SE DÉBARRASSER DES PUCES AU NATUREL : checklist en 9 étapes

Vous pen­sez que votre chien a des puces ? Ne vous pré­ci­pi­tez pas sur Google : tout ce qu’il faut faire est contenu dans cet article afin de se débar­ras­ser des puces.
Suivez les indi­ca­tions ci-​dessous étape par étape. Vous vous débar­ras­se­rez des puces de vos ani­maux domes­tiques, de votre mai­son ou appar­te­ment en deux temps et trois mou­ve­ments ! Ensuite, par pré­ven­tion et évi­ter la pro­chaine infes­ta­tion, sui­vez sim­ple­ment les conseils de l’é­tape 9.

Etape 1 – Comment savoir si votre chien a des puces ?

Les signes pro­bables sont les sui­vants :

  • Il se gratte d’une façon inha­bi­tuelle, plus que de cou­tume
  • Il secoue la tête comme pour se débar­ras­ser de quelque chose
  • Il se mor­dille
  • Il mâche régu­liè­re­ment
  • Il lèche son pelage
  • Il est sans repos
comment se débarrasser des puces - Chien et puces
Chien et puces

Vous pou­vez être vous même piqué(e). Les puces laissent sur votre peau de petites marques cir­cu­laires rouges qui démangent.

Si votre chien a des puces depuis un cer­tain temps, il peut mon­trer des symp­tômes plus sérieux : gen­cives roses pâles (Signe d’a­né­mie), perte de poils due au léchage constant et au grif­fage, vers dans les selles (Larves de ces vers trans­por­tées par les puces jus­qu’à l’in­tes­tin du chien. Ont une forme de petits “grains de riz”).
Pour en savoir plus Lire la suite …

Note
Pour se débar­ras­ser de ces vers dans les selles, essayer de par­se­mer ses ali­ments de copeaux de noix de coco non sucrés. La noix de coco est un ver­mi­fuge, ce qui peut aider à éli­mi­ner les vers du chien.
Donner une cuillère à café aux chiens de taille moyenne et 1 cuille­rée à soupe pour les gros chiens.
Vous pou­vez aussi consul­ter notre site “Vermifuges chien natu­rels : ceux à uti­li­ser, effi­caces, sans dan­ger”.

Etape 2 – Confirmer que votre chien a vraiment des puces

Comment savoir que votre chien a réel­le­ment des puces et qu’il ne s’a­git pas de déman­geai­sons d’autre ori­gine. Faites ce qui suit pour en être sûr.

  1. Inspectez votre chien en détail. Utilisez un peigne fin et écar­tez les poils afin de voir la peau.
  2. Regardez en par­ti­cu­lier der­rière les oreilles (Y com­pris la base des oreilles), entre les pattes, à l’aine et sur la croupe près de la base de sa queue. Les puces adorent ces endroits.
  3. Si vous voyez une “petite bête” de forme ovale se dépla­çant rapi­de­ment, il s’a­git pro­ba­ble­ment d’une puce. Attrapez en une et écra­sez la entre vos doigts. Les puces ne sont pas facile à écra­ser. Si vous l’é­cra­sez faci­le­ment, ce n’est pro­ba­ble­ment pas une puce.
  4. Cherchez des petites bosses rouges sur la croupe ou entre les pattes ou autres endroits chaud et humides.
    Les puces peuvent pro­vo­quer une irri­ta­tion de la peau et votre chien peut avoir des bou­tons rouges aux points où il a été mordu.

Les déjections des puces sont aussi des indices

Elles sont noires ou rou­geâtres et de la taille d’un grain de sable ou d’une pel­li­cule de che­veu.
Habituellement vous pou­vez assez faci­le­ment remar­quer ces déjec­tions de puces sur votre chien et même autour de votre mai­son.
Lorsque vous repé­rez ces mou­che­tures, faites le test ci-​dessous afin de confir­mer ou non que c’est bien une “chiure de puce” et non pas une pous­sière quel­conque :

  • Prendre un papier de cui­sine et le mouiller
  • Le tenir près de votre chien, bros­ser ou pei­gner les débris ou déchets de son pelage pour qu’ils tombent sur le papier humide
  • Si le papier se teinte de marques brunes, cela veut dire qu’il s’a­git bien de déjec­tions de puces (Contenant le sang de votre chien). Il s’a­git bien d’une infes­ta­tion par les puces. Maintenant quoi faire ?

