La diarrhée fatigue l'organisme du chien

COMMENT STOPPER la DIARRHÉE du chien avec des remèdes naturels

Stopper la diar­rhée du chien sans attendre est impor­tant si votre chien ne s’en débar­rasse pas de lui-​même sous 2 jours.
Le trai­te­ment que nous pro­po­sons se fait en 4 étapes et avec l’aide de remèdes natu­rels et effi­caces. De ce fait, le sys­tème gastro-​intestinal ne sera pas en plus stressé par des médi­ca­ments chi­miques.
Le trai­te­ment doit se faire sans attendre afin d’é­vi­ter l’é­pui­se­ment du chien. Il aura besoin de toute l’éner­gie de son corps pour venir à bout de sa diar­rhée.

ÉTAPE 1 : jeûner, première étape importante pour stopper la diarrhée

Beaucoup de chiens jeûnent d’eux-​mêmes lors­qu’ils ont un pro­blème au niveau du ventre. Si ce n’est pas le cas, c’est une bonne idée d’ar­rê­ter de nour­rir votre chien pen­dant 12 à 24 heures.
Cela per­met­tra à ses intes­tins de se repo­ser et gué­rir. Si cela vous semble trop long, vous pou­vez tout à fait com­men­cer par 6 à 12 heures sans nour­ri­ture ni eau pour la plu­part des chiens.

Mais ne faites pas jeû­ner un chiot ! Passez direc­te­ment à l’é­tape 2 pour les chiens de moins de 6 mois.

Attention
Si votre chien est très petit ou s’il est sujet à l’hy­po­gly­cé­mie (faible taux de sucre dans le sang), donnez-​lui de petites quan­ti­tés de miel toutes les heures. S’il semble faible et trem­blant, vous pou­vez lui en don­ner plus sou­vent, au besoin.

Une fois qu’il ne vomit plus et que la diar­rhée s’est arrê­tée ou a ralenti, donnez-​lui de petites gor­gées d’eau.

Commencez par quelques cuillères à café seule­ment chez les très petits chiens toutes les 2 ou 3 heures.

Pour les gros chiens, aug­men­tez la quan­tité en don­nant ½ à 1 tasse (1÷2 tasse = 120 ml et 1 tasse = 240 ml).

Assurez-​vous d’u­ti­li­ser de l’eau fil­trée ou de l’eau de source… jamais de l’eau du robi­net non fil­trée

Après 6 heures d’eau seule sans nour­ri­ture, vous pou­vez com­men­cer à lui don­ner un peu de bouillon ou une petite quan­tité de nour­ri­ture non grasse (voir étape 2). Le bouillon d’os par exemple four­nit un bon mélange d’élé­ments nutri­tifs tout en étant léger pour l’es­to­mac de votre chien. C’est simple à faire avec la recette qui suit.

Vous pou­vez ensuite aug­men­ter gra­duel­le­ment sa nour­ri­ture au cours des 4 à 5 jours qui suivent.

ÉTAPE 2 : des aliments maigres – Empêcher le retour de la diarrhée

Lorsque vous réin­tro­dui­sez la nour­ri­ture à votre chien, com­men­cez par un régime léger et maigre. Ce sera plus facile pour son sys­tème diges­tif. Et cela peut aider à pré­ve­nir des diar­rhées futures. 

Votre vété­ri­naire conven­tion­nel peut recom­man­der de don­ner du riz blanc et une source de pro­téines bouillies.

Mais com­men­cer par un bouillon est une façon encore plus douce de faci­li­ter la tran­si­tion de votre chien vers son régime ali­men­taire régu­lier… sans ami­don ajouté. Voici une bonne recette.

