ANTI-PUCES NATURELS A FAIRE – 9 formulations pour la peau du chien

Nous avons ou allons édi­ter plu­sieurs articles sur les trai­te­ments anti-​puces natu­rels et homéo­pa­thiques à uti­li­ser pour faire face à une infes­ta­tion de puces de votre chien.
Ces trai­te­ments natu­rels sont clas­sés en fonc­tion de leur action sur les dif­fé­rents “points à trai­ter” néces­sai­re­ment, pour éra­di­quer l’in­va­sion de puces et pré­ve­nir leur retour.

Éradication des puces : ce que cela implique

Une “cam­pagne” d’é­ra­di­ca­tion des puces n’est pas seule­ment se concen­trer sur l’é­li­mi­na­tion des puces du dos du chien. Pour être effi­cace, il faut :

  • Traiter le chien
    • Traiter sa peau
    • Adapter son ali­men­ta­tion
    • Utiliser des com­plé­ments ali­men­taires natu­rels
    • Augmenter ses défenses immu­ni­taires et natu­relles à court et long terme
  • Traiter l’en­vi­ron­ne­ment immé­diat du chien
    • Coussins, sofa, lit
    • Parquets, sols, etc.
    • Niche
  • Traiter les abords de la mai­son ou appar­te­ment (Balcon) et le jar­din
    • Balcon
    • Jardin, pelouse
    • Coin à sable, etc.
Anti puces naturels à faire - Puces entre poils
Puces entre poils de chien

Dans cet article nous vous don­nons les solu­tions natu­relles de trai­te­ment de la peau de votre chien.
Il s’a­git de la 1ère étape d’une cam­pagne d’é­ra­di­ca­tion des puces.
Ces “recettes” sont faciles à faire, peu coû­teuses et effi­caces.
De plus vous avez le choix entres plu­sieurs for­mules : choi­sis­sez celle qui vous convient le mieux ou qui est la plus effi­cace pour votre chien.

Traiter la peau avec un bain moussant : anti-​puces naturels à faire

C’est la solu­tion facile et immé­diate. Ce bain tuera toute puce qui sera à ce moment sur votre chien.

  1. Acheter un sham­poing natu­rel pour pro­té­ger la peau de votre chien.
  2. Ajouter deux gouttes d’huile essen­tielle de lavande(1) pour aider à tuer les puces plus effi­ca­ce­ment.
  3. Avant de mettre votre chien dans le bain encer­cler son cou de savon, juste der­rière les oreilles. Les puces vont en effet s’é­loi­gner de l’eau du bain. Ce “bar­rage savon­neux” les arrê­tera et inter­dira aux puces de se réfu­gier sur la tête du chien.

    Note
    Faire atten­tion que le savon et l’eau ne pénètrent pas dans les oreilles et les yeux.

Variante
Un savon natu­rel pour la vais­selle avec un mini­mum d’eau fonc­tionne éga­le­ment. Les pro­prié­tés “anti-​graisse” de ce pro­duit “fixent” lit­té­ra­le­ment les puces qui suf­foquent sur place.
Après, bien rin­cer votre chien avec un mélange fait de :
1 part de vinaigre de cidre et
10 parts d’eau.
Ceci créera un envi­ron­ne­ment plus acide de la peau qui décou­ra­gera les puces de reve­nir.

(1) Ces plantes s’a­chètent en ligne ou en her­bo­ris­te­rie


Vaccins : béné­fiques ou dan­ge­reux pour votre chien ?

Injection

Recevez gra­tui­te­ment nos recom­man­da­tions sur les vac­cins dans ce dos­sier com­plet sur un sujet explo­sif.

Profitez-​en avant qu’il ne soit retiré ! 


Répulsif naturel anti-​puces naturels à faire, encore plus efficace

Après séchage en sor­tir de bain, un autre anti-​puce natu­rel consiste à vapo­ri­ser un répul­sif natu­rel contre les puces sur votre chien.
Certains sont prêt à l’emploi. Mais vous pou­vez faire votre propre mélange à vapo­ri­ser chaque jour, ce mélange n’est pas agres­sif. Faite macé­rer :

  • 1 citron bio
  • 2 bran­chettes de roma­rin frais
  • 1 brin de sauge de jar­din (Salvia offi­ci­na­lis)
  • 1 litre d’eau fil­trée
  • Optionnel : un brin de lavande

Comment préparer ce répulsif ?

