OTITE EXTERNE DU CHIEN – Traitement naturel par plantes

L’otite externe est cou­rante chez le chien et sou­vent dou­lou­reuse. Il faut donc rapi­de­ment soi­gner son chien, net­toyer son oreille, trai­ter l’o­tite du chien avec des pro­duits effi­caces, des solu­tions adap­tées à l’o­ri­gine de cette otite. Nous pré­co­ni­sons ici des trai­te­ments natu­rels qui ont fait leurs preuves, facile à uti­li­ser et peu coû­teux. 

Diagnostiquer avant de traiter l’otite externe

Une large variété de micro-​organismes, bac­té­ries, cham­pi­gnons, levures peuvent être la cause d’o­tites. Mais aussi des corps étran­gers, la mala­die de la thy­roïde (hypo­thy­roï­die), des mala­dies auto-​immunes, des aller­gies, des pro­blèmes de peau (Kératine), des para­sites, une confor­ma­tion de l’o­reille ou même le net­toyage des oreilles par des pro­duits inap­pro­priés. Le diag­nos­tic n’est donc pas si évident qu’il ne semble.

Symptômes de l’otite externe

Otite-chien-oreille-enflammee
Oreille externe

Les otites sont à l’o­ri­gine d’en­vi­ron 10% des visites vété­ri­naires. Lorsqu’il a une otite externe (qui se situe uni­que­ment dans l’o­reille externe, juste après le pavillon), habi­tuel­le­ment votre chien secouera la tête comme pour se débar­ras­ser de quelque chose qui le gêne, gémira, grat­tera son ou ses oreilles malades.
L’oreille sera chaude et des signes évi­dents de grat­tage et irri­ta­tions appa­raî­tront dans le canal d’en­trée de l’o­reille externe. Nettoyer avec dou­ceur le canal d’en­trée de l’o­reille externe avec un coton. Un écou­le­ment gluant brun ou noir peut se pro­duire. 

Note
1/ Nous trai­tons ici que de l’otite externe, qui se situe dans le canal d’en­trée de l’o­reille (Oreille externe). Les effets sont visibles de l’ex­té­rieur de l’o­reille et se traitent faci­le­ment et rapi­de­ment par des trai­te­ments natu­rels, en par­ti­cu­lier par les plantes. Pour en savoir plus sur les otites en géné­ral, en par­ti­cu­lier les otites de l’o­reille moyenne ou interne, voir les articles com­plé­men­taires en cli­quant sur OTITE DU CHIEN : dan­ger, la recon­naître et la trai­ter et éga­le­ment OTITE DU CHIEN : dan­ger, la recon­naître et la trai­ter

2/ Si l’o­ri­gine de l’ir­ri­ta­tion de l’o­reille est un épillet de blé, seigle, herbes sau­vages ou autres, que vous le voyez de l’ex­té­rieur, essayez de l’en­le­ver déli­ca­te­ment puis rin­cer l’o­reille (Avec les plantes Molène bouillon blanc ou Aleo vera – Voir tableaux ci-​dessous – Ne pas uti­li­ser d’al­cool). S’il est trop enfoncé ou trop dif­fi­cile à reti­rer, ne pas insis­ter : vous devez aller voir le vété­ri­naire qui a les ins­tru­ments néces­saires.

Les maladies présentant les mêmes symptômes que l’otite externe

Otite externe - Coupe système auditif chien
Coupe d’une oreille

Si votre chien pré­sente une gêne au niveau des oreilles mais qu’au­cun signe d’ir­ri­ta­tion, écou­le­ment ou dom­mage ne sont visibles, il faut consul­ter votre vété­ri­naire. Il s’a­gira pro­ba­ble­ment d’une otite de “l’o­reille moyenne” ou de “l’o­reille interne”. Un équi­pe­ment vété­ri­naire d’aus­cul­ta­tion est néces­saire pour la diag­nos­ti­quer.
De même si après 4 ou 5 jours de trai­te­ments natu­rels de l’o­tite externe, aucun résul­tat n’apparaît, voir votre vété­ri­naire. Il s’a­gira peut être d’une double otite, interne et externe. 

