ANTI-PUCES MAISON NATURELS : 5 recettes à faire vous-​même

Dans cet article, vous trou­ve­rez les for­mules de pro­duits anti-​puces mai­son natu­rels à uti­li­ser dans l’en­vi­ron­ne­ment immé­diat de votre chien (Coussins, sofa, lit, niche) et les abords de votre mai­son, appar­te­ment et jar­din. Le trai­te­ment anti-​puces de l’en­vi­ron­ne­ment de votre chien (Partout où il s’est déplacé) est en effet néces­saire dans le cas d’une sérieuse infes­ta­tion.

Règle de base : chasser les puces partout dans la maison :

Nous avons ou allons édi­ter plu­sieurs articles sur les trai­te­ments anti-​puces natu­rels et homéo­pa­thiques à uti­li­ser pour faire face à une infes­ta­tion de puces de votre chien (Comment se déve­loppe l’in­fes­ta­tion par les puces). Ces trai­te­ments natu­rels sont clas­sés en fonc­tion de leur action sur les dif­fé­rents “points à trai­ter” néces­sai­re­ment, pour éra­di­quer l’in­va­sion de puces et pré­ve­nir leur retour. Une “cam­pagne” d’é­ra­di­ca­tion des puces doit :

  1. Traiter le chien
  2. Traiter l’en­vi­ron­ne­ment immé­diat du chien (Étapes à suivre)
    • Coussins, sofa, lit
    • Parquets, sols, etc.
    • Niche
    • Traiter les abords de la mai­son ou appar­te­ment (Balcon) et le jar­din (Étapes à suivre)
      • Balcon
      • Jardin, pelouse
      • Coin à sable, etc.

Anti-​puce maison naturel liquide pour l’environnement immédiat du chien

Cet “anti-​puce mai­son natu­rel” est une for­mule liquide d’anti-​puce. Il est à vapo­ri­ser sur les cous­sins, sofas, lits, niches,etc… Dans un vapo­ri­sa­teur rem­pli de 200 ml d’eau de source, ajou­tez :

  • 4 cuillères à soupe de vinaigre de cidre ou de lavande
  • 10 gouttes d’huile essen­tielle natu­rel de menthe (1) (Si vous avez des chats, il se peut qu’ils n’ai­me­ront pas la menthe poi­vrée).
  • 5 gouttes d’huile essen­tielle de lavande (1), si vous avez uti­lisé du vinaigre de cidre, 5 gouttes d’huiles essen­tielles d’eucalyptus (1) si vous avez uti­lisé du vinaigre de lavande ( Pour plus d’in­for­ma­tion sur les huiles essen­tielles voir Herbier du Diois – http://www.herbier-du-diois.com/notre-metier/nos-produits/).

(1) Ces pro­duits (Compléments ali­men­taires médi­ci­naux) peuvent être ache­tés en her­bo­ris­te­rie ou sur inter­net

Poudre anti-​puce naturelle pour la maison … toute entière

Vous devez vous pro­cu­rer de la Terre de diato­mée (Herboristerie, inter­net, ani­ma­le­ries) qui est un anti-​puce natu­rel.

Anti-puces maison naturels - Diatomée
Terre de diato­mée

La terre de diato­mée est une sub­stance natu­relle dérivé d’algues uni­cel­lu­laires fos­si­li­sées (Particules de silice). Une fois broyées, elle donnent une poudre qui res­semble au talc. Les par­ti­cules de cette terre détruisent œufs, larves et puces de chien. Faites bien atten­tion d’a­che­ter la ver­sion ali­men­taire, car cette terre est aussi ven­due pour les filtres de pis­cine (Après cal­ci­na­tion à 900°C) et elle n’est alors pas appro­priée pour l’u­ti­li­sa­tion ani­male. Pour infor­ma­tion com­plé­men­taires voir le site d’un fabri­cant de diato­mée en cli­quant ici.
Contrairement à un insec­ti­cide clas­sique avec lequel l’in­secte meurt en géné­ral rapi­de­ment, avec la terre diato­mée cela peut prendre plu­sieurs jours. Par contre si les insec­ti­cides ont une effi­ca­cité limi­tée dans le temps dû à leur dégra­da­tion, la terre de diato­mée per­met une pro­tec­tion des endroits trai­tés sur le long terme. Seule l’hu­mi­dité ou la pous­sière peuvent limi­ter son action. Évitez tout contact avec les yeux.

