Vitamine-D-ou-la-trouver-source

Vitamine D chez le chien. Besoin. Calcium, carence et source

Vitamine D ou “Calciférol” : elle com­prend en fait deux vita­mines : la D2 (ergo­cal­ci­fé­rol) et la D3 (cho­lé­cal­ci­fé­rol)
Elles sont en réa­lité des précurseurs(1) des hor­mones impli­quées dans la régu­la­tion du méta­bo­lisme (ensemble des trans­for­ma­tions chi­miques et bio­lo­giques de l’or­ga­nisme) du cal­cium et des phos­phates chez le chien. Elles sont donc impor­tantes pour la crois­sance et l’en­tre­tien des os
En rai­son des fonc­tions régu­la­trices dans le corps de la vita­mine D, il existe une contro­verse quant à savoir si la vita­mine D est une vita­mine ou une hormone.

(1) “Précurseurs” : Molécules orga­niques simples par­ti­ci­pant (néces­saire) à la syn­thèse des grosses molécules

Vitamine D2 (ergocalciférol)

Vitamine-d2-formule-chimique-developpee

La pro­vi­ta­mine D2 est syn­thé­ti­sée par les plantes lorsque l’er­go­sté­rol est irra­dié par des UV.
Cela se pro­duit appa­rem­ment uni­que­ment dans les tis­sus végé­taux récol­tés (cou­pés) ou endom­ma­gés (broyés).
Cela ne concerne donc que les her­bi­vores qui consomment (mâchent) des ali­ments végé­taux séchés au soleil ou irradiés.

Vitamine D3 (cholécalciférol)

Vitamine-d-3-formule-chimique-developpee

La pro­vi­ta­mine D3 est pro­duite chez les omni­vores et les car­ni­vores lorsque le 7‑déhydrocholestérol, un com­posé pré­sent dans la peau des ani­maux, est exposé aux rayons ultra­vio­lets (soleil). 
Il semble dif­fi­cile de savoir si cette trans­for­ma­tion se pro­duit éga­le­ment chez le chien. 
Selon Zentek / Meyer, cette trans­for­ma­tion n’a pas lieu, mais mal­heu­reu­se­ment, ils ne four­nissent pas la source de cette infor­ma­tion. 
A l’op­posé, la lit­té­ra­ture spé­cia­li­sée décrit géné­ra­le­ment cette trans­for­ma­tion éga­le­ment chez le chien. 
En résumé, la vita­mine D3 est soit absor­bée par la consom­ma­tion d’a­li­ments conte­nant déjà du cho­lé­cal­ci­fé­rol, soit syn­thé­ti­sée par le corps lui-même.

Le rôle du foie et des reins

Cependant, il importe peu que la vita­mine D3 soit absor­bée ou syn­thé­ti­sée. En effet, elle est d’a­bord sto­ckée sous la forme inac­tive de cho­lé­cal­ci­fé­rol dans le foie, le tissu mus­cu­laire ou le tissu adi­peux.
Elle doit ensuite être acti­vée. L’activation se déroule en deux étapes. 

  • la pre­mière étape a lieu dans le foie, 
  • la seconde dans les reins.

A quoi sert la vitamine D

La vita­mine D est néces­saire à l’ab­sorp­tion du cal­cium et du phos­phore. Elle est donc indis­pen­sable à un sque­lette stable et résis­tant et à des dents saines
La vita­mine D fonc­tionne d’a­bord comme le régu­la­teur du méta­bo­lisme du cal­cium et du phos­phate. Elle par­ti­cipe aussi à la régu­la­tion des taux de cal­cium dans le plasma san­guin de 2 façons complémentaires : 

  • en libé­rant le cal­cium des os que le chien mange d’une part 
  • et en faci­li­tant son absorp­tion par l’in­tes­tin dans la par­tie ter­mi­nale de l’intes­tin grêle, en émul­sion avec les sels biliaires.
    Le main­tien des niveaux de cal­cium dans le plasma san­guin est impor­tant pour le fonc­tion­ne­ment du sys­tème ner­veux et pour la crois­sance et l’en­tre­tien des os.

La vita­mine D3 réduit éga­le­ment la sécré­tion de l’hor­mone para­thy­roïde par les glandes para­thy­roïdes situées dans le cou, dont le rôle consiste jus­te­ment à régu­ler les taux de cal­cium et de phos­phore dans le sang.

Voir nos articles cor­res­pon­dants pour connaître à quoi servent et com­ment doser, cli­quez sur “Vitamine A”, Vitamine B”, “Vitamine C

Besoins du chien en vitamine D 

Les besoins en Calciférol dépendent for­te­ment des concen­tra­tions de cal­cium et de phos­phore ainsi que du rap­port entre les deux miné­raux dans le régime ali­men­taire.
L’état de déve­lop­pe­ment (crois­sance, âge) joue éga­le­ment un rôle impor­tant. Si le rap­port Ca/​P est de 1,2, un apport de 1,8 à 10 UI / kg de poids cor­po­rel / jour sera suf­fi­sant chez le chien adulte. Chez les jeunes chiens en crois­sance jus­qu’à 22 UI / kg de poids cor­po­rel / jour seront nécessaires.