  1. Couper le citron en fine ron­delles
  2. Déposer le citron, roma­rin et sauge dans un grand réci­pient en acier inox ou en verre
  3. Ajouter un litre d’eau bouillante
  4. Couvrir et lais­ser repo­ser une nuit entière
  5. Le matin sui­vant ver­ser
  6. Mettre au frigo (Peut être conservé 1 à 2 semaines)

Traiter la peau du chien : shampoing liquide anti-​puces naturel

Le but de ce sham­poing anti-​puces natu­rels à faire vous même est aussi d’é­li­mi­ner les puces déjà “en place”. La pré­pa­ra­tion est la sui­vante :

  1. Versez 8 gouttes d’huile essen­tielle d’euca­lyp­tus glo­bu­lus(1) + 4 gouttes d’huile essen­tielle de lavande vraie(1) dans 100 ml de savon liquide natu­rel de type savon de Castille ou savon de Marseille liquide.
  2. Remuez bien avant l’emploi. Placez votre chien dans une bai­gnoire ou une bas­sine assez grande et rem­plis­sez gra­duel­le­ment ce réci­pient d’eau tiède.
  3. Commencez par mouiller puis sham­poui­ner le cou du chien afin de créer une bar­rière empê­chant les puces de remon­ter vers la tête. Puis mouillez et sham­poui­nez le reste du corps.
  4. Laissez le sham­poing agir pen­dant 5 minutes si votre chien vous en laisse la pos­si­bi­lité, puis uti­li­sez un peigne à puces pour éli­mi­ner les puces et les noyer dans l’eau du bain.
  5. Videz ensuite la bai­gnoire et rin­cez bien votre chien.
  6. Si votre chien a ten­dance à avoir des pel­li­cules, rincez-​le ensuite avec un mélange consti­tué de 2 cuillères-​à-​soupe de vinaigre blanc pour 1 litre d’eau tiède.
  7. Rincez ensuite une nou­velle fois avec de l’eau.

(1) Ces plantes s’a­chètent en ligne ou en her­bo­ris­te­rie

Traiter la peau du chien avec la terre de diatomée

Le “shampoing sec” anti-​puces naturels prêt à l’emploi

Anti puces naturels à faire - Terre diatomée
Terre diato­mée

Cet anti-​puces natu­rel qu’est la terre de diato­mée est une sub­stance natu­relle dérivé d’algues uni­cel­lu­laires fos­si­li­sées (Particules de silice).
Une fois broyées, elle donnent une poudre qui res­semble au talc. Les par­ti­cules de cette terre détruisent œufs, larves et puces de chien.

Faites bien atten­tion d’a­che­ter la ver­sion ali­men­taire, car cette terre est aussi ven­due pour les filtres de pis­cine (Après cal­ci­na­tion à 900°C) et elle n’est pas appro­priée pour l’u­ti­li­sa­tion ani­male.
Pour infor­ma­tion com­plé­men­taires cli­quez ici
.

Contrairement à un insec­ti­cide clas­sique avec lequel l’in­secte meurt en géné­ral rapi­de­ment, avec la terre diato­mée cela peut prendre plu­sieurs jours. Par contre si les insec­ti­cides ont une effi­ca­cité limi­tée dans le temps dû à leur dégra­da­tion, la terre de diato­mée per­met une pro­tec­tion des endroits trai­tés sur le long terme. Seule l’hu­mi­dité ou la pous­sière peuvent limi­ter son action.
Écartez le pelage et sau­pou­drez la terre de diato­mée aux endroits où vous avez observé des œufs de puces. L’endroit peut varier d’un chien à l’autre.
Attention de ne pas trop en mettre ni de créer un nuage de pous­sière qui pour­rait s’a­vé­rer irri­tant pour vos pou­mons et ceux du chien.
Il faut ensuite pas­ser un peigne fin sur l’a­ni­mal pour enle­ver les par­ti­cules de diato­mée (et les puces mortes). <
strong>N’utilisez pas cette terre si votre chien a une peau exces­si­ve­ment sèche ou hyper­sen­sible.
Évitez tout contact avec les yeux.

Note
La terre de diato­mée n’est pas recom­man­dée pour les chats qui ont une peau plus sen­sible et faci­le­ment irri­table.
Note
La terre de diato­mée agit prin­ci­pa­le­ment sur tous les insectes ram­pants (Puces, tiques) car elle blesse et déshy­drate l’in­secte dès qu’il passe des­sus (la puce n’est donc pas le seul insecte ciblé avec ce pro­duit).
S’utilise dans les jar­dins (Limace), mai­sons, pota­gers, granges, écu­ries, boxes d’élevage.

Traiter la peau du chien par un anti-​puce en poudre : mélange pierre de diatomée + plantes en poudre

Ces anti puces natu­rels à faire comme indi­qués ci-​dessous, sont 2 mélanges qui décuplent les effets anti-​puces de la terre de diato­mée. Mélangez les ingré­dients sui­vants dans un bocal puis sau­pou­drez légè­re­ment votre chien tous les jours puis bros­sez. Les plantes peuvent être ache­tées en her­bo­ris­te­rie et doivent être pas­sées au mixer ou au blen­der afin d’être réduites en petits mor­ceaux avant d’être mélan­gées.

