Dentrifice-pour-chien-choisir-composition

Dentifrices pour chien : comment choisir leurs compositions

Dentifrices pour chien : ce n’est pas une mode ni un gad­get. Ils sont vrai­ment une uti­lité sani­taire qu’il ne faut pas négli­ger. L’haleine d’a­bord, les bac­té­ries ensuite.
Le bros­sage des dents du chien devrait com­men­cer chez le chiot et deve­nir d’une régu­la­rité égale à l’a­li­men­ta­tion de votre chien.
Mais il y a den­ti­frice et den­ti­frice. Parmi ceux ven­dus dans le com­merce, il y a une diver­sité et sur­tout des com­po­si­tions, des addi­tifs, qui ne sont pas tous bons pour la santé de votre chien.
Nous fai­sons ici le point sous la forme de 8 ques­tions aux­quelles vous devez avoir une réponse lorsque vous choi­sis­sez un den­ti­frice pour votre chien.

Question 1 : Mon chien a‑t-​il besoin de dentifrice ?

Le bros­sage des dents de votre chien éli­mine la plaque den­taire, empêche la for­ma­tion de tartre et rafraî­chit son haleine. Un den­ti­frice qui décom­pose la plaque den­taire et détruit les bac­té­ries est donc essentiel(1)

Si votre chien a mau­vaise haleine, il y a plu­sieurs causes. Des pro­blèmes diges­tifs, des bac­té­ries pré­sentes dans sa bouche à cause de la nour­ri­ture, ou des pro­blèmes de dents et de gen­cives. Vous devez connaître la cause de la mau­vaise haleine pour vous assu­rer qu’il ne s’a­git pas d’un pro­blème grave. 

Si ses dents et ses gen­cives de votre chien sont en bon état, vous pou­vez les entre­te­nir en les bros­sant régu­liè­re­ment. Et l’u­ti­li­sa­tion d’un den­ti­frice y contri­bue. Il doit avoir une action anti­bac­té­rienne(1) pro­ve­nant d’enzymes et non de pro­duits chimiques.

(1) La décom­po­si­tion de la plaque den­taire fait que les “bonnes” bac­té­ries qu’elle contient sont par la même occa­sion éli­mi­nées. La ten­dance suite à des études récentes est plu­tôt la pon­dé­ra­tion dans l’u­ti­li­sa­tion du bros­sage. Voir à ce sujet notre article “Des pro­bio­tiques pour évi­ter le bros­sage des dents du chien”.

Question 2 : Le dentifrice pour humain est-​il sans danger pour les chiens ?

N’utilisez jamais de den­ti­frice humain pour votre chien ! Voici la réponse. Mais pourquoi ?

De nom­breux den­ti­frices pour humains contiennent du xyli­tol, un édul­co­rant arti­fi­ciel qui est toxique pour les chiens. Le xyli­tol peut pro­vo­quer des chutes de gly­cé­mie chez les chiens, ainsi que des lésions hépa­tiques poten­tielles, voire la mort.

Les den­ti­frices pour humains contiennent aussi géné­ra­le­ment du fluo­rure, un autre ingré­dient dan­ge­reux pour votre chien. Le fluo­rure est une sub­stance neu­ro­toxique qui peut affec­ter le déve­lop­pe­ment du cer­veau et du com­por­te­ment. Ironiquement, il peut éga­le­ment endom­ma­ger les dents, affai­blir les os et a même été asso­cié à un ostéo­sar­come(1) mor­tel. Une étude de 2014 publiée dans l’une des revues médi­cales les plus dis­tin­guées au monde, The Lancet, a classé le fluo­rure comme une neu­ro­toxine dan­ge­reuse. Cette même étude a placé le fluo­rure dans la même caté­go­rie que d’autres toxines connues, comme l’ar­se­nic, le plomb et le mercure.

Parmi les autres ingré­dients indé­si­rables pré­sents dans les den­ti­frices pour humains, on trouve des déter­gents comme le lau­ryl­sul­fate(2) de sodium, qui est lié aux lésions buc­cales. Il y a des humec­tants comme le pro­py­lène gly­col, qui est éga­le­ment pré­sent dans les anti­gels. Et bien sûr, ces rayures et ces cou­leurs vives signi­fient que le den­ti­frice contient des cou­leurs et des arômes arti­fi­ciels dont vous ne vou­lez pas dans la bouche de votre chien.