Etape 3 – Comment se débarrasser des puces ? Vérifiez vos autres animaux domestiques

comment se débarrasser des puces - Chaton
Chaton de 6 semaines

Les puces ne volent pas mais sont des sau­teuses éton­nantes.
Si elles sont sur votre chien, elles sont aussi sur vos autres ani­maux de la mai­son.

Pour se débar­ras­ser des puces, de toutes les puces, suivre l’é­tape 2 sur cha­cun d’eux, autres chiens, chats, ham­sters, etc. La plu­part d’entre eux attrapent aussi des puces.
Cela ne veut cepen­dant pas dire que tous ont des puces. Ceux qui ont un bon sys­tème immu­ni­taire, sont moins sus­cep­tibles d’a­voir une infes­ta­tion de puces.

Reportez vous à l’é­tape 9 “pré­ven­tion contre les puces” ci-​dessous pour connaître com­ment un sys­tème immu­ni­taire robuste peut aider votre chien à se pro­té­ger des puces.

Etape 4 – Comprendre son cycle de reproduction pour se débarrasser des puces

comment se débarrasser des puces - Cochons d'Inde
Cochons d’Inde – Attrapent aussi les puces …

Lorsque vous savez qui des ani­maux de votre mai­son a des puces, vous pou­vez com­men­cer de vous en débar­ras­ser.
Mais avant, vous devez com­prendre le cycle de déve­lop­pe­ment de la puce.
Vous trou­ve­rez ci-​dessous les infor­ma­tions néces­saires qui vous aide­ront à com­prendre que se débar­ras­ser des puces ne peut être qu’une opé­ra­tion répé­ti­tive.

Les puces forment l’ordre des sipho­na­ptères. Ce sont des insectes carac­té­ri­sés entre autres par leurs pièces buc­cales confor­mées en un appa­reil piqueur-​suceur(1)

Les puces adultes vivent entre un et 3 mois. Mais le cycle de vie d’une puce peut prendre plu­sieurs mois.
Et il y a 4 stades dans le cycle de vie d’une puce.

  1. Le stade “œuf”. Quand une puce femelle adulte arrive sur votre chien, elle com­mence à pondre des œufs immé­dia­te­ment. Quarante œufs par jour. Ils res­semblent à des grains de sable blancs et sont regrou­pés par 20 env..
    Ces œufs vont tom­ber de votre chien lors­qu’il se déplace et vont être dis­per­sés dans votre mai­son – de par­tout où votre chien va, sur la moquette, le sofa, y com­pris dans votre lit si c’est là qu’il dort, le jar­din, votre voi­ture.
  2. La larve. Les œufs devient une larve en 2 jours s’il fait chaud et humide, en 2 semaines par temps froid et sec.
    La larve de puce est aveugle et évite la lumière. Elle s’ac­croche dans tous les endroits obs­curs, les fentes, et mangent les excré­ments des adultes, des débris de peau, etc.
    Elles res­semblent à de petits asti­cots, blancs et trans­pa­rents, sans patte et de 4 à 5 mm de long. Leur cou­leur va s’as­som­brir en man­geant les déjec­tions des adultes.
    Des tem­pé­ra­tures supé­rieures à 35° et une humi­dité sous 40 à 50% peuvent les tuer, mais elles sur­vivent a une déshy­dra­ta­tion.
  3. Deux à trois semaines après leur éclo­sion, les larves se trans­forment en “cocon” (Pupe ou “Poupée”).
    Les cocons collent et peuvent se trou­ver et res­ter dans votre aspi­ra­teur ou votre moquette. Ils sont donc dif­fi­ciles à “décro­cher” et pro­tègent la puce de tout ce que vous pour­riez uti­li­ser pour la détruire.
    La durée de ce stade peut être d’une semaine à plu­sieurs mois.
    Quand l’hu­mi­dité, la tem­pé­ra­ture est adé­quate, la puce adulte va rapi­de­ment émer­ger du cocon quand elle “sent” un hôte poten­tiel à proxi­mité. Mais si les condi­tions ne sont pas bonne, elle pourra res­ter jus­qu’à un an dans son cocon.
  4. La puce doit se nour­rir immé­dia­te­ment à sa sor­tie du cocon. Elle sucera le sang de votre chien dès son arri­vée.
    En quelques jours elle va se repro­duire et pondre des œufs sur votre chien. Et le cycle recom­mence.
    La puce adulte peut vivre sur votre chien de 2 semaines à quelques mois.

