrivée sur le chien, la puce prend son premier repas de sang en perçant la peau avec ses pinces buccales. En même temps, elle injecte un peu de salive anticoagulante pour éviter la fermeture de la « plaie » qu’elle vient de faire. Le sang aspiré est partiellement digéré et éliminé sous forme de déjections visibles à l’œil nu. Dans les 24 heures à 48 heures, la puce commence à pondre au rythme de 40 à 50 œufs par jour. Ces œufs ovales blancs de 0,5 mm, ne se fixent pas aux poils. Ils vont donc facilement tomber du chien, en particulier là où le chien est le plus souvent : panier, canapé du salon, tapis, moquette, votre lit. Ces œufs éclosent sous forme de larves, 3 à 5 jours plus tard.


 

Le point faible de la puce de chien : sa larve

La larve est le point faible du cycle de reproduction. Elle n’aime pas la lumière et a besoin des déjections de la puce adulte pour se nourrir, d’une température de 7 à 32 °C, d’une humidité relative entre 50 et 85%. Donc c’est là où il faut en particulier agir. Peu de larves survivent, après plusieurs mutations, pour devenir une nymphe dans son cocon très résistant, mais elles sont très nombreuses. Elle mène une vie au ralenti en attendant quelquefois jusqu’à plus d’un an, l’opportunité de sauter sur un hôte. Une fois l’éclosion « finale en puce » accomplie, la « nouvelle » puce saute alors sur ce qui passe à sa portée : animaux ou hommes

Le cycle total de l’œuf à l’adulte est fonction de la température : 7 à 12 semaines dans une maison à 18°C, moins de 3 semaines à 30°C (Ce qui est la température à proximité de la peau du chien lorsqu’il est sur son coussin).


 

Comment vérifier que votre chien a des puces ?

Puce de chien - Chien gratteur

Chien qui se gratte à cause des puces

C’est assez souvent difficile de détecter la présence de puces, surtout au début de l’infestation. Les signes de leur présence sont les suivantes :

  • Les puces provoquent des démangeaisons de la peau de votre chien, du fait de la salive irritante et allergisante laissée au point de piqûre (2). Donc déjà, si votre chien se lèche et se gratte anormalement, avec « fureur », cela doit vous « mettre la puce à l’oreille » (sans jeu de mot).
  • Cela engendre souvent des lésions qui se transforment en allergies (dites « aux piqûres de puces ») et autres infections si des bactéries entrent en contact avec la plaie. A noter que même si en cherchant dans le pelage de votre chien, vous ne trouvez pas de puce, cela ne veut pas dire qu’il n’est pas infecté : il suffit d’ailleurs d’une seule piqûre de puce pour que se réveille l’allergie.
  • Si votre chien a des puces depuis un certain temps, il peut montrer des symptômes plus sérieux :
    • Gencives roses pâles : les puces sucent le sang jusqu’à provoqué une anémie
    • Perte de poils due au léchage constant et au griffage
    • Vers dans les selles : des petits « grains de riz » qui peuvent être des segments de ces vers. Les puces transportent en effet les larves de ces vers. Si votre chien avale une puce en se grattant, cela peut conduire ces larves à prospérer dans l’intestin du chien – cela peut donc aussi être le signe d’une infestation de puces.

    Note

    Pour se débarrasser de ces vers, essayer de parsemer ses aliments de copeaux de noix de coco non sucré. La noix de coco est un vermifuge, ce qui peut aider à éliminer les vers du chien. Donner une cuillère à café aux chiens de taille moyenne et 1 cuillerée à soupe pour les gros chiens. Vous pouvez aussi consulter notre site « Vermifuges chien naturels: ceux à utiliser, efficaces, sans danger« .