Note
Très sou­vent les otites de l’o­reille moyenne et interne ont pour ori­gine une otite externe mal ou non soi­gnée
.

Vinaigre blanc ou de cidre contre l’otite : à utiliser sans attendre

C’est la pre­mière étape pour soi­gner l’o­tite externe. Tout le monde a, en géné­ral, du vinaigre chez soi. Utiliser la solu­tion comme suit :

  • Mélanger en même quan­tité (Rapport 11) vinaigre et eau dis­til­lée
  • Application : 1 fois par jour pen­dant 2 à 3 semaines dans l’o­reille infec­tée. Cependant, cela suf­fit rare­ment à soi­gner tota­le­ment l’o­tite externe.

Nous pré­co­ni­sons donc ensuite l’uti­li­sa­tion d’herbes et de plantes dont l’ef­fi­ca­cité est au moins égale aux anti­bio­tiques syn­thé­tiques habi­tuels, les effets secon­daires en moins (En effet l’u­ti­li­sa­tion de com­bi­nai­sons anti­bio­tiques et sté­roïdes est la norme du trai­te­ment conven­tion­nel vété­ri­naire). Voir ci-​dessous “Plantes et herbes qui sou­lagent l’o­tite externe”

Note
D’après Dr Kidd (Vétérinaire amé­ri­cain reconnu) :
1/ les sté­roïdes (Cortisone) des­ti­nées à lut­ter contre l’in­flam­ma­tion et de ce fait dimi­nuer la dou­leur et l’ir­ri­ta­tion, retardent le pro­ces­sus de gué­ri­son. De plus, Dr Kidd a écrit : “les effets secon­daires lis­tés sur les notices devraient faire hési­ter de les uti­li­ser, toute per­sonne qui sait lire”

2/ les anti­bio­tiques syn­thé­tiques font sur­tout effi­caces sur les bac­té­ries qu’ils détruisent, quelles soient bonnes ou mau­vaises. Mais la chute du nombre de bac­té­ries laisse la place au déve­lop­pe­ment des cham­pi­gnons et mycoses dont leur nombre n’est plus contre­ba­lancé par les “bonnes” bac­té­ries qui limitent leur pro­li­fé­ra­tion.


Vaccins : béné­fiques ou dan­ge­reux pour votre chien ?

Injection

Recevez gra­tui­te­ment nos recom­man­da­tions sur les vac­cins dans ce dos­sier com­plet sur un sujet explo­sif.

Profitez-​en avant qu’il ne soit retiré ! 


Plantes et herbes qui soulagent l’otite externe

Huile d’amande douce

Emploi : Adoucir les dou­leurs d’o­reille, ramol­lir les cires noires et écou­le­ments hui­leux
Utilisation Externe : Oui
Utilisation interne : Non
Recette : Achat en phar­ma­cie
Combien : Quelques gouttes dans l’o­reille – 2 fois par jour

Thé vert

Emploi : En cas d’é­cou­le­ment noir et odo­rant Utilisation Externe : Oui Utilisation interne : Non Recette : 2 sachets (Ou cuillère à café) + infu­sion 15 mn Combien : 2 fois par jour (60 ml pour chien de 5 kg à 250 ml pour chien de 50 kg)

Camomille (Matricaria recutita)

Emploi : Relaxant, anti-​inflammatoire, anal­gé­sique, séda­tif, anti­sep­tique. Aide au som­meil
Utilisation Externe : Oui
Utilisation interne : Oui
Recette : Faire une infu­sion
Combien : 2 à 3 fois par jour (60 ml pour chien de 5 kg à 250 ml pour chien de 50 kg)

Molène ou Bouillon blanc ou Herbe de St Fiacre (Verbascum thapsus)

Otite externe - Molène - Plante médicinale
Molène ou Bouillon blanc ou Herbe de St Fiacre