Note
La terre de diato­mée peut aussi être uti­li­sée comme sham­poing sec sur le poil des chiens (Voir notre article “Anti-​puces natu­rels à faire vous même – 9 for­mu­la­tions pour la peau du chien”) Elle n’est pas recom­man­dée pour les chats qui ont une peau plus sen­sible et faci­le­ment irri­table.

Note
La terre de diato­mée agit prin­ci­pa­le­ment sur tous les insectes ram­pants (Puces, tiques) car elle blesse et déshy­drate l’in­secte dès qu’il passe des­sus (la puce n’est donc pas le seul insecte ciblé avec ce pro­duit). 
S’utilise dans les jar­dins (Limace), mai­sons, pota­gers, granges, écu­ries, boxes d’élevage.

Pour trai­ter votre mai­son avec de la terre diato­mée, il suf­fit donc de :

  1. “Asperger” sur la lite­rie, le sofa, chaises et autres usten­siles, moquettes et tapis
  2. Utiliser une brosse (Ou un balai spé­cial tapis ou moquette)
  3. Laisser repo­ser quelques heures – ou mieux toute la nuit
  4. Bien aspi­rer. Vider le sac à pous­sière dans un sac plas­tique, le scel­ler et le mettre avec les ordures à l’ex­té­rieur afin d’é­vi­ter que les puces s’é­chappent à l’in­té­rieur de votre mai­son.

Les plan­chers nus sont encore plus facile à trai­ter. Après épan­dage, lais­ser repo­ser quelques heures puis aspi­rer ensuite sérieu­se­ment. Laver et sécher à la ser­pillière. Si vous avez un par­quet, noter que les puces et sur­tout les larves (qui aiment être dans le noir) peuvent se cacher entre les lames de par­quet, sous les plinthes.


Vaccins : béné­fiques ou dan­ge­reux pour votre chien ?

Injection

Recevez gra­tui­te­ment nos recom­man­da­tions sur les vac­cins dans ce dos­sier com­plet sur un sujet explo­sif.

Profitez-​en avant qu’il ne soit retiré ! 


Astuce de Grand-​mère : se débarrasser (ou éviter) les puces à la maison

C’est une ancienne méthode, sure, qui peut être uti­li­sée par­tout … où il y a de l’élec­tri­cité dis­po­nible. Elle peut être consi­dé­rée comme un anti puce natu­rel pour la mai­son. Elle consiste en un réci­pient rem­pli d’eau savon­neuse sous une lampe située à 30 cm env. au des­sus. Mais pru­dence, ne pas lais­ser tom­ber la lampe ali­men­tée en élec­tri­cité dans l’eau.

  • Utiliser un réci­pient de 30 cm env. et de 5 cm de pro­fon­deur envi­ron.
  • Ajouter au moins 2 à 3 cm d’eau savon­neuse
  • Les puces étant atti­rées par la lumière, vont sau­ter vers la lampe et tom­ber dans l’eau au des­sous
  • Déplacer le réci­pient et la lampe envi­ron 1,5 m par jour – où mul­ti­plier le nombre de “pièges” en par­ti­cu­lier dans les endroits où votre chien aime être et dor­mir
  • Ces pièges peuvent être uti­li­sés à l’in­té­rieur ou à l’ex­té­rieur, sous des déchets ou des endroits dans la pénombre – sous le porche, plan­chers, à la limite des buis­sons, herbes, en par­ti­cu­lier dans les lieux fré­quen­tés par votre chien.

Anti-​puce maison naturel pour abords de maison ou balcons et jardin

Il faut aussi éli­mi­ner les puces de votre jar­din ou bal­con, en par­ti­cu­lier si votre chien y passe du temps. C’est une étape vitale pour cas­ser le cycle de repro­duc­tion des puces :

  • D’abord gar­dez votre pelouse courte, si vous avez un jar­din. C’est néces­saire.
  • Ensuite vapo­ri­sez votre pelouse en par­ti­cu­lier où le chien aime se rendre, avec l’anti-​puce natu­rel dont la for­mule est citée ci-​dessous.
Anti-puces maison naturels - Puces jardin

Cette opé­ra­tion doit être répé­tée jus­qu’à ce que vous êtes sûr que les puces ont dis­pa­rues. Des pro­duits natu­rels existe aussi dans le com­merce.