  • Les puces se déplacent en effet rapidement dans le pelage, donc souvent difficilement repérable dans le cas de poils longs. A l’aide d’un peigne fin, vous pouvez cependant vérifier la présence de puces ou non. Elles se situent en priorité sur le dos et à la base de la queue
Puce de chien - Exuvies de larves

Exuvies de larves de la puce du chien (Dépouilles laissées lors de la mue)

  • Une autre recherche à faire est la présence des déjections des puces, sur la peau même, sous forme de petits grains rouges noirâtres. Pour les distinguer des « saletés ordinaires » accrochés aux poils, placez une déjection suspect sur un papier blanc humide. S’il s’agit d’une déjection, le papier se colorera en rouge, signe de sang digéré dans les selles du parasite.
  • Enfin, si vous, ou vos proches, commencez à vous gratter – notamment aux chevilles – et présentez des tâches rouges qui démangent, ce sont les signes d’une infestation sévère de puces dans votre foyer. Demandez conseil à votre vétérinaire et consultez votre médecin

 

Anti-puces pour chiens : Quels traitements pour se débarrasser des puces ?

Habituellement beaucoup pensent à « traiter » le chien : spray, shampoing, collier, pipette et maintenant cachets, achetés en animalerie ou chez le vétérinaire. Ce sont tous des anti-puces chimiques qui se retrouvent sur la peau puis à l’intérieur du corps de votre chien. Ils seront éliminés via le foie et les reins de votre animal. Cela n’est pas très réjouissant. Car en plus ces traitements doivent être faits régulièrement. Cependant rien n’est perdu :

  • Un deuxième point est de prendre en compte le « fonctionnement » des puces comme nous l’avons décrit ci-dessus. Traiter le chien seulement ne servira à rien. Il est évident que le traitement de l’environnement de votre chien doit aussi être fait et très sérieusement (niche, sofa, tapis, lits, autres animaux du foyer, etc.). Il en est de même du reste de votre appartement ou maison et au moins les abords immédiats (Jardin). Lire la suite dans notre article « Traitement naturel des puces de la maison et alentour« 

Enfin, il faut aussi être averti : le traitement radical et total des puces, qu’il soit conventionnel ou naturel, demande souvent une deuxième « campagnes » (Ou plus) d’éradication.

 

Note

Si vous voyez une seule puce sur votre animal… il est déjà presque trop tard ! Cette puce a probablement pondu une centaine d’œufs et ses « camarades » en ont probablement fait autant (ou plus). Il faut alors traiter immédiatement tous vos animaux et également l’environnement afin d’éviter une invasion.

Note

Vous n’êtes pas constamment en train de vérifier le dos de votre chien, « en attente » de la 1ère puce qui se manifeste. Il est donc de votre intérêt d’intégrer dans le programme de soins naturels à votre chien un programme de prévention contre les puces : renforcer sa défense immunitaire contre les puces et tuer ce parasite dès son  arrivée. Une « cure » à répéter aux périodes chaudes et humides est recommandée soit 2 à 4 fois par an. D’où l’intérêt d’opter pour les produits non chimiques tels que les produits naturels. Voir « Anti-puces naturels pour chien – Traitement holistique efficace« 

 


Notes et références

(1) Parmi les 2000 espèces de puces, plus de 90% sont des puces de chats. Le reste se partage entre vraies puces de chiens (Cténocephalides canis), puces humaines (Putex irritants), de hérissons, etc.

(2) Ce n’est pas parce que votre chien ne se gratte pas qu’il n’a pas de puces. C’est fonction du degré de sensitivité de la peau du chien en particulier aux allergies (Dermatite par allergie aux piqûres de puces). Voir notre article « Allergies aux piqûres de puces: traitement naturel aux plantes médicinales« 

(3)  Wikipédia : « Siphonaptera« 


L'objectif de ce site est de vous fournir les informations nécessaires à la compréhension de la santé de votre chien. Ces informations ne remplacent en aucun cas l'avis médical dispensé par votre vétérinaire.

Copyright © 2015-2016 Mon Ami le Chien - Tous droits réservés
___________________________________________________________