ALLERGIE AUX PIQÛRES DE PUCES du chien – Traitements naturels

Une aller­gie est consi­dé­rée comme une réac­tion du sys­tème immu­ni­taire sen­si­bi­lisé à un aller­gène.
Dans le cas de la puce et du chien, l’al­ler­gène pro­vient de la “bave” que la puce dépose à l’en­droit où elle pique le chien pour évi­ter que le sang coa­gule (Ce qui lui per­met ainsi de conti­nuer à sucer le sang).

Allergie aux piqûres de puces et le système immunitaire du chien

Les puces et les chiens semblent aller de concert, qu’ils vivent ensemble depuis tou­jours, sinon en har­mo­nie, du moins qu’ils se tolèrent. Cela n’est pas le cas.
La puce est un para­site pour le chien qui est affai­blit en par­ti­cu­lier par la perte de sang que la puce lui inflige. Son sys­tème immu­ni­taire est constam­ment sous pres­sion. Et ce n’est pas tout : le chien peut même être aller­gique à ces piqûres. Ce n’est pas du tout excep­tion­nel.

Le chien a une réaction allergique aux piqûres de puces : que faire ?

  1. Nettoyer et trai­ter la sur­face endom­ma­gée
  2. Donner des plantes à action anti-​histaminique
  3. Revoir et amé­lio­rer son régime ali­men­taire
  4. Stimuler son sys­tème immu­ni­taire
  5. Ce qu’il faut faire en atten­dant la réac­tion du chien

Plantes et compléments médicinaux à utiliser

Le meilleur, le plus sûr et sans effet secon­daire est l’u­ti­li­sa­tion de com­plé­ments médi­ci­naux de plantes.
C’est un trai­te­ment natu­rel dont le chien, son foie et ses reins, ne souf­fri­ront pas comme avec les médi­ca­ments indus­triels et chi­miques. Ce sont des actions natu­relles ciblées sur les organes qui néces­sitent d’être ren­for­cés pour défendre le corps du chien dans son inté­grité. C’est un trai­te­ment holis­tique dont votre chien a besoin.

Réaction allergique aux puces : 2 plantes antihistaminiques à connaitre

Allergie aux piqures de puces - Ortie
Ortie (Urtica dioica)

Les deux meilleures plantes anti-​allergie que je connaisse pour le chien sont des anti­his­ta­mi­niques natu­rels :

  1. l’ortie (Urtica dioica)
  2. et le plan­tain lan­céolé (Plantago lan­ceo­lata)(1)

Ce sont les par­ties aériennes de ces plantes qui sont uti­li­sées. Elles se trouvent en her­bo­ris­te­rie ou sur inter­net(1). Pour en savoir plus sur ces 2 plantes et les aller­gies, voir le site www.altheaprovence.com :

(1) Certaines sources décon­seillent aux femelles ges­tantes de prendre du plan­tain

Allergie aux piqûres de puces : améliorer l’alimentation de votre chien

Une bonne hygiène ali­men­taire consiste d’a­bord en une nour­ri­ture vrai­ment adap­tée aux besoins de votre chien. Pour en savoir plus visi­tez notre page en cli­quant sur “les ali­ments Barf “(Liste et défi­ni­tion qui s’ap­plique à tout type de nour­ri­ture). Elle le ren­dra natu­rel­le­ment plus fort et plus apte à repous­ser les attaques.
Comme l’ob­serve un pro­fes­seur de l’u­ni­ver­sité vété­ri­naire de Zurich, un chien en pleine santé attrape des puces et des tiques, mais elles ne res­tent pas accro­chés (3). C’est “l’ef­fet teflon”.


Stimuler le système immunitaire du chien contre les piqûres de puces

Allergie aux piqures de puces - Echinacea
Echinacea pur­pu­rea

La sti­mu­la­tion du sys­tème immu­ni­taire en pré­ven­tion ou même lors­qu’il y a déjà infes­ta­tion est for­te­ment indi­quée.
Le doc­teur Kidd encore qui a expé­ri­menté ce point, recom­mande l’Echinacée (1)(Echinacea pur­pu­rea) afin de sti­mu­ler les défenses immu­ni­taires du chien. Cette plante s’a­chète en ligne ou en her­bo­ris­te­rie(1)

  • Echinacée(1) (Echinacea pur­pu­rea)(1) se pré­sente sous forme liquide (Echinacée “en EPS”), ou macé­rat gly­cé­riné ou “Extrait Fluide Glycériné Miellé”.Pour plus d’in­for­ma­tion sur cette plante cli­quez ici et éga­le­ment ici (Site www.altheaprovence.com)
  • Dr Kidd pré­co­nise 3 prises de 15 à 25 gouttes par jour, pen­dant 3 semaines sui­vies d’une semaine de pause, à répé­ter si néces­saire.