Recette de bouillon apaisant pour les maux d’estomac de votre chien

Ingrédient pour bouillon de poule pour stopper la diarrhée du chien
Point de départ du bouillon

Pensez à la der­nière fois que vous avez eu la grippe intes­ti­nale ou une intoxi­ca­tion ali­men­taire… qu’est-​ce que vous aviez envie de man­ger ? Quelque chose de léger et du bouillon de poule, très pro­ba­ble­ment. Et bien c’est pareil pour votre chien. Une fois qu’il recom­mence à man­ger, une ali­men­ta­tion légère et maigre est la meilleure façon de l’ai­der à évi­ter de futurs maux de ventre. Et le bouillon est une excel­lente façon de com­men­cer.…

  1. Placer trois ou quatre cuisses de pou­let dans six tasses (6 tasses = 1,5 l) d’eau. Vous pou­vez éga­le­ment ajou­ter du céleri haché et des carottes.
  2. Porter à ébul­li­tion et lais­ser mijo­ter de 1½ à deux heures.
  3. Retirer la peau et les os et réser­ver la viande.
  4. Filtrer le bouillon et l’u­ti­li­ser pour faire bouillir une ou deux tasses de légumes hachés (carottes, céleri, ignames, choux-​fleurs) pen­dant 20 minutes.
  5. Laisser refroi­dir avant de ser­vir.

Vous pou­vez offrir seule­ment le bouillon au début ou vous pou­vez faire de petites por­tions avec la viande, les légumes réduits en purée et le bouillon.
Donnez de petites por­tions (quelques cuillères à café pour les très petits chiens, et ½ à une tasse pour les grands chiens).
Prévoyez 4 à 6 heures pour sur­veiller la diar­rhée ou les vomis­se­ments après les pre­miers repas.

ÉTAPE 3 : probiotique + prébiotique pour rééquilibrer le tube digestif

Donner des pré­bio­tiques et des pro­bio­tiques aidera à repeu­pler les intes­tins de votre chien avec des bac­té­ries saines.

Probiotiques pour réparer après diarrhée

La recherche montre que les pro­bio­tiques sti­mulent le sys­tème immu­ni­taire pour sou­te­nir tout l’or­ga­nisme. Ils aident éga­le­ment à construire et à res­tau­rer la paroi intes­ti­nale de votre chien. Ils sou­tiennent la bar­rière muqueuse de votre chien et répare les cel­lules intes­ti­nales.

Vous pou­vez don­ner un sup­plé­ment pro­bio­tique… en sui­vant les recom­man­da­tions poso­lo­giques du fabri­cant.

Une autre façon facile d’é­qui­li­brer les bac­té­ries dans l’in­tes­tin de votre chien est de lui don­ner du kéfir nature non sucré. Mais atten­dez qu’il mange à nou­veau des ali­ments solides pour le faire.

Boutique Tout pour le Chien et le Chat
Nous avons sélec­tionné Probio Akut – Probiotiques en cas de diar­rhée ou lors de prise d’antibiotiques pour chien et chat. Cliquez ici

Remarque
Les pro­bio­tiques ne sont pas que pour trai­ter les diar­rhées ! Vous pou­vez les don­ner régu­liè­re­ment pour amé­lio­rer la santé intes­ti­nale et l’im­mu­nité. Et notam­ment lorsque votre chien doit prendre des anti­bio­tiques. Assurez-​vous juste de les don­ner à un moment dif­fé­rent de celui de l’an­ti­bio­tique.
Les pro­bio­tiques sont par­ti­cu­liè­re­ment utiles pen­dant les périodes de stress… comme le sevrage, le che­nil, les épreuves d’a­gi­lity et les voyages.

Prébiotiques dans le traitement de la diarrhée du chien – Pourquoi ?

Les pré­bio­tiques sont des fibres non diges­tibles qui voyagent jus­qu’au colon. Une fois dans le colon, ils fer­mentent et deviennent des acides gras à chaîne courte (AGCC).

Les AGCC sou­tiennent le colon de votre chien en :

  • Inhibant la crois­sance des bac­té­ries nocives
  • Fournissant une source d’éner­gie aux cel­lules du colon
  • Préservant l’é­qui­libre élec­tro­ly­tique et hydrique

Les AGCC per­mettent aux intes­tins de votre chien de bien se mou­voir. Lorsqu’ils sont dans les intes­tins, les pré­bio­tiques favo­risent et sou­tiennent la santé de la flore bac­té­rienne diges­tive.

Utilisez tou­jours les pré­bio­tiques et les pro­bio­tiques ensemble. Les pré­bio­tiques nour­rissent les pro­bio­tiques et les rendent plus effi­caces.

Si vous don­nez des pré­bio­tiques seuls, ils peuvent nour­rir des bac­té­ries intes­ti­nales nocives. Le genre qui peut cau­ser la diar­rhée. Donc encore une fois… assurez-​vous de don­ner des pro­bio­tiques en même temps.