Maintenant vous com­pre­nez le cycle de vie des puces et qu’il est impor­tant d’é­ra­di­quer les puces à leurs divers stades de vie, sur votre chien et autres ani­maux, dans la lite­rie, meubles, moquette, par­quets, etc. afin de “cas­ser” leur cycle de repro­duc­tion. Pour plus d’in­for­ma­tion à c sujet, voir “Puce de chien : la bien connaître pour lieux la com­battre


Vaccins : béné­fiques ou dan­ge­reux pour votre chien ?

Injection

Recevez gra­tui­te­ment nos recom­man­da­tions sur les vac­cins dans ce dos­sier com­plet sur un sujet explo­sif.

Profitez-​en avant qu’il ne soit retiré ! 


Etape 5 – Débarrasser les puces de votre chien et autres animaux de la maison

Occupez vous d’a­bord de votre chien et ses com­pa­gnons ani­maux de la famille. Les puces sautent sur eux lorsque elles ont besoin d’un repas. Ce qui fait que lut­ter contre les puces est une opé­ra­tion conti­nue.

  • Commencer par un bon bain mous­sant. Il tuera toute puce qui sera à ce moment sur votre chien.
    Avant de mettre votre chien dans le bain, encer­cler son cou de savon, juste der­rière les oreilles. Les puces vont en effet s’é­loi­gner de l’eau du bain. Ce “bar­rage savon­neux” les arrê­tera et inter­dira aux puces de se réfu­gier sur la tête du chien.
    Attention : faite atten­tion que le savon et l’eau ne pénètre pas dans les oreilles.
  • Quel sham­poing uti­li­ser ?
    • Un sham­poing natu­rel acheté dans le com­merce tout sim­ple­ment. Ajouter deux gouttes d’huile essen­tielle de lavande qui aide à tuer les puces plus effi­ca­ce­ment.
    • Alternative : Un savon natu­rel pour la vais­selle avec un mini­mum d’eau fonc­tionne éga­le­ment. Après, bien rin­cer votre chien avec un mélange fait de 1 part de vinaigre de cidre et 10 parts d’eau. Ceci créera un envi­ron­ne­ment plus acide de la peau qui décou­ra­gera les puces de reve­nir.
  • Vaporisez ensuite un répul­sif contre les puces, après séchage . 
    Vous pou­vez l’a­che­ter prêt à l’emploi ou vous pou­vez faci­le­ment le faire :
    • mélange doux au citron roma­rin et sauge/​lavande
    • ou plus fort aux huiles essen­tielles diverses et variées.

Pour plus d’in­for­ma­tion pour faire ces mélanges (et d’autres), cli­quez sur “9 anti-​puces natu­rels à faire pour la peau du chien”.
Toujours diluer les huiles essen­tielles et jamais les uti­li­ser pures.
Il est impor­tant d’u­ti­li­ser une huile sup­port et non pas de l’eau, afin de diluer les gouttes d’huile essen­tielles, car elles ne peuvent pas se diluer dans l’eau.
Peigner fré­quem­ment votre chien dans les jours qui suivent à l’aide d’un peigne à puce trempé dans de l’eau savon­neuse. Le faire jus­qu’à ce que les puces ont tota­le­ment dis­pa­rues.