(1) L’ostéo­sar­come est la plus fré­quente des tumeurs malignes osseuses ou can­cers osseux (tumeurs pre­nant nais­sance dans l’os) chez les ado­les­cents et les jeunes adultes. L’ostéo­sar­come touche envi­ron 100 à 150 nou­veaux patients par an en France.
(2) Le lau­ri­sul­fate (SDS) est connu pour cau­ser des ulcères aphteux 

Question 3 : Quel est le dentifrice le plus sûr parmi les dentifrices pour chien ?

Le den­ti­frice le plus sûr pour votre chien est exempt de pro­duits chi­miques, de colo­rants, de conser­va­teurs et d’addi­tifs arti­fi­ciels. Recherchez des den­ti­frices dont les ingré­dients sont cer­ti­fiés bio­lo­giques par un orga­nisme reconnu. Certains den­ti­frices natu­rels ne contiennent que trois ingré­dients. C’est un bon signe !

Vous devez vous assu­rer que le den­ti­frice pour votre chien ne contient pas d’a­gents mous­sants. Cela signi­fie qu’il peut l’a­va­ler en toute sécu­rité. Le sul­fate de sodium et de lau­rier (voir plus haut) ou des pro­duits simi­laires sont des ingré­dients à sur­veiller. Vous trou­ve­rez plus d’in­for­ma­tions à ce sujet plus loin, sur les autres ingré­dients à évi­ter dans le den­ti­frice de votre chien.

Vous pou­vez éga­le­ment fabri­quer votre propre den­ti­frice à l’aide des recettes pré­sen­tées dans autre article. Voir notre article “Dentifrices natu­rels pour chien à faire vous-​même faci­le­ment et bon mar­ché”. Les poudres den­ti­frices mai­son sont éga­le­ment une option.

Question 4 : les dentifrices pour chien aromatisés sont-​ils mauvais pour les chiens ?

Les den­ti­frices com­mer­ciaux pour chiens sont géné­ra­le­ment aro­ma­ti­sés avec des ingré­dients arti­fi­ciels et des pro­duits chi­miques. Si vous ne pou­vez pas recon­naître le nom d’un arôme dit natu­rel, cela signi­fie qu’il est com­posé de pro­duits chi­miques. Les pro­duits chi­miques sont auto­ri­sés dans les pro­duits pour chiens, mais cela ne signi­fie pas qu’ils sont bons pour eux.

Dentrifice-chien-choisir-composants-naturels

Par exemple si un ingré­dient du den­ti­frice est indi­qué “menthe poi­vrée”, il est très pro­bable que c’est un dérivé chi­mique. Il devrait être men­tionné “huile essen­tielle de menthe poi­vrée” car c’est cela qu’il serait utile d’avoir.

Mais bien sûr vous aurez plus de faci­lité de pou­voir bros­ser les dents de votre chien s’il aime le par­fum que le den­ti­frice uti­lise. Vous devez sim­ple­ment faire atten­tion aux ingré­dients. Recherchez des ingré­dients natu­rels, des mots et des ingré­dients que vous recon­nais­sez. Il est déjà dif­fi­cile d’ha­bi­tuer votre chien à avoir votre doigt ou une brosse à dents dans sa bouche, si l’ex­pé­rience du bros­sage de dent n’a pas com­mencé lors­qu’il était chiot. Vous devez uti­li­ser quelque chose de savou­reux pour lui rendre l’ex­pé­rience plus agréable. Mais vous vou­lez aussi que ce soit sain.

Question 5 : Puis-​je utiliser du bicarbonate de soude sur les dents de mon chien ?

La plu­part des den­ti­frices natu­rels et bio­lo­giques pour chiens que l’on trouve dans le com­merce contiennent du bicar­bo­nate de soude. Et de nom­breuses recettes de den­ti­frice à faire soi-​même contiennent du bicar­bo­nate de soude comme ingré­dient prin­ci­pal. Voir notre article “Dentifrices natu­rels pour chien à faire vous-​même faci­le­ment et bon mar­ché”.

Le bicar­bo­nate de soude est un net­toyant natu­rel pour la mai­son et le corps. Il est uti­lisé pour blan­chir, net­toyer et déso­do­ri­ser la bouche, les dents et les gen­cives de votre chien. Le bicar­bo­nate de soude est éga­le­ment excellent pour tuer les bac­té­ries le long de la ligne gin­gi­vale et entre les dents. Le bros­sage avec du bicar­bo­nate de soude aide à pré­ve­nir les pro­blèmes de santé bucco-​dentaire. Voir “Soins den­taires du chien pour la santé des autres organes”.