De nom­breux com­plé­ments pré­bio­tiques contiennent des FOS (fructo-​oligosaccharides) ou de la pulpe de bet­te­rave. Attention à la pulpe de bet­te­rave car elle peut pro­vo­quer des bal­lon­ne­ments, des nau­sées et des fla­tu­lences.

Nos sources pré­bio­tiques pré­fé­rées sont :

  • La racine de chi­co­rée
  • L’ail
  • L’arabinogalactane de mélèze
  • Les cham­pi­gnons Polypore ver­si­co­lore (Trametes ver­si­co­lor)
  • Racine de bar­dane
  • Feuilles de pis­sen­lit

Boutique Tout pour le Chien et le Chat
Nous avons sélec­tionné Bardane – 100% racines pures moules – 200 gCliquez ici

ÉTAPE 4 : remèdes naturels maison pour stopper la diarrhée du chien

Les étapes 1 à 3 ci-​dessus vous aide­ront à arrê­ter la diar­rhée du chien quand elle com­mence… mais vous aurez aussi besoin d’ai­der son corps à gué­rir.

Nous avons donc listé nos prin­ci­paux remèdes pour vous aider à gué­rir votre chien de la mai­son.
Essayez un ou deux de ces remèdes pour décou­vrir ce qui fonc­tionne pour votre chien.

Boutique Tout pour le Chien et le Chat
Nous avons sélec­tionné ROOTS BIO – Contre la diar­rhée du chien et du chat – 100% racines pures (racine de gui­mauve, arrow-​root, écorce de chêne, fenouil, racine de réglisse, anis) 200 g – Cliquez ici

L’orme rouge sûr, efficace et doux pour le système digestif

L’orme rouge est une herbe douce qui apaise les muqueuses.

L’orme rouge est sûr et effi­cace… et doux pour le sys­tème diges­tif endo­lori de votre chien.

Remarque
Éviter le Kaopectate et le Pepto-​Bismol. Ces deux médi­ca­ments conven­tion­nels contiennent des sali­cy­lates et sont dan­ge­reux pour les chiens.

Vous pou­vez trou­ver l’orme rouge sous forme de cap­sules ou de poudre dans la plu­part des bou­tiques de pro­duits natu­rels.

Capsule d’orme rouge pour chiens :

  • ¼ gélule deux fois par jour pour les petits chiens
  • ½ gélule deux fois par jour pour les chiens de taille moyenne
  • 1 gélule une à deux fois par jour pour les chiens de grande taille

Dosage pour la poudre d’orme rouge pour chiens :

Donnez à ¼ c. à café de poudre pour chaque 5 kg de poids cor­po­rel.
Mélangez la poudre ou les cap­sules à de la nour­ri­ture ou du yogourt.

Ou, faites un sirop d’orme rouge :

  • Mélanger 1 c. à café bom­bée de poudre d’orme rouge dans 1 tasse d’eau froide (1 tasse = 240 ml)
  • Porter à ébul­li­tion en remuant.
  • Baisser le feu et remuer et lais­ser mijo­ter 2 à 3 minutes.
  • Retirer du feu et ajou­ter 1 c. à soupe de miel et lais­ser refroi­dir.
  • Dosage du sirop d’orme rouge : 4 fois par jour en fonc­tion du poids de votre chien :
    • Donner 1 à 2 c. à soupe pour un chien de moins de 11 kg
    • Donner 2 à 4 c. à soupe pour un chien de 11 à 22 kg
    • Donner entre ¼ à ½ tasse (60 à 120 ml) pour un chien de plus de 22 kg

La L‑Glutamine pour les cellules intestinales

La L‑Glutamine est un acide aminé qui gué­rit les cel­lules intes­ti­nales. Vous pou­vez aussi choi­sir de le don­ner seul ou avec d’autres sup­plé­ments.