Emploi : Adouci et soigne les sur­faces irri­tées
Utilisation Externe : Oui
Utilisation interne : Non
Recette : Faire une infu­sion. Egalement infu­sion à l’huile d’o­live (Voir ci-​dessous “Formule du Dr Kidd”)
Combien : 2 fois par jour (60 ml pour chien de 5 kg à 250 ml pour chien de 50 kg)

Hamamelis (Hamamelis virginiana)

Emploi : Excellent astrin­gent (Resserre les tis­sus), dimi­nue l’en­flure donc la dou­leur
Utilisation Externe : Oui
Utilisation interne : Non
Recette : Faire une infu­sion (60 ml pour chien de 5 kg à 250 ml pour chien de 50 kg)
Combien : 2 fois par jour dans l’o­reille

Note :
Pour faci­li­ter l’u­ti­li­sa­tion de l’Hamamélis, vous pou­vez opter pour la Teinture Mère d’Hamamélis (Dans l’o­reille : 5 à 10 gouttes diluées dans 100 à 250 ml d’eau fil­trée), tout aussi natu­relle que l’in­fu­sion mais prête à l’emploi.

Plantes et herbes qui soignent les otites externes

Calendula (Calendula officinalis)

Emploi : Anti-​mycose/​champignons/​antifongide
Utilisation Externe : Oui
Utilisation interne : Oui
Recette : 1 tasse eau pure + 1 cac* Teinture Mère ou Extrait liquide de plantes fraîches de fleurs de calen­dula gly­cé­riné + 12 cac* de sel de mer
Combien : 1 ou 2 fois/​jour dans l’o­reille

Note :
La Teinture Mère de Calendula (dans l’o­reille : 5 à 10 gouttes diluées dans 100 à 250 ml d’eau fil­trée) s’a­chète en her­bo­ris­te­rie ou sur inter­net)

Huile de noix de coco

Emploi : L’huile de noix de coco est à la fois anti-​bactérien et anti-​fongide.
Utilisation externe : oui
Utilisation interne : non
Recette : chauf­fer len­te­ment à feu doux 2 cuillères à café d’huile de noix de coco dans un réci­pient avec 2 gousses d’ail** pour aug­men­ter l’ef­fi­ca­cité. Laisser mijo­ter jus­qu’à ce que l’huile soit liqué­fiée. Laisser refroi­dir len­te­ment jus­qu’à tem­pé­ra­ture légè­re­ment au des­sus de la tem­pé­ra­ture ambiante.
Combien : A l’aide d’un compte-​gouttes 2 ou 3 gouttes dans l’o­reille infec­tée (ou uti­li­ser une petite boule de coton trem­pée dans le mélange). 2 ou 3 fois par jour pen­dant 5 à 7 jours.

Note : après gué­ri­son, peut être uti­lisé en pré­ven­tion et pour net­toyage des oreilles une fois par semaine.

Millepertuis (Hypericum perforatum)

Emploi : Effet anti­bio­tique et cal­mant
Utilisation Externe : Oui
Utilisation interne : Oui
Recette : Infusion
Combien : 1 ou 2 fois/​jour dans l’o­reille

Note :
Le Millepertuis en tisane peut être acheté direc­te­ment en her­bo­ris­te­rie ou sur inter­net. Pour faci­lité l’u­ti­li­sa­tion du Millepertuis, vous pou­vez opter aussi pour la Teinture Mère tout aussi natu­relle que l’in­fu­sion mais prête à l’emploi ((Dans l’o­reille : 5 à 10 gouttes diluées dans 100 à 250 ml d’eau fil­trée).

Echinacea (Echinacea) + Mahonia (Mahonia aquifolium)

Emploi : Équilibre le sys­tème immu­ni­taire + aide à com­battre les microbes “de l’in­té­rieur”
Utilisation Externe : Oui
Utilisation interne : Oui
Recette : Infusion, tein­ture, cachets, gélules
Combien : en interne par prise buc­cale 1 ou 2 fois/​jour

Note :
Pour faci­lité l’u­ti­li­sa­tion de l’Echinacée, vous pou­vons opter pour la Teinture Mère ou l’Extrait gly­cé­riné miellé d’Echinacée, tout aussi natu­rels que l’in­fu­sion mais prête à l’emploi.