Ne vous inquié­tez pas de la pré­sence d’a­lu­mi­nium dans le bicar­bo­nate de soude. Il s’a­git d’une rumeur per­sis­tante, pro­ba­ble­ment due au fait que cer­tains embal­lages portent la men­tion “sans alu­mi­nium” – ce qui peut sous-​entendre à tort que ce n’est pas le cas de toutes les marques. Mais le bicar­bo­nate de soude n’est que du bicar­bo­nate de sodium, qui peut être natu­rel ou syn­thé­tique. Achetez le bicar­bo­nate natu­rel si vous le pouvez.

Question 6 : L’huile de noix de coco est-​elle sans danger pour les dents de mon chien ?

Vous remar­que­rez peut-​être que de nom­breuses recettes de den­ti­frice pour chiens uti­lisent de l’huile de coco. Des infor­ma­tions en ligne sug­gèrent éga­le­ment de bros­ser les dents de votre chien avec de l’huile de coco. 

Mais lors­qu’il s’a­git de la santé intes­ti­nale de votre chien, ce n’est pas le meilleur choix. L’huile de coco peut être inflam­ma­toire, endom­ma­ger la muqueuse intes­ti­nale de votre chien et pro­vo­quer des fuites intes­ti­nales. Elle peut pro­ba­ble­ment être uti­li­sée en petites quan­ti­tés dans le den­ti­frice de votre chien ou pour lui bros­ser les dents. Découvrez des alter­na­tives plus saines à l’huile de coco en consul­tant les recettes de notre article consa­cré à la fabri­ca­tion mai­son de den­ti­frices pour chiens. Voir “Dentifrices natu­rels pour chien à faire vous-​même faci­le­ment et bon mar­ché”.

Voyons main­te­nant les ingré­dients que l’on peut trou­ver dans les den­ti­frices com­mer­ciaux pour chiens.

Question 7 : Ingrédients à éviter dans les dentifrices pour chien cependant recommandés par les vétérinaires

La lec­ture des éti­quettes de com­po­si­tion des den­ti­frices est tout aussi impor­tante pour les soins den­taires de votre chien que pour ses ali­ments. Et les ingré­dients sont sou­vent tout aussi toxiques et chi­miques. Ces quelques ingré­dients énu­mé­rés, et bien d’autres qui ne le sont pas, se retrouvent dans des den­ti­frices pour chien qui sont “approu­vés” par les vété­ri­naires .

Rappel : Tout d’a­bord vous devez vous effor­cer d’u­ti­li­ser les den­ti­frices consti­tués d’ingré­dients natu­rels et sans pro­duits chi­miques. C’est vrai dans tous les aspects de soins que vous don­nez à votre chien.

Edulcorants artificiels

Vous pou­vez com­men­cer par évi­ter les édul­co­rants arti­fi­ciels comme le dex­trose, la sac­cha­rine de sodium et le sor­bi­tol. Votre chien n’a de toute façon pas besoin d’é­dul­co­rants. L’alcool, les colo­rants arti­fi­ciels comme le chlo­ra­phyi­li­nis de cuivre sodique et les arômes arti­fi­ciels sont éga­le­ment à pros­crire. Tout comme les conser­va­teurs arti­fi­ciels tels que le sor­bate de potas­sium et le ben­zoate de sodium. Ils sont liés à des aller­gies et à la toxi­cité des organes.

Tricolsan

La FDA (U.S. Food and Drug Administration – équi­valent à notre Ministère de la Santé) a inter­dit le Tricolsan, un anti­bac­té­rien lié à des per­tur­ba­tions hor­mo­nales. Pourtant, il figure encore sur cer­taines éti­quettes de den­ti­frices pour chiens.

Acide phosphorique

Vous serez peut-​être sur­pris d’ap­prendre qu’il existe des den­ti­frices en ligne pour chiens qui ne men­tionnent pas l’acide phos­pho­rique dans leurs ingré­dients. Pourtant, l’emballage phy­sique du pro­duit indique “peut conte­nir de l’a­cide phos­pho­rique”. Des études sur les ani­maux montrent qu’il a des effets toxiques à des doses modé­rées. À faible concen­tra­tion, l’a­cide phos­pho­rique peut pro­vo­quer une peau sèche, rouge et craquelée.

