Vermifuger son chien : quelles règles à appliquer ?

Vermifuger son chien : quel vermifuge ? Règles pour vermifuger. Important : vermifuger le chiot. Vermifuger le chien adulte régulièrement, la chienne gestante (Sources de contamination à retardement), chien vivant en collectivité ou pour voyager. Vermifuger lorsqu’il y a des enfants du foyer en bas âge (0 à 3 ans). Périodes plus favorables. Planifier par rapport à la vaccination.


 

Vermifuger son chien est-il nécessaire ? Lorsque l’on sait que près de 50% des animaux de compagnie et 90% des chiots sont infestés de « vers parasitaires », la réponse est évidente. C’est un pourcentage impressionnant. D’autant que cette infestation n’est pas anodine pour le chien, ni pour son maître et les enfants qui l’entourent. D’où l’importance du vermifuge chien.


Vermifuger son chien : avec quel vermifuge ?

Il y a deux types de vermifuges : les vermifuges « conventionnels » et les vermifuges naturels.

Les premiers sont faits à partir de « produits chimiques » et sont en général un « cocktail » de molécules afin de détruire les vers (1) les plus courants que nos chiens attrapent dans nos régions. Ils sont dits « à spectre large » afin d’éliminer le plus grand nombre des différentes espèces de vers présentes simultanément. Quelques uns sont spécifiques pour un ou deux types de vers particulièrement récalcitrants (Les Ténias par exemple).

A l’inverse, les vermifuges naturels sont faits à partir de plantes. Ils sont proposés sous forme de plantes (Hâchées) à incorporer à la nourriture ou de liquides à absorber seuls ou mélangés. Ils ne présentent pas l’agressivité des produits chimiques « forts » que le chien doit ensuite évacuer (A travers le foie et les reins).  Les vermifuges naturels peuvent suffirent à une vermifugation d’entretien et régulière (Sans vermifuge chimique). Egalement ils sont efficaces en prolongement d’un vermifugage conventionnel suite à une attaque parasitaire aiguë.  Pour toute information sur les vermifuges naturels, voir « Vermifuges chien naturels : ceux à utiliser » (Comment les prendre, diverses formules et mélanges).

(1) « Les vers du chien » comprennent une multitude de types de vers classés en familles. Certains sont peu dangereux. D’autres à l’origine de maladies irréversibles. Pour en savoir plus sur les vers du chien cliquez sur le lien « Vers du chien : dangers pour chiens, adultes et enfants« 


Quelles règles pour vermifuger son chien ?

Vermifuger son chien dépend de plusieurs facteurs : l’âge du chien (chiot, adulte), de son état (chienne gestante, état de santé, de sa race) et de son mode de vie (chenil, pension, exposition, chasse mais également de la présence de jeunes enfants, d’autres chiens au foyer (doivent être traités en même temps). Les vermifuges pour chiens ne sont pas des médicaments dont l’action se prolonge dans le temps. Par ailleurs, certains vers se renouvellent toutes les 3 semaines. En conséquence, les vétérinaires ont établi des règles pour vermifuger systématiquement en fonction des conditions suivantes

    • La vermifugation du chiot
    • La vermifugation du chien adulte
    • La vermifugation de la chienne gestante
    • Cas particulier de certains chiens de race
    • Le mode de vie du chien (Pensions, etc.)
    • Les enfants en bas âge au foyer
    • Voyager avec son chien

Cela fait donc beaucoup de paramètres à prendre en compte. Il est donc opportun d’en parler à son vétérinaire à l’occasion d’une visite de votre animal. Vous trouverez ci-dessous les règles de base à suivre, si vous ne désirez pas ou n’avez pas l’occasion de consulter un vétérinaire.

Vermifuger son chien - Chiot

Chiot By Ildar Sagdejev via Wikimedia Commons


Vermifuger le chiot : très important

  • Il est préférable de le vermifuger à son 12ème jour puis ensuite systématiquement une fois tous les 15 jours jusqu’à l’âge de 2 mois puis une fois par mois jusqu’à l’âge de 6 mois.
  • Les chiots et chatons sont pratiquement tous contaminés par des vers, transmis par la mère via le placenta ou par son lait et au contact des crottes dans l’environnement.

Vermifuger le chien adulte régulièrement

  • Esccap France est la filiale française d’une association dont le but est d’adapter et de promouvoir les recommandations européennes relatives au diagnostic et au traitement des maladies parasitaires et fongiques des animaux de compagnie). Cliquez ici pour plus d’informations sur l’ESCCAP.

Si votre chien n’est pas particulièrement exposé à la contamination par les vers, votre vétérinaire pourra recommander entre 2 à 4 prises de vermifuge dans l’année. Mais notez bien que votre chien ne peut se passer totalement de vermifuge : il pourra probablement survivre tant bien que mal à une attaque de vers (plutôt mal que bien). Mais ce sera l’homme, votre famille et vos enfants en premier lieu, qui seront exposés à des maladies relativement dangereuses comme la Toxocarose ou l’Echinoccocse par l’intermédiaire des vers de votre animal.

