Chien couché fatigué. Protéger son chien contre l'arthrose

ARTHROSE DU CHIEN – Traitement naturel des articulations

Arthrose du chien : on a long­temps pensé qu’elle était tout sim­ple­ment liée à l’âge. C’est faux car de nom­breux chiens atteignent un âge avancé sans ne jamais avoir aucun pro­blème arti­cu­laire. D’autres au contraire, de très jeunes chiens, ont des pro­blèmes d’ar­ti­cu­la­tion.

Aujourd’hui, nous savons que ce n’est pas l’usure qui crée l’inflammation des arti­cu­la­tions. C’est au contraire l’inflammation chro­nique qui crée l’usure et abîme les tis­sus.
Cette inflam­ma­tion prend racine dans une mau­vaise ali­men­ta­tion1 et hygiène de vie du chien, sujets déjà trai­tés sur ce site. Le méta­bo­lisme du chien doit donc être rééqui­li­bré afin d’agir d’une manière durable tout en fai­sant bais­ser cette charge inflam­ma­toire.

(1) Voir en par­ti­cu­lier nos articles sur “Comment équi­li­brer un menu” ou “Complément ali­men­taire natu­rel en bouillon à faire vous même

Arthrose du chien : une stratégie en 3 parties pour pouvoir la soigner

La stra­té­gie que nous vous sug­gé­rons est consti­tuée de trois par­ties :

  1. Donner au chien des sub­stances anti-​inflammatoires natu­relles
  2. Aider le chien à éli­mi­ner les déchets pro-​inflammatoires à l’intérieur de son corps
  3. Donner au chien les “pré­cur­seurs” néces­saires pour que son car­ti­lage se régé­nère d’une manière rapide et effi­cace (Note : un “pré­cur­seur” est une molé­cule orga­nique simple par­ti­ci­pant à la syn­thèse des grosses molé­cules).

Soulager l’arthrose du chien par des substances anti-​inflammatoires naturelles

Sur le court terme, la stra­té­gie la plus effi­cace pour sou­la­ger votre chien consiste à lui don­ner des sub­stances anti-​inflammatoires natu­relles ciblées pour ses arti­cu­la­tions. Ciblées signi­fie que ces sub­stances vont agir au cœur de l’articulation, alors que d’autres sub­stances qui sont aussi anti-​inflammatoires n’atteindront jamais cet endroit, pour des rai­sons que nous ne connais­sons pas aujourd’hui. C’est le grand mys­tère des plantes médi­ci­nales.

Voici une liste de plantes que nous avons sélec­tion­nées pour vous et qui ont démon­tré une effi­ca­cité redou­table pour le trai­te­ment de l’ar­throse au tra­vers des études et de l’expérience cli­nique.

Racine de griffe du diable (Harpagophytum procunbens) 

Griffe du diable non séchée. Traitement naturel de l'arthrose.
Pourquoi griffe du diable ?

Cette plante vivace native du conti­nent Africain donne nais­sance à des fruits redou­tables cou­verts d’épines acé­rées, d’où son nom. On uti­lise les racines secon­daires de la plante culti­vée aujourd’hui dans dif­fé­rents pays d’Afrique. Ses pro­prié­tés anti-​inflammatoires arti­cu­laires et mus­cu­laires ont été lar­ge­ment démon­trées au tra­vers d’études scien­ti­fiques.

Écorce de saule (Salix alba) 

Le saule est un arbre que vous avez pro­ba­ble­ment croisé lors de vos balades le long des cours d’eau. En effet, il adore avoir les pieds dans l’eau. Son écorce a fait ses preuves aux tra­vers des âges pour non seule­ment faire bais­ser les fortes fièvres, mais aussi pour cal­mer les dou­leurs de l’arthrose et de l’arthrite.

Racine de gingembre (Zingiber officinale) 

C’est une plante très répu­tée en méde­cine ayur­vé­dique (qui est déve­lop­pée en Inde), s’est fait une place de choix dans nos tiroirs à épices. Mais saviez-​vous que bien dosé, le gin­gembre est un anti-​inflammatoire à la fois réputé et effi­cace ? De plus, son aspect cir­cu­la­toire per­met de créer une meilleure cir­cu­la­tion san­guine autour des arti­cu­la­tions de votre chien afin qu’os et car­ti­lage soient mieux ali­men­tés.