Vous pou­vez l’a­che­ter dans la plu­part des bou­tiques de pro­duits natu­rels.
La dose de L‑glutamine est de 500 mg par 10 kg de poids cor­po­rel par jour

La racine de guimauve pour calmer l’appareil digestif

C’est une autre herbe utile pour apai­ser l’ap­pa­reil diges­tif après la diar­rhée.
Vous pou­vez le trou­ver sous forme de tein­ture ou de com­plé­ments ali­men­taires prêts à l’emploi.
La dose pour la tein­ture de racine de gui­mauve est de 0,5 à 1,5 ml par 10 kg, 2 à 3 fois par jour

Boutique Tout pour le Chien et le Chat
Nous avons sélec­tionné Racine de gui­mauve Bio mou­lue pour chiens et chats Cliquez ici

Enzymes digestives surtout pour chien nourrit aux aliments industriels

Les enzymes diges­tives sont idéales pour les chiens qui ne sont pas sur une ali­men­ta­tion fraîche et crue. Ils four­nissent les enzymes vivantes qu’ils obtien­draient d’une source natu­relle d’a­li­ments crus.

La plu­part des chiens ver­ront leur diges­tion s’a­mé­lio­rer et tolé­re­ront bien les enzymes diges­tives. Mais cer­tains chiens réagissent par des bal­lon­ne­ments abdo­mi­naux et des gaz. Surveillez donc votre chien et com­men­cez par une dose réduite, en aug­men­tant gra­duel­le­ment.

Un grand nombre de com­plé­ments ali­men­taires pour la diges­tion et de pro­bio­tiques pour chiens contiennent des enzymes diges­tives… alors lisez bien les éti­quettes pour ne pas en don­ner trop.

Les fleurs de Bach contre l’anxiété et le stress émotionnel

Fleur de Bach - Pour animaux anxieux - Lutte contre la diarrhee

J’ai men­tionné plus haut le stress comme déclen­cheur de la diar­rhée. Si votre chien montre des signes de stress émo­tion­nel, pen­sez aux remèdes des fleurs de Bach.

Ce sont des essences douces et sûres extraites des fleurs. Elles aident à gué­rir l’as­pect émo­tion­nel de la mala­die phy­sique. Si vous les don­nez à votre chien et qu’il n’en a pas besoin… elles n’au­ront tout sim­ple­ment aucun effet !

Vous pou­vez ajou­ter quelques gouttes dans son bol d’eau ou les dépo­ser dans sa bouche plu­sieurs fois par jour.

Boutique Tout pour le Chien et le Chat
Nous avons sélec­tionné Elixir flo­ral fleurs de Bach – com­posé pour ani­maux – cal­mer l’anxiété de sépa­ra­tion du chien- 30 ml Cliquez ici

Remèdes homéopathiques pour arrêter la diarrhée du chien

Vous pou­vez éga­le­ment arrê­ter la diar­rhée de votre chien avec des remèdes homéo­pa­thiques. Parcourez les des­crip­tions des remèdes … puis choi­sis­sez celle qui se rap­proche le plus des symp­tômes de votre chien.

Suivez les conseils d’u­ti­li­sa­tion ci-​dessous … mais soyez prêt(e) à pas­ser à un autre remède si le pre­mier n’ar­rête pas le pro­blème après 3 ou 4 doses.

Arsenicum album

Arsenicum est un excellent remède contre les intoxi­ca­tions ali­men­taires… idéal pour le chien qui plonge dans les pou­belles ou qui a mangé quelque chose de mau­vais. La diar­rhée s’é­va­cue mais avec beau­coup d’ef­fort qui l’é­puise… et ses selles sentent excep­tion­nel­le­ment mau­vais.

Dans les cas d’Arsenicum, l’é­va­cua­tion de la diar­rhée peut sur­ve­nir après minuit. Le chien peut alors prendre de petites gor­gées d’eau plu­tôt que de boire d’un coup.

Arsenicum peut éga­le­ment être bon dans cer­tains cas de diar­rhée pro­vo­quée par le stress.

Phosphorus

Utilisez ce remède pour les chiens qui ont une diar­rhée mal­odo­rante et san­gui­no­lente. Au lieu de sor­tir dif­fi­ci­le­ment, la diar­rhée sort en se répan­dant. Le chien peut aussi à la fois avoir soif et vomir.

Phosphorus peut conve­nir lors­qu’il y a un chan­ge­ment de régime ali­men­taire. Il est éga­le­ment conseillé si la diar­rhée se pro­longe au-​delà de quelques selles.