Mais vous pou­vez aussi choi­sir la solu­tion mai­son sui­vante :

  • 60 g de pro­duit a vais­selle (4 à 5 cuillères à soupe)
  • 10 gouttes d’huiles essen­tielle de neem (Huile de graines de mar­gou­sier) ou d’huile essen­tielle de Citronnelle de Ceylan(1)(2) )
  • 20 gouttes d’huile essen­tielle de Cèdre(1)

Ne pas uti­li­ser ce mélange sur des plants/​plantes comes­tibles car ils pour­raient ne pas sur­vivre. Vaporiser le, en par­ti­cu­lier, pen­dant la sai­son des puces ce qui les éloi­gnera de votre chien et de votre mai­son.

(1) Les huiles essen­tielles se trouvent en her­bo­ris­te­rie ou sur inter­net
(2) L’huile essen­tielle de Citronnelle de Ceylan est aussi déodo­rante, anti­sep­tique atmo­sphé­rique, répul­sive des mous­tiques et des guêpes.
Attention : pour les chiens (et les humains) il s’a­git d’u­ti­li­ser une à 2 gouttes d’huile essen­tielle à la fois, tou­jours mélan­gée, (à la nour­ri­ture par exemple), jamais pure.

Traiter abords de maison et jardin : les némarodes anti-​puces

Anti-puces maison naturels - Némorodes
Némorodes

Un autre anti-​puce natu­rel pour la mai­son est d’u­ti­li­ser des Némarodes. Ce sont des vers minus­cules (Moins d’un mm) qui vivent dans le sol.
Les néma­todes qui nous inté­ressent ici sont dits ento­mo­phages : ils se nour­rissent d’in­sectes. Ils se vendent dans les jar­di­ne­ries et sur inter­net, en sachets de dif­fé­rentes dimen­sions (En fait, il s’a­git des larves de Némarodes). Ils “empoi­sonnent par sep­ti­cé­mie” les larves de puces comme d’ailleurs les autres larves .. telles que les four­mis, ter­mites et autres.
Là encore, il s’a­git de créer une rup­ture du cycle de repro­duc­tion. Le nombre de larves de puces est réduit de 90% en 24 heures.
Les néma­todes sont des créa­tures vivantes dont le cycle de vie est de 8 à 10 jours. La géné­ra­tion sui­vante meure si elle n’a plus assez de larves à man­ger.

Vaporiser votre cour ou jar­din de Némarodes, au prin­temps, en été et en automne pour gar­der éloi­gnée les puces.
Ces Némarodes ont le grand inté­rêt de ne pas conta­mi­ner les mam­mi­fères (donc aucun risque pour l’homme et les ani­maux domes­tiques). 

Notes et conseils
*Ingrédient issu de l’agriculture bio­lo­gique
(1) Teintures mères et alcool sans dan­ger pour le chien – Voir « Remèdes alcoo­li­sés : peuvent-​ils être uti­li­sés pour le chien ?« 
(2) Voir Unités équi­va­lence – Voir « Unités et conver­sion pour remèdes natu­rels et com­plé­ments«
(3) Comment faire prendre une gélule à son chien – Voir « GÉLULE ET CHIEN – Prendre un remède sans pro­blème«
(4) Comment faire prendre un com­primé à son chien – Voir « COMPRIMES ET CHIEN. Les faire ava­ler faci­le­ment« 

Bibliographie
Je nour­ris mon chien natu­rel­le­ment – Swanie Simon – Thierry Souccar Editions – 2014
Natural Heath for dogs and cats – Dr Pitcairn – pp 384 – 385 – Rodale Editions
Herbal dog care – Dr Kidd – pp 133 – 134 – Storey Publishing
Herbs for pets – Mary Wulff-​Tilford – p 266 – Bow Tie Press
Dogs Naturally – www.dogsnaturallymagazine.com/best-home-remedies-fleas/

Conseils vété­ri­naires
Les valeurs et conseils que vous pour­rez trou­ver sur ce site ne peuvent pas se sub­sti­tuer à l’avis de votre vété­ri­naire ou du thé­ra­peute de votre chien. En aucun cas, les infor­ma­tions don­nées sur notre site ne consti­tuent une pres­crip­tion. Seul votre vété­ri­naire peut poser un diag­nos­tic pré­cis et recom­man­der l’utilisation d’un pro­duit. Si tel n’est pas le cas, nous ne sau­rions être tenus pour res­pon­sables d’une prise inadap­tée des pro­duits pré­sen­tés.


ipsum ut elit. elit. venenatis, Praesent