Ail (Allium sativum)**

Emploi : Propriétés anti­bio­tiques
Utilisation Externe : Oui
Utilisation interne : Oui
Recette : En interne, ajou­ter aux dif­fé­rents mélanges ou à la nour­ri­ture. Limiter la quan­tité (Voir notre article “AIL POUR LE CHIEN”). En externe, diluer dans eau pure le jus d’ail dans le rap­port de 1 à 2 ou à 3
Combien : En quan­tité limi­tée : en interne 1 à 2 gousses par semaine dans la nour­ri­ture, en externe diluer le jus dans 2 à 3 fois plus d’eau.

** Ail
Voir notre article sur la dan­ge­ro­sité réelle ou ima­gi­naire de la consom­ma­tion de l’ail par le chien AIL POUR LE CHIEN

Oseille crépue appelée aussi Patience crépue, Rumex crépu (Rumex crispus)

Emploi : Contre les aca­riens d’o­reilles (Maladie du chat prin­ci­pa­le­ment qui peut être trans­mise au chien)
Utilisation Externe : Oui
Utilisation interne : Oui
Recette : Infusion, tein­ture, décoc­tion, cachets, cap­sules
Combien : 3 fois par jour puis tous les 3 jours pen­dant 3 à 4 semaines 

Note sur *cac : “cuillère à café”. Voir aussi notre article sur la prise de plantes médi­ci­nales par le chien “Dosage des plantes médi­ci­nales pour le chien

Protocole de traitement de l’otite externe

Vous avez ci-​dessus 2 para­graphes qui vous per­mettent de choi­sir ce qui sera bon et le plus effi­cace pour votre chien. Il ne s’a­git pas de tout choi­sir.
Vous avez peut être déjà chez vous du thé vert et de l’huile d’a­mende douce que vous pou­vez uti­li­ser immé­dia­te­ment pour sou­la­ger la dou­leur.
Les autres plantes et herbes se trouvent pour la plu­part en her­bo­ris­te­rie ou sur inter­net. Et vous pou­vez même ache­ter les plus impor­tante en ligne sur ce site, en fin de cette page (Voir MA BOUTIQUE).

Mais sachez que une plante peut être plus effi­cace ou moins effi­cace) pour votre chien que pour celui de votre voi­sin. Il faut donc peut être faire plu­sieurs essais pour obte­nir celle qui convient le mieux à votre ami. Dans le cas d’une otite externe, le trai­te­ment par les plantes et les herbes doit se faire à 3 niveaux :

  1. Restaurer l’é­qui­libre de la flore dans l’o­reille par un apport médi­ca­men­teux dans le conduit : calen­dula ou huile de noix de coco, mil­le­per­tuis, ail
  2. Aider le sys­tème immu­ni­taire et dimi­nuer le déve­lop­pe­ment des micro-​organismes par des trai­te­ments dans l’o­reille et en interne (Tisanes, thés, tein­tures, cachets, gélules) : Échinacée + Mahonia (Mahonia aqui­fo­lium)
  3. Soulager la dou­leur et l’in­flam­ma­tion au point de l’o­tite par des médi­ca­ments externes et par des médi­ca­ments natu­rels internes : huile d’a­mende douce, thé vert, camo­mille, molène bouillon blanc, hama­mé­lis.
  4. Ensuite uti­li­ser de l’o­seille cré­pue (Appelé aussi Oseille cré­pue ou Patience cré­pue ou > (Rumex cris­pus) en infu­sion ou en extraits à froid, ou en décoc­tion ou en tein­ture à mettre dans l’o­reille. Application comme ci-​dessus (Demi d’un compte gouttes mais une fois tous les 3 jours pen­dant 3 à 4 semaines).