Mercurius vivus ou Mercurius solu­bi­lis

Ces remèdes inter­chan­geables sont effi­caces quand vous voyez que le chien fait d’é­normes efforts. Ses selles sont nau­séa­bondes avec du mucus et peut-​être du sang.

China

Votre chien a besoin de ce remède lors­qu’il semble com­plè­te­ment épuisé. Sa diar­rhée va se répandre (comme un chien Phosphorus), mais son niveau “d’éner­gie” est extrê­me­ment bas.

Il peut avoir du sang dans ses selles et il peut recher­cher la cha­leur mais avoir très soif d’eau froide. China peut être aussi par­ti­cu­liè­re­ment utile quand un autre remède a stoppé la diar­rhée… mais il reste encore épuisé.

Nux vomica

Choisissez ce remède si votre chien est acca­blé, débordé ou s’il a abusé d’une chose ou d’une autre. Ce peut être un excès de nour­ri­ture, l’é­pui­se­ment dû à un voyage ou toute autre forme d’ex­cès.

Il a pro­ba­ble­ment des crampes abdo­mi­nales et est cou­ché en boule. Il recherche aussi la cha­leur.

Sulphur

A uti­li­ser si votre chien cherche des sols frais et un temps frais… parce qu’il a très chaud.

Très sou­vent la diar­rhée va le faire sor­tir du lit tôt le matin, vers 5 heures envi­ron, et elle sent très mau­vais.

Conseils d’utilisation des remèdes homéopathiques contre les diarrhées

Choisissez le meilleur remède pour votre chien… puis uti­li­sez une puis­sance de 200CH si vous en avez. Si ce n’est pas le cas, 30CH fonc­tion­nera très bien.

Mélanger les gra­nules dans de l’eau pour obte­nir de meilleurs résul­tats :

  • Placer 1 à 3 gra­nules dans un verre.
  • Ajouter jus­qu’à ½ tasse d’eau (120 ml) de source ou d’eau fil­trée. Ne jamais uti­li­ser de l’eau du robi­net non fil­trée.
  • Remuer vigou­reu­se­ment pen­dant envi­ron 30 secondes.
  • Vous pou­vez gar­der le verre sur votre comp­toir. Ne le réfri­gé­rez pas.
  • Remuez de nou­veau avant chaque uti­li­sa­tion.

Une dose consiste en quelques gouttes dans la bouche de votre chien. Une façon facile de le faire est de tirer la lèvre infé­rieure de votre chien vers le coin de sa bouche. Utilisez ensuite une cuillère à café, un compte-​gouttes ou une seringue pour dépo­ser quelques gouttes sur ses gen­cives.

Donnez plu­sieurs doses pour com­men­cer :

  • Si vous uti­li­sez du 200CH, don­nez une dose toutes les 30 minutes, à renou­ve­ler 2 à 3 fois.
  • Avec une force de 30CH, don­nez une dose toutes les 5 à 15 minutes, à renou­ve­ler 4 fois.
  • Attendez ensuite de voir les effets.

Vous devriez bien­tôt voir des signes indi­quant que votre chien se sent mieux. Il semble avoir plus d’en­train ou il peut se détendre et faire une sieste, ou même com­men­cer à deman­der de la nour­ri­ture.

Cela signi­fie que le remède fonc­tionne ! Mais si la diar­rhée réap­pa­raît, don­nez une autre dose.

Si vous avez donné 3 ou 4 doses d’un même remède sans amé­lio­ra­tion, il est temps de pas­ser à un autre remède.

Choisir le pro­chain qui cor­res­pond le mieux à ses symp­tômes et suivre le même schéma poso­lo­gique.

Avec ces étapes simples, votre chien devrait être de retour aux selles solides et à ses acti­vi­tés régu­lières en un rien de temps !

La diarrhée du chien : quand consulter le vétérinaire ?

Si votre chien est en bonne santé avec un sys­tème immu­ni­taire fort, les solu­tions natu­relles ci-​dessus feront l’af­faire en quelques jours.

Mais si après quelques jours, votre chien montre encore des signes de mala­die et de diar­rhée … allez voir votre vété­ri­naire holis­tique pour savoir pour­quoi.