  • Si vous laissez votre chien en pension ou au chenil, il est recommandé de le vermifuger à son retour, 3 à 4 semaines depuis la date de sa mise en pension, pour ensuite reprendre son rythme normal.
  • Certaines régions sont concernées par le Ténia Echinococcus granulosus. Dans ce cas, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande une vermifugation tous les mois. Cliquer ici pour plus de détails.
  • Si vous habitez le Sud de la France, vermifugez votre animal toute l’année 1 fois par mois avec la molécule adaptée (En particulier contre la Dirofilariose, ver qui remonte dans le cœur, transmis par les moustiques – Voir votre vétérinaire).

Vermifuger la chienne (ou la chatte) gestante qui sont des sources de contamination à retardement.

Les vers alors inactifs se réactivent particulièrement à cette période. C’est ensuite par la tétée ou des excréments qu’ils se disséminent. En conséquence, les chiennes doivent être vermifugées au moment de l’accouplement. Puis 15 jours avant la mise bas. Ensuite après celle-ci. Enfin 15 jours et un mois après la naissance. Demandez conseil à votre vétérinaire pour les produits à utiliser afin de ne pas nuire aux chiots (ou aux chatons).


Vermifuger les chiens qui vont vivre dans les collectivités (pensions, chenils, expositions, chasse)

La prise de vermifuge doit se faire deux semaines avant la mise en pension puis à son retour, un mois après la date de départ pour la pension.

Rappel :

Pour ce qui concerne les chiens « de la campagne » (Les chiens de chasse en particulier) ils peuvent aussi être contaminés par nombre d’autres cestodes (Ténias). Ils mangent ou tuent divers petits mammifères, en courant dans les pâturages de moutons.  Ils pourront alors « croiser » le Echinococcus granulosus et autres ténias.


Vermifuger lorsqu’il y a des enfants du foyer en bas âge (0 à 3 ans)

Vermifuger son chien - Chien léchant bébé

Ce qu’il ne faut pas laisser faire …

Les enfants en bas âge ont moins de défenses immunitaires, traînent sur le sol, mettent tout à la bouche et se font plus facilement lécher les mains et le visage par votre animal ! C’est un risque énorme que vous faites courir à votre enfant si votre chien ne prend pas de vermifuge. Vous devez dans ce cas, vermifuger vos animaux au moins tous les 2 mois, mais ne jamais à des intervalles de moins de 1 mois (S’applique aussi à votre chat).

Rappel : le contact avec des chiens infectés par Echinococcus granulosus et 4 autres ténias peuvent aussi infester l’homme. Il en est de même de l’ingestion du Dipylidium caninum adulte (Enfants en particulier). Attention aux bacs à sable non protégés qui risquent de contaminer votre enfant ! Les animaux errants peuvent aussi y faire leurs crottes.


Vermifuger pour voyager avec son chien

  • Si vous partez à l’étranger, certains pays comme le Royaume Uni exigent une vermifugation adaptée pour se prémunir de contaminations comme l’échinococcose. Quelques semaines auparavant, prenez des renseignements auprès du consulat du pays concerné. Vous aurez ainsi les dernières informations (Législation qui change assez régulièrement).
  • Si vous voyagez dans le Sud de la France, votre chien risque de croiser la Dirofilariose. Consultez votre vétérinaire. Il pourra vous prescrire un vermifuge avec une molécule adaptée à ce cas particulier avec prise avant d’aller puis un mois après votre retour.

Vermifuger votre chien : y-a-t-il des périodes plus favorables pour le faire ? Et la vaccination ?

Il est souvent conseillé de donner un vermifuge à son chien au moment des changements de saison (soit 4 fois par an). Mais cela ne semble pas avoir une raison scientifique valable. C’est plutôt une habitude prise par les générations qui nous ont précédées, habitude qui s’appliquait aussi bien aux enfants et aux adultes !

S’il est prévu de vacciner votre chien, vous pouvez planifier de le vermifuger environ deux semaines avant son injection. Son système immunitaire sera débarrassé de l’agression de ses parasites au moment de la vaccination. Il pourra alors totalement se concentrer sur sa réponse à la vaccination.

Note

Certains vermifuges sont à administrer au chien lorsqu’il est à jeun. Bien lire la notice d’utilisation du médicament.

 


L'objectif de ce site est de vous fournir les informations nécessaires à la compréhension de la santé de votre chien. Ces informations ne remplacent en aucun cas l'avis médical dispensé par votre vétérinaire.

Copyright © 2015-2016 Mon Ami le Chien - Tous droits réservés
___________________________________________________________