Note
Si le pro­duit est trop épais pour un compte goutte, ver­sez une cuillère à café “de plante” dans un peu d’eau : cette cuille­rée est l’é­qui­valent de 100 gouttes.
Diluez pour dé-​épaissir. Si vous divi­sez cette dilu­tion par 4, cela vous fera donc l’é­qui­valent de 25 gouttes “de plante” par dose, soit un peu plus que les 15 à 25 gouttes de plante par prise.
Vous pou­vez ache­ter ces plantes en feuilles, fine­ment “broyées” (Si elles sont en feuilles com­plètes, vous pou­vez les pas­ser au blen­der) .
Utilisez une petite cuillère-​à-​café de cha­cune d’elles pour une ration de 500 g de nour­ri­ture.

(1) Le plus simple, est d’a­che­ter l’Echinacée “prête à l’emploi” en Teinture mère ou en Extrait fluide de plantes fraîche Glycériné Miellé. Voir sur inter­net ou chez un her­bo­riste

Si votre chien fait la fine bouche et n’ac­cepte pas ces plantes sèches mélan­gées à la ration, humidifiez-​les dans un peu d’eau chaude aupa­ra­vant, puis incorporez-​les (avec le liquide) dans sa ration. Faites ceci pen­dant une dizaine de jours.


Réaction du chien aux remèdes naturels : Que faire en attendant ?

Les remèdes et com­plé­ments médi­ci­naux natu­rels réagissent rare­ment dans les heures qui suivent mais plu­tôt dans les jours qui suivent. Dans cette période de tran­si­tion et dans l’at­tente d’une meilleure immu­nité natu­relle de votre chien pour atté­nuer l’al­ler­gie, vous devez appli­quer en plus de ces trai­te­ments “Echinacée” et anti-​histaminique, les trai­te­ments anti-​puces stan­dards natu­rels sug­gé­rés dans notre article “Anti-​puces natu­rels pour chien – Traitement holis­tique effi­cace”.

Cas particulier des chiens “atopiques”

Allergie aux piqures de puces - Eczema
Type d’ec­zéma ato­pique

L’origine de la mala­die dite “eczéma ato­pique” ou “der­ma­tite ato­pique” étant géné­tique, cet eczéma du chien qui se déclenche le plus sou­vent entre 6 mois et 3 ans, res­tera pré­sent toute la vie de l’a­ni­mal.

Environ 13 des chiens ato­piques sont aller­giques aux piqûres de puces qui peuvent déclen­cher de fortes crises d’ec­zéma. 
Les lésions sont sou­vent dans ce cas loca­li­sées sur le bas du dos. En consé­quence, les chiens ato­piques doivent avoir impé­ra­ti­ve­ment un trai­te­ment anti-​puces régu­lier.
Ce trai­te­ment étant répé­ti­tif, il est recom­mandé d’uti­li­ser un trai­te­ment natu­rel afin d’é­vi­ter les désordres de santé que peuvent créer l’uti­li­sa­tion de pro­duits chi­miques conte­nus dans les anti-​puces conven­tion­nels (Voir notre article “Anti-​puces natu­rels pour chien – Traitement holis­tique effi­cace”).
Il ne faut pas aussi oublier les autres ani­maux du foyer afin d’é­vi­ter la conta­mi­na­tion croi­sée entre eux.

Ne pas oublier aussi d’é­tendre le trai­te­ment anti-​puces à la mai­son entière et même le jar­din, si vous en avez un. Sinon, vous n’ar­ri­ve­rez pas à vous débar­ras­ser tota­le­ment d’une inva­sion de puces, ce qui est pri­mor­dial pour un chien atteint de la der­ma­tite ato­pique et aller­gique aux puces. Voir Traitement natu­rel des puces de la mai­son et alen­tour.

Il est donc aussi néces­saire d’ap­pli­quer des trai­te­ments de fond per­mettent de contrô­ler la der­ma­tite ato­pique, à la fois de réduire la gra­vité des crises et de les espa­cer, voire dans cer­tains cas, les faire dis­pa­raître. (Voir notre article sur le sujet – en cours de rédac­tion)

Note
Les chiens ato­piques sont pré­dis­po­sés aux aller­gies ali­men­taires et aux aller­gies aux aca­riens, mais pas aux aller­gies vac­ci­nales ou médi­ca­men­teuses. Par consé­quent, ces ani­maux peuvent suivre des trai­te­ments comme tous les autres chiens, sans pré­cau­tions par­ti­cu­lières.

Vaccins : béné­fiques ou dan­ge­reux pour votre chien ?

Injection

Recevez gra­tui­te­ment nos recom­man­da­tions sur les vac­cins dans ce dos­sier com­plet sur un sujet explo­sif.

Profitez-​en avant qu’il ne soit retiré ! 

libero nec quis, accumsan in eget risus. sed nunc vulputate, suscipit justo