Cas où l’origine de l’otite est un acarien

Le plus sou­vent, l’a­ca­rien n’est même pas visible à l’œil nu. Il est assez com­mun pour les chats qui le “passent” au chien. Le symp­tôme est l’ap­pa­ri­tion dans l’o­reille d’un dépôt com­pa­rable à du grain de café moulu. Le Dr Pitcairn pré­co­nise alors :

  1. Ajouter 400 UI de vita­mine E (Capsule – Voir article sur les uni­tés UI) à 5 cac* d’huile d’a­mende ou d’o­live.
    Posologie : un demi compte gouttes de cette huile dans l’o­reille tous les 2 jours pen­dant 6 jours afin de bien net­toyer et éli­mi­ner une par­tie des aca­riens
  2. Ensuite uti­li­ser l’Oseille Crépue (Appelé aussi Patience cré­pue ou Rumex cris­pus) en infu­sion ou en extraits à froid, ou en décoc­tion ou en tein­ture à mettre dans l’o­reille.
    Application comme ci-​dessus (Demi d’un compte gouttes mais une fois tous les 3 jours pen­dant 3 à 4 semaines).

Formule complète à faire soi-​même

Il existe aussi des for­mules à faire soi-​même. Nous en avons sélec­tionné deux.

Formule du Dr Kidd

  1. Ramasser les fleurs de Molène ou la plante entière (Il y en a pra­ti­que­ment de par­tout à la cam­pagne) ou ache­ter la plante chez un her­bo­riste (ou sur inter­net)
  2. Mettre dans un réci­pient (Pas en acier ou alu­mi­nium) et cou­vrir avec de l’huile d’o­live. Pour action ren­for­cée anti­bio­tique, ajou­ter 1 ou 2 gousses d’ail par 500 ml
  3. Laisser repo­ser 2 à 3 semaines. Filtrer et mettre en bou­teille. Se conserve plu­sieurs mois au réfri­gé­ra­teur
  4. Utilisation : réchauf­fer légè­re­ment à tem­pé­ra­ture de la pièce avant d’ap­pli­quer. Quelques gouttes (10 gouttes) dans le canal auri­cu­laire 2 fois par jour.

Formule du Dr Tilford

Mélanger à parts égales les infu­sions sui­vantes :

  1. Bouillon blanc – Molène Mahonia/​Origan Ail Guimauve
  2. Éventuellement ajou­ter 12 à 20 gouttes de vita­mine E (Conservateur et aide a la répa­ra­tion du derme)
  3. Utilisation : 6 à 12 gouttes de cette for­mule dans l’o­reille contre les aca­riens ou infec­tion d’o­ri­gine bac­té­rienne ou fon­gique.

Notes et remarques
*Ingrédient issu de l’agriculture bio­lo­gique
(1) Teintures mères et alcool sans dan­ger pour le chien – Voir Remèdes alcoo­li­sés : peuvent-​ils être uti­li­sés pour le chien ?
(2) Voir Unités équi­va­lence – Voir Unités et conver­sion pour remèdes natu­rels et com­plé­ments«
(3) Comment faire prendre une gélule à son chien – Voir GÉLULE ET CHIEN – Prendre un remède sans pro­blème«
(4) Comment faire prendre un com­primé à son chien – Voir COMPRIMES ET CHIEN. Les faire ava­ler faci­le­ment

Bibliographie
Je nour­ris mon chien natu­rel­le­ment – Swanie Simon – Thierry Souccar Editions – 2014
Natural Heath for dogs and cats – Dr Pitcairn – Rodale Editions
Herbal dog care – Dr Kidd – Storey Publishing – www.storey.com
Toxic cro­quettes – Zutta Ziegler – Souccar Editions
Comparaison des rations Barf (Biologically appro­pried raw food) aux reco­man­da­tions nutri­tion­nelles du chien sain ou malade ‑École natio­nale vété­ri­naire d’Alfort – Année 2011 – Thèse pour le doc­to­rat vété­ri­naire pré­sen­tée par Elise, Jeanne, Aline CAMPAGNOLLE
Herbs for pets – Mary Wulff-​Tilford – Bow Tie Press
Le Manuel