  • Préparation 1
    • 1 volume terre de diato­mée
    • 2 volumes des par­ties aériennes (Feuilles et fleurs) de Partenelle ou grande camo­mille (Tanacetum par­the­nium)
    • 2 volumes des par­ties aériennes (Feuilles et fleurs) d’Achillée mil­le­feuille (Achillea mil­le­fo­lium)
    • 1 volume feuilles de Thym (Thymus vul­ga­ris)(1)
  • Préparation 2 : cet autre mélange est plus facile à pré­pa­rer. Appliquez de la même manière que le mélange pré­cé­dent.
    • 100 g de terre de Diatomée
    • 50 g de poudre de feuille de Neem (mar­gou­sier) que vous pou­vez faci­le­ment rem­pla­cer par 50 g de feuilles de Thym(1)
    • 15 gouttes d’huile essen­tielle d’Eucalyptus glo­bu­lus (1)

(1) Ces plantes s’a­chètent en ligne ou en her­bo­ris­te­rie

Traiter la peau du chien par une poudre 100% plantes : recette contre les puces du docteur Pitcairn, vétérinaire holistique

La pré­pa­ra­tion de cet anti puces natu­rel est aussi facile à faire et à uti­li­ser. Placez les plantes sui­vantes à parts égales (sèches, ci-​dessous en fin de page dans MA BOUTIQUE) dans un blen­der ou mixer, réduisez-​les en miettes, puis sau­pou­drez sur votre chien et incor­po­rez bien dans le pelage plu­sieurs fois par semaine en vous concen­trant sur la région du cou, dos et ventre.

  • Feuilles d’eu­ca­lyp­tus(1)
  • Feuilles de roma­rin(1)
  • Graines de fenouil(1)
  • Feuilles d’ab­sinthe à rem­pla­cer par des feuilles de Thym(1)

(1) Ces plantes s’a­chètent en ligne ou en her­bo­ris­te­rie

Traiter la peau du chien par un shampoing anti-​puces à faire à partir d’une plante à cueillir vous même

Anti puces naturels à faire - Vergerette
Vergerette du Canada (Conyza cana­den­sis) By Michael Becker, via Wikimedia Commons

Traiter la peau du chien par un sham­poing anti-​puces à faire à par­tir d’une plante à cueillir vous même Cet anti puces natu­rel à faire avec la ver­ge­rette du Canada(1) (Conyza cana­den­sis). C’est une plante très abon­dante dans nos cam­pagnes. Elle est de plus en plus fré­quente, notam­ment en ville et en milieu péri­ur­bain, sur les friches indus­trielles et voies fer­rées, où elle peut pous­ser dans le moindre inter­stice. Préparez une infu­sion à l’aide de 20 g de plante sèche pour un litre d’eau, lais­sez infu­ser 10 minutes à cou­vert, lais­sez refroi­dir puis appli­quez tiède sur votre chien. Laissez repo­ser pen­dant 15 minutes puis rin­cez le chien à l’eau.

(1) Vous pou­vez aussi uti­li­ser la Vergerette du Canada en Teinture mère. Elle s’a­chète en ligne ou en her­bo­ris­te­rie

Traiter la peau du chien par un mélange répulsif aux puces à l’huile essentielle

Cet anti puces natu­rel à faire est un mélange plus fort que le répul­sif indi­qué pré­cé­dem­ment. Il doit aussi être uti­lisé après un bain lorsque le chien est bien sec. Simplement vapo­ri­sez le mélange anti puces natu­rel ci-​dessous sur votre chien. Pour faire ce mélange anti puces, com­men­cer avec une huile “sup­port” végé­tale telle que à l’huile de pépin de rai­sin ou à la noix de coco. Pour chaque 1 ml d’huile (1), ajou­ter une goutte l’une de ces huiles (Au choix) (2):

  • Lavande(1)
  • Citron(1)
  • Cedre(1)
  • Palo santo (Gaïac)
  • Eucalyptus radié(1)
  • Sauge scla­rée
  • Menthe(1)

(1) Ces plantes s’a­chètent en ligne ou en her­bo­ris­te­rie

Note : impor­tant
(1) Une cuillère à café = env. 5 ml (5 mil­li­litre)
(2) Toujours diluer les huiles essen­tielles et jamais les uti­li­ser pures.
Il est impor­tant d’u­ti­li­ser une huile sup­port et non pas de l’eau, afin de diluer les gouttes d’huile essen­tielles qui ne peuvent pas se diluer dans l’eau. Ces deux liquides se “repoussent”.
Peignez fré­quem­ment votre chien dans les jours qui suivent, à l’aide d’un peigne à puce trempé dans de l’eau savon­neuse.
Le faire jus­qu’à ce que les puces ont tota­le­ment dis­pa­rues.

commodo elit. consequat. libero. venenatis, diam venenatis in leo. Phasellus ante. mattis