Thiocyanate de potassium

Le thio­cya­nate de potas­sium est pré­sent dans les den­ti­frices et les pro­duits phar­ma­ceu­tiques. C’est un irri­tant pour la peau et les yeux. Et en voici un autre à évi­ter : voulez-​vous du nitrate de potas­sium dans le den­ti­frice de votre chien ? Il est uti­lisé dans la poudre à canon, comme engrais et dans les médi­ca­ments. Il peut pro­vo­quer une irri­ta­tion des yeux et de la peau, et des effets graves à des concen­tra­tions élevées.

Laureth sulfate de sodium

L’Environmental Working Group (EWG) a réper­to­rié le lau­reth sul­fate de sodium comme ingré­dient dans près de 1 500 pro­duits de santé et de beauté, dont le den­ti­frice pour chiens. Il s’a­git d’un ten­sio­ac­tif qui fait mous­ser et bouillon­ner les pro­duits. Il est classé “pas­sable”, c’est-​à-​dire qu’il pré­sente un risque faible. Pourtant, il est connu pour être un irri­tant pour les yeux, la peau, la bouche et les pou­mons. Et il est soup­çonné d’être une toxine envi­ron­ne­men­tale.

Nous vous rap­pe­lons ici l’é­tude de 2014 publiée dans l’une des revues médi­cales les plus dis­tin­guées au monde, The Lancet. Il a classé le fluo­rure comme une neu­ro­toxine dan­ge­reuse au même titre que d’autres toxines connues, comme l’ar­se­nic, le plomb et le mercure.

Maintenant, quelques ingré­dients qui sont un peu plus simples à être reconnus.

Question 8 : Les meilleurs ingrédients à rechercher dans la composition des dentifrices pour chien naturels 

La pre­mière chose que vous remar­que­rez dans le den­ti­frice natu­rel ou la poudre den­ti­frice pour chiens est que vous pou­vez pro­non­cer tous les ingré­dients écrits sur l’é­ti­quette. Et les rai­sons pour les­quelles ils sont pré­sents sont assez simples et com­pré­hen­sibles. Vous n’au­rez pas besoin de pas­ser des heures à cher­cher des défi­ni­tions sur Google.

Voici quelques ingré­dients que vous recon­naî­trez et que vous avez pro­ba­ble­ment uti­li­sés pour favo­ri­ser le bien-​être de votre chien par d’autres moyens.

  • Le bicar­bo­nate de soude est uti­lisé dans de nom­breuses appli­ca­tions sani­taires et domes­tiques. En ce qui concerne les dents de votre chien, il a des pro­prié­tés blan­chis­santes et est un abra­sif doux. De plus, il crée un envi­ron­ne­ment alca­lin dans sa gueule pour empê­cher les bac­té­ries de se développer.
  • Vient ensuite l’aloe vera. Il est uti­lisé pour la santé bucco-​dentaire et pour faci­li­ter la diges­tion. Il est éga­le­ment rafraî­chis­sant et très apai­sant pour la bouche de votre chien.
  • Vous appré­cie­rez l’ex­trait de feuille d’o­li­vier pour ses pro­prié­tés anti­bio­tiques natu­relles. Et si vous voyez du sel marin dans la liste des ingré­dients, c’est qu’il est uti­lisé comme un abra­sif doux.
  • La pré­sence d’enzymes est tou­jours posi­tive. Elles réduisent les bac­té­ries dans la bouche, ce qui per­met d’a­voir un micro­biome plus sain pour votre chien.
  • Les huiles essen­tielles comme le thym, le clou de girofle et l’eu­ca­lyp­tus ont la capa­cité de réduire la plaque den­taire et l’in­flam­ma­tion des gen­cives. L’huile essen­tielle de menthe poi­vrée com­bat les bac­té­ries buc­cales et a un effet rafraîchissant.
  • Voici d’autres ingré­dients que vous pour­riez voir : la léci­thine comme émul­si­fiant, la gly­cé­rine comme émol­lient et l’huile de mar­gou­sier pour ses pro­prié­tés de fongicide.

A noter qu’l est assez simple de fabri­quer son propre den­ti­frice en fonc­tion des pré­fé­rences gus­ta­tives et des besoins sani­taires de votre chien. Voici notre articleDentifrices natu­rels pour chien à faire vous-​même faci­le­ment et bon mar­ché”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.