Résine de boswellia (Boswellia serrata) 

Il existe en Afrique du Nord et au Moyen Orient un grand arbre qui libère une résine très pri­sée depuis les temps anciens. Son odeur de téré­binthe est puis­sante et son action anti-​inflammatoire bien recon­nue dans le contexte de l’asthme aller­gique et des pro­blé­ma­tiques chro­niques de type arthrose ou poly­ar­thrite rhu­ma­toïde. Cette résine peut être absor­bée sous forme de poudre ou gélules.

Où trouver les plantes pour traiter l’inflammation des articulations du chien 

  • La solu­tion “mai­son” : vous pou­vez bien sûr pré­pa­rer vous même le mélange. Acheter ces plantes chez un her­bo­riste, les réduire en poudre (Mixer) avant de les mélan­ger. Les don­ner dans la nour­ri­ture.
  • Mais vous avez une solu­tion plus simple : ache­ter le mélange “Mobility (Gelenk-​Phyt)” de Swanie Simon, qui inclus l’en­semble des plantes ci-​dessus contre l’in­flam­ma­tion et en plus les plantes qui faci­litent l’é­li­mi­na­tion des reins (Voir ci-​dessous)

    Swanie Simon, qui a une longue expé­rience de thé­ra­peute pour chien, a bien voulu nous confier la for­mule de ce mélange. Il a été spé­ci­fi­que­ment com­posé pour les pro­blèmes d’arthrose et les pro­blèmes connexes (Inflammatoires). Pour un chien de 30 kg, le mélange se donne comme suit : 2 mesures rases par jour en trai­te­ment d’attaque, pen­dant 4 semaines, répar­ties sur les 2 repas de la jour­née. En entre­tien : 1 mesure rase par jour répar­tie sur les 2 repas de la jour­née.

Éliminer les déchets pro-​inflammatoires intérieurs au corps du chien

En natu­ro­pa­thie, on se sou­cie beau­coup de tous les pro­ces­sus natu­rels d’élimination, en par­ti­cu­lier dans toute patho­lo­gie inflam­ma­toire chro­nique. En effet, le corps pro­duit de nom­breux déchets qui, s’ils s’accumulent, vont aggra­ver l’état inflam­ma­toire de votre chien. L’un de ces déchets est bien connu, c’est l’acide urique. Notez au pas­sage qu’un excès d’acide urique n’est pas sim­ple­ment impli­qué dans les pro­blèmes de goutte, mais dans toute inflam­ma­tion arti­cu­laire d’une manière géné­rale.

La deuxième par­tie de la stra­té­gie consiste donc à favo­ri­ser l’élimination des déchets pro-​inflammatoires, en par­ti­cu­lier au niveau des reins, au moyen des plantes sui­vantes.

Feuilles d’ortie (Urtica dioica)

Cette grande plante dépu­ra­tive est à la fois diu­ré­tique et anti-​inflammatoire. Elle est aussi extrê­me­ment riche en miné­raux comme le cal­cium et la silice, miné­raux essen­tiels pour recons­truire un os et un car­ti­lage solide. Il est dif­fi­cile de trou­ver une plante plus adap­tée à la situa­tion.

Feuilles de bourdaine (Rhamnus frangula)

La bour­daine est un laxa­tif. A très faibles doses, elle peut régu­ler le tran­sit et évi­ter les pro­blèmes de consti­pa­tion qui pour­raient per­tur­ber votre chien. En natu­ro­pa­thie, la diges­tion est le siège de nom­breux pro­blèmes inflam­ma­toires, on voit donc la logique ici, en par­ti­cu­lier si l’alimentation de votre chien n’est pas de type BARF et que son tran­sit est par­fois un peu lent.

Semence de céleri (Apium graveolens) 

Nous par­lons bien ici du légume que vous connais­sez bien. Sa graine est non seule­ment très diu­ré­tique, mais elle est aussi sou­vent uti­li­sée comme spé­ci­fique pour éli­mi­ner l’acide urique qui pro­voque ou aggrave toute situa­tion inflam­ma­toire arti­cu­laire.

Où trouver les plantes pour traiter l’élimination des déchets pro-​inflammatoires

Vous avez tou­jours le solu­tion “mai­son” qui est de pré­pa­rer vous même le mélange. Acheter ces plantes chez un her­bo­riste, les réduire en poudre (Mixer) avant de les mélan­ger. Les don­ner dans la nour­ri­ture.

L’alternative est une solu­tion plus simple : ache­ter le mélange “MOBILITY (Gelenk-​Phyt)” de Swanie Simon, dont nous vous avons parlé ci-​dessus. Il inclus l’en­semble des plantes ci-​dessus contre l’in­flam­ma­tion et en plus les plantes qui faci­litent l’é­li­mi­na­tion des reins. (Voir en fin d’ar­ticle les liens pour faire vos achats en un clic).