Expérience de lec­teur
Jérôme
Je vous écris car mon chien (bull­dog amé­ri­cain de 11 mois main­te­nant) a, régu­liè­re­ment la diar­rhée depuis qu’il est petit. Au début il man­geait des cro­quettes r… c…, après nous avons changé pour un mélange avec les pro-​plan sau­mon car il fai­sait des aller­gie et appa­rem­ment les sau­mons sont mieux pour cal­mer les aller­gies. Mais n’ai­mant pas du tout les pro-​plan sau­mon nous sommes passé aux pro-​plan agneau (bon pour la diges­tion selon ce qui est écrit sur le paquet) uni­que­ment.
Mais voilà, mon chien a régu­liè­re­ment la diar­rhée. On trouve tou­jours une rai­son au pour­quoi mais je ne trouve pas ça nor­mal. Je l’ai dit à ma véto qui à chaque fois vou­lait lui don­ner des anti­bio­tiques (donc non ! il ne va pas en prendre tous les mois qua­si­ment). Je ne sais pas quoi faire.
Julie
Il serait peut être temps de se lan­cer dans des exa­mens com­plé­men­taires pour voir d’où vient cette diar­rhée…

Si la diar­rhée de votre chien devient chro­nique (ce qui signi­fie que votre chien a régu­liè­re­ment la diar­rhée) … consul­tez aussi votre vété­ri­naire holis­tique.

Votre vété­ri­naire peut vous pro­po­ser les mesures sui­vantes :

  • Ajuster l’a­li­men­ta­tion de votre chien
  • Faire un exa­men fécal pour écar­ter l’hy­po­thèse de la pré­sence de para­sites
  • Faire des ana­lyses de sang pour s’as­su­rer du bon fonc­tion­ne­ment des organes
  • Passer une radio ou faire une écho­gra­phie abdo­mi­nale pour éli­mi­ner l’hy­po­thèse de la pré­sence d’ob­jets, d’une obs­truc­tion ou d’un can­cer
  • Faire une endo­sco­pie pour visua­li­ser l’es­to­mac et la muqueuse intes­ti­nale

Heureusement, la plu­part des cas de diar­rhée se résout spon­ta­né­ment. Avec un peu d’aide de votre part, votre chien peut se remettre en forme rapi­de­ment.

BONUS : Recette pour un mélange répa­ra­teur à base d’orme rouge

Mélangez à parts égales de :

  • La poudre d’orme rouge
  • La poudre de FOS (fructo-​oligosaccharide)
  • La poudre de L‑Glutamine
  • Dosage du mélange répa­ra­teur à l’orme rouge :
    • 1 c. à café deux fois par jour pour les petits chiens
    • 2 c. à café deux fois par jour pour les chiens de taille moyenne
    • 3 c. à café deux fois par jour pour les gros chiens

Lire la suite en cli­quant sur “Selles du chien : ce que les crottes peuvent dire sur sa santé”. Cet article com­plète ce qu’il faut savoir sur les selles de votre chien afin de sur­veiller faci­le­ment l’é­tat de sa santé

Source
Cet article est la tra­duc­tion de “How To Stop Dog Diarrhea : 4 Simple Steps” paru dans le maga­sine Dogs Naturally Magazine.
Nous remer­cions la direc­tion de nous avoir per­mis de le publier sur notre site Mon Ami le Chien. Pour consul­ter l’ar­ticle ori­gi­nal en anglais, veuillez cli­quer ici.

Conseils vété­ri­naires et régle­men­ta­tion
Les valeurs et conseils que vous pour­rez trou­ver sur ce site sont pure­ment infor­ma­tifs de leur exis­tence dans la lit­té­ra­ture spé­cia­li­sée. En aucun cas, les infor­ma­tions don­nées sur notre site ne consti­tuent une pres­crip­tion de trai­te­ment ou une allé­ga­tion. Ils ne peuvent pas se sub­sti­tuer à l’avis de votre vété­ri­naire ou du thé­ra­peute de votre chien. Seul votre vété­ri­naire peut poser un diag­nos­tic pré­cis et recom­man­der l’utilisation d’un pro­duit. Si tel n’est pas le cas, nous ne sau­rions être tenus pour res­pon­sables d’une prise inadap­tée des pro­duits pré­sen­tés ou cités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

justo nec commodo quis, risus venenatis Donec Nullam