Etape 6 – Comment se débarrasser des puces : répéter l’étape 5 toutes les semaines

Il est clair qu’un bain ne suf­fira pas à éra­di­quer toutes les puces.
En effet le cycle de repro­duc­tion se décom­pose en 4 stades (œufs, larve, pupe puis adulte), s’é­tale sur plu­sieurs semaines et les puces, à leurs divers stades de déve­lop­pe­ment se cachent de par­tout.
Il est impos­sible de les tuer à tous les stades et en même temps.
Un bain chaque semaine est donc néces­saire pen­dant plu­sieurs semaines.
Après chaque bain, uti­li­sez tou­jours le peigne trempé dans l’eau savon­neuse jus­qu’à ce que vous être sur(e) que toutes les puces ont dis­pa­rues.

Etape 7 – Partez à la chasse aux puces de partout dans votre maison

Comment se débar­ras­ser des puces tota­le­ment : vous devez aussi vous débar­ras­ser des puces cachées dans votre mai­son.
Sinon, leur cycle de repro­duc­tion repren­dra au point ou vous vous êtes arrêté.
Vous allez donc avoir à faire beau­coup d’as­pi­ra­tions et lavages pen­dant un cer­tain temps. Vous devrez aussi répé­ter ce même pro­ces­sus plu­sieurs fois afin de cas­ser le cycle de repro­duc­tion des puces afin de vous en débar­ras­ser tota­le­ment.

  1. Lit et lite­rie.
    Les laver, les votre et celui de votre chien. Les pas­ser au séchoir si c’est pos­sible.
  2. Moquette et tapis.
    Il faut aussi les trai­ter. Passez les au vapo (Aspirateur à vapeur qui est un bon inves­tis­se­ment si vous avez un chien même si vous n’êtes pas dans une situa­tion d’in­va­sion par les puces). C’est la meilleure façon de se débar­ras­ser des puces qui se trouvent sur et dans vos moquettes et tapis.
    Ces appa­reils “vapo” peuvent aussi être loués. Eviter ceux qui uti­lisent en même temps des sham­poing chi­miques.
  3. Utilisation de la “terre” diato­mée.
    La terre de diato­mée peut être uti­li­sée sans pro­blème puisque c’est un dioxyde sili­cone en poudre natu­rel. Mais elle est “déli­cate” à uti­li­ser car il s’a­git d’une poudre très fine et vola­tile.
    Elle peut aussi être “un suivi” après lavage des lite­ries ou net­toyage des moquettes.
    Attention : tou­jours uti­li­ser la terre diato­mée de type “ali­men­taire” et non la qua­lité “pis­cine” qui a été cal­ci­née et devient toxique pour les humains et ani­maux.
    Vous pou­vez éga­le­ment trai­ter avec la terre de diato­mée la lite­rie, le sofa, les chaises et autres usten­siles, moquettes et tapis, les sols, les par­quets
    Noter que les puces et sur­tout les larves (Qui aiment être dans le noir) peuvent se cacher entre les lames de par­quet. Saupoudrer avec de terre diato­mée, la lais­ser quelques heures avant de l’as­pi­rer. 
    C’est aussi une bonne idée de rependre de la terre de diato­mée autour des plinthes, où les puces peuvent trou­ver refuge.
  4. Traitement “à l’an­cienne”.
    Une autre “astuce” pour se débar­ras­ser des puces, est une ancienne méthode.
    Elle consiste en un réci­pient rem­pli d’eau savon­neuse sous une lampe située à 30 cm env. au des­sus. Mais pru­dence, ne pas lais­ser tom­ber la lampe ali­men­tée en élec­tri­cité dans l’eau.
    • Utiliser un réci­pient de 30 cm env. de dia­mètre et de 5 cm de pro­fon­deur envi­ron.
    • Ajouter au moins 2 à 3 cm d’eau savon­neuse
    • Les puces étant atti­rées par la lumière, vont sau­ter vers la lampe et tom­ber dans l’eau au des­sous
    • Déplacer le réci­pient et la lampe envi­ron 1,5 m par jour – où mul­ti­plier le nombre de “pièges” en par­ti­cu­lier dans les endroits où votre chien aime être et dor­mir
    • Ces pièges peuvent être uti­li­sés à l’in­té­rieur ou à l’ex­té­rieur, sous des déchets ou des endroits dans la pénombre – sous le porche, plan­chers, à la limite des buis­sons, herbes, en par­ti­cu­lier dans les lieux fré­quen­tés par votre chien.