Régénérer le cartilage de l’articulation avec des précurseurs”

L’inflammation est des­truc­trice et l’un des pre­miers tis­sus affec­tés dans l’arthrose du chien est le car­ti­lage. Si le chien n’a pas les bons “pré­cur­seurs” pour recréer ce car­ti­lage d’une manière rapide, ses arti­cu­la­tions ne seront plus pro­té­gées ce qui aggra­vera la situa­tion.

Voici deux pro­duits clés pour la régé­né­ra­tion du car­ti­lage.

Glycosaminoglycanes

Moule verte de Nouvelle Zélande. Glycoaminoglycanes. Traitement de l'arthrose.

Les gly­co­sa­mi­no­gly­canes sont de grosses molé­cules glu­ci­diques qui sont uti­li­sées pour construire la struc­ture du car­ti­lage de votre chien. Vous en trou­ve­rez en forte quan­tité dans la poudre de moules de Nouvelle-​Zélande.

Si vous dési­rez ache­ter une poudre de qua­lité de moules de Nouvelle-​Zélande, nous vous conseillons le pro­duit exclu­si­ve­ment for­mulé par Swanie Simon en cli­quant sur “Moule verte de Nouvelle-​Zélande”.
Les conseils d’utilisation sont d’une mesure rase pour un poids de 30 kg à répar­tir sur les 2 repas de la jour­née.

MSM (Méthyl-​Solfonyl-​Méthane)

Le MSM est une sub­stance natu­relle qui agit comme source de soufre orga­nique. Le soufre est pré­sent en forte concen­tra­tion dans le col­la­gène des arti­cu­la­tions. Il par­ti­cipe aussi à la pro­duc­tion du sul­fate de chon­droï­tine, du sul­fate de glu­co­sa­mine et de l’acide hya­lu­ro­nique, trois sub­stances donnent au car­ti­lage son élas­ti­cité.

Si vous dési­rez ache­ter un MSM de qua­lité, nous vous conseillons le pro­duit de Swanie Simon, sélec­tionné parce qu’il est pur à 99,9%. Cliquez ici sur “MSM – Méthylsulfonylméthane”.
Les conseils d’utilisation sont de 12 mesure pour un poids de 30 kg à répar­tir sur les 2 repas de la jour­née, puis aug­men­ter pro­gres­si­ve­ment la dose jus­qu’à 2 mesures par jour.

Où acheter les produits pour traiter naturellement l’arthrose du chien ?

Vous avez la solu­tion d’a­che­ter cha­cune des plantes citées ci-​dessus pour trai­ter l’ar­throse de votre chien. Mais vous devrez mixer et mélan­ger dans les bonnes pro­por­tions tous ces ingré­dients. Mais il existe aussi une solu­tion beau­coup plus facile de mélanges de plantes pré­pa­rés et pre-​dosés par Swanie Simon.

Mélange pour l’arthrose du chien préparé par Swanie Simon

Le traitement complet de l’arthrose du chien

Ce trai­te­ment com­plet com­prend :

Boite de mélange de Mobility. Pour traitement global de l'arthrose.
  • Pour trai­ter l’in­flam­ma­tion et éli­mi­ner les déchets inflam­ma­toires : le mélange MOBILITY (Gelenk-​Phyt) (Cliquez sur “Mélange MOBILITY (Gelenk-​Phyt)” pour aller sur la page de vente de ce com­plé­ment)
  • Pour trai­ter la régé­né­ra­tion du car­ti­lage de l’ar­ti­cu­la­tion :
    • la poudre de moules de Nouvelle-​Zélande (Glycosaminoglycanes) (Cliquez sur “Moule verte de Nouvelle Zélande” pour aller sur la page de vente de ce com­plé­ment)
    • le MSM (Méthyl-​Solfonyl-​Méthane) (Cliquez sur “MSM” pour aller sur la page de vente de ce com­plé­ment)

Le “pack Arthrose”

Chacun de ces 3 mélanges néces­saires au trai­te­ment com­plet de l’ar­throse peuvent être ache­tés sépa­ré­ment. Mais vous avez aussi une solu­tion plus éco­no­mique qui est le “pack” “Arthrose” (En cours de mise en ligne) qui com­prend le mélange MOBILITY (Gelenk-​Phyt) + la poudre de moule de Nouvelle Zélande + le MSM. Pour aller sur la page de vente, cli­quez sur “Pack Arthrose” (En cours de mise en ligne).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

elit. felis mattis porta. massa ut