Carence en vitamine D

La carence en Calciférol peut entraî­ner le rachi­tisme chez les chiots et l’os­téo­po­rose chez les chiens adultes.
Mais ceci se pro­duit que si le chien est exposé à trop peu de lumière solaire en même temps qu’il ne reçoit presque pas de vita­mine D dans son ali­men­ta­tion.
Une carence
en vita­mine D peut donc être faci­le­ment évi­tée ou cor­ri­gée par une expo­si­tion au soleil.

Surdose de vitamine D

Une sur­dose en Calciférol entraîne une aug­men­ta­tion de la concen­tra­tion de cal­cium dans le sang. Il s’a­git de l’hy­per­cal­cé­mie, qui peut pro­vo­quer des dépôts per­ma­nents de miné­raux dans le cœur, les pou­mons et les reins.
Cela peut entraî­ner des retards de crois­sance et une alté­ra­tion du déve­lop­pe­ment de la den­ti­tion. Une sur­dose peut aussi entraî­ner des troubles graves des organes.

Les symptômes de l’hypercalcémie

Les consé­quences visibles d’une sur­dose de vita­mine D sont :

  • l’a­ryth­mie cardiaque,
  • des mic­tions fréquentes,
  • une aug­men­ta­tion de la consom­ma­tion d’eau,
  • des nau­sées et des vomissements,
  • des cal­culs rénaux
  • et une cal­ci­fi­ca­tion des reins.

A noter que même un sup­plé­ment de vita­mine D modéré peut entraî­ner des symp­tômes patho­lo­giques. Un sur­do­sage en vita­mine D syn­thé­tique est aussi pos­sible.
A l’in­verse, une sur­dose en vita­mine D ne peut pas être cau­sée par un séjour pro­longé au soleil ni par l’in­ges­tion d’a­li­ments natu­rels conte­nant de la vita­mine D

Stockage de la vitamine D

Huile de foie de morue

Bien que la vita­mine D soit lipo­so­luble, le corps ne peut pas en sto­cker beau­coup. Elles doit donc être régu­liè­re­ment appor­tée par les aliments.

L’huile de foie de morue a une teneur en vita­mine D très impor­tante (voir tableau ci-​dessous). Pour les chiens, elle peut être ache­tée sur le site recom­mandé de Tout pour le Chien et le Chat.

La vita­mine D se conserve faci­le­ment. Elle n’est pas affec­tée par la pré­pa­ra­tion des ali­ments. Elle est stable à la cha­leur jus­qu’à 180 ° C

Dans quels aliments trouver la vitamine D ?

Les ali­ments conte­nant beau­coup de Calciférol sont le pois­son, les œufs, le foie, l’huile de foie de morue, le fro­mage, le lait, le beurre et les tis­sus d’o­ri­gine animale.

La teneur en μg (micro­gramme) en vita­mine D dans 100 g d’a­li­ments :

AlimentsTeneurs limites μg pour 100 gTeneur moyenne μg pour 100 g
Huile de foie de morue200 à 250
Huile de flétan22,5 (900 UI)
Saumon, Hareng, Anchois12 – 2027
Anguille20
Sardine, Maquereau”8 – 1211
Margarine8 – 12
cuit (cru)5,8(4,7)
Thon3 – 84,5
Foie de Poulet2
Champignon0,6−1,5
Beurre0,6−1,51,25
Œuf0,6−1,52,9
Foie de veau0,33

Remerciements
Nous remer­cions Swanie Simon qui nous a auto­ri­sée à publier cet article lar­ge­ment ins­piré de ses écrits sur le même sujet. Swanie Simon est une natu­ro­pathe américano-​allemande spé­cia­li­sée dans le domaine des ani­maux domes­tiques, en par­ti­cu­lier les chiens. Elle a une renom­mée inter­na­tio­nale. Vous pou­vez consul­ter son site
https://www.drei-hunde-nacht.de/ .

Autres sources :

Nutrient Requirements of Domestic Animals – NRC
Canine and Feline Nutrition – Case, Carey, Hirakawa, Daristotle
Ernährung des Hundes – Zentek, Meyer
Die Große GU Nährwerttabelle – GU Verlag
Bioavailability of Nutrients for Animals – Ammerman, Baker, Lewis
Wikipedia – Etude sur la vita­mine D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donec facilisis nunc elementum Lorem pulvinar id, libero. velit, adipiscing