Etape 8 – Comment se débarrasser des puces : éliminez les puces de votre cour ou jardin

Il faut aussi éli­mi­ner les puces de votre jar­din, en par­ti­cu­lier si votre chien y passe du temps. C’est une étape vitale pour cas­ser le cycle de repro­duc­tion des puces.

  • D’abord gar­dez votre pelouse courte. C’est néces­saire.
  • Ensuite vapo­ri­sez votre pelouse en par­ti­cu­lier où le chien aime se rendre. Cette opé­ra­tion doit être répé­tée jus­qu’à ce que vous êtes sûr que les puces ont dis­pa­rues. Des pro­duits natu­rels existe dans le com­merce. Mais vous pou­vez aussi choi­sir la solu­tion mai­son sui­vante :
    • 60 de pro­duit a vais­selle
    • 10 gouttes d’huiles de neem (Huile de graines de mar­gou­sier)
    • 20 gouttes d’huile de cèdre
    • Ne pas uti­li­ser ce mélange sur des plants/​plantes comes­tibles car ils pour­raient ne pas sur­vivre. Vaporiser le pen­dant la sai­son des puces ce qui les éloi­gnera de votre chien et de votre mai­son.
  • Une autre méthode est d’u­ti­li­ser des Nemarodes.
    Ce sont des vers minus­cules qui vivent dans le sol.
    Ils s’a­chètent dans les jar­di­ne­ries et sur inter­net.
    Ils mangent les larves de puces comme d’ailleurs les autres larves … telles que celles des four­mis, ter­mites, etc…
    Là encore, il s’a­git de créer une rup­ture du cycle de repro­duc­tion.
    Le nombre de larves est réduit de 90% en 24 heures.
    Les nema­todes sont des créa­tures vivantes qui meurent pério­di­que­ment quand elles n’ont plus assez à man­ger.
    Vaporisez votre cour ou jar­din au prin­temps, en été et en automne pour gar­der les puces éloi­gnées.

Etape 9 – Comment se débarrasser définitivement des puces : la prévention

Il est beau­coup plus facile de se débar­ras­ser des puces .… en évi­tant de les attra­per. Il est en effet plus dif­fi­cile de s’en débar­ras­ser ensuite.
Conserver votre chien en bonne santé sera une aide essen­tielle. Puces et autres para­sites auront beau­coup plus de dif­fi­cul­tés pour enva­hir un ani­mal en bonne santé

comment se débarrasser des puces - Chien et son os
Chien et son os …
  • Alimentation : le para­mètre prio­ri­taire
    Une ali­men­ta­tion natu­relle est déjà une méde­cine et des rations équi­li­brées sont le point de départ pour construire la santé de votre chien. (Voir notre article sur l’a­li­men­ta­tion – en cours de pré­pa­ra­tion).
  • Réduisez le nombre de vac­ci­na­tions et autres “drogues”.
    Sur-​vacciner votre chien peut endom­ma­ger son sys­tème immu­ni­taire, ce qui le met­tra plus “appé­tis­sant” et sans défense natu­relle contre les puces et autres para­sites.
  • Évitez d’u­ti­li­ser les anti­bio­tiques et autres drogues phar­ma­ceu­tiques . Ceci com­prend les anti-​puces conven­tion­nels (Qui sont chi­miques) contre les puces, les tiques, la diro­fi­la­riose . D’autres solu­tions natu­relles existent.
  • Évitez éga­le­ment les pro­duits chi­miques dans l’environnement du chien. Utilisez des pro­duits non-​toxiques de net­toyage mai­son, en par­ti­cu­lier pour le sol où votre chien passe la plu­part de son temps. Ce bon vinaigre blanc et le bicar­bo­nate de soude peuvent venir à bout de la plu­part des net­toyages de la mai­son. Pour votre pelouse, évi­tez les pes­ti­cides chi­miques, her­bi­cides et engrais. Utilisez les pro­duits qui seront sans dan­ger pour votre chien.
  • Dopez le sys­tème immu­ni­taire de votre chien en uti­li­sant des sup­plé­ments spé­ci­fiques à sa nour­ri­ture. Cela aidera à conser­ver des para­sites sans action sur lui. Les voies simples dis­po­nibles peuvent être les sui­vantes :
    • Probiotiques (Sans oublier de les “coor­don­ner” avec des pré­bio­tiques). (Article en pré­pa­ra­tion)
    • Ail. Doit être addi­tionné à sa ration. L’ail est sûr lorsque consommé modé­ré­ment (1÷4 de gousse par jour, 4 à 5 jours à la suite, seule­ment quelques trai­te­ments par an). Il dopera non seule­ment son sys­tème immu­ni­taire mais agira comme répul­sif contre les puces et autres para­sites. Tous les effets béné­fiques de l’ail sont conser­vés que s’il n’est pas cuit. Voir 
    • Acides gras Omega‑3. Les Omega-​3s aident le sys­tème immu­ni­taire de votre chien, mais res­ter vigi­lant sur leurs ori­gines. Les huiles de pois­son sont une bonne source d’Omega-​3s à la seule condi­tion qu’elles ne sont pas conta­mi­nées par les métaux lourds. Il est encore mieux de choi­sir pour son chien des sar­dines à l’huile ou maque­reaux une fois par semaine.
    • Phytoplankton est une excel­lente source d’Omega-​3s (avec d’autres nutri­ments essen­tiels) car il s’a­git d’un pro­duit com­plet, pas seule­ment un sup­plé­ment. Il est faci­le­ment dis­po­nible et très bien accepté par votre chien. (1÷6 cuillère à café par jour à mixer dans la ration).
    • D’autres sources d’Omega-​3s com­prennent le chanvre, les graines de chia ou graines de lin.
    • Huile de noix de coco : Ajouter de l’huile de coco dans la ration de votre chien est une bonne ini­tia­tive. Elle contient des acides gras de chaîne moyenne qui aide le sys­tème immu­ni­taire. Donner 1 cuille­rée à café par jour part 5 kg de poids.

Vous devez mettre en appli­ca­tion les conseils de l’é­tape 9 pour la pré­ven­tion contre les puces de votre chien. Vous évi­te­rez d’a­voir à retour­ner à l’é­tape 5 encore une fois.

(1) Voir Wikipedia en cli­quant sur “Siphonaptera

Conseils vété­ri­naires

Les valeurs et conseils que vous pour­rez trou­ver sur ce site ne peuvent pas se sub­sti­tuer à l’avis de votre vété­ri­naire ou du thé­ra­peute de votre chien.
En aucun cas, les infor­ma­tions don­nées sur notre site ne consti­tuent une pres­crip­tion. Seul votre vété­ri­naire peut poser un diag­nos­tic pré­cis et recom­man­der l’utilisation d’un pro­duit. Si tel n’est pas le cas, nous ne sau­rions être tenus pour res­pon­sables d’une prise inadap­tée des pro­duits pré­sen­tés.

Praesent Sed elementum Curabitur libero risus. Donec et, ut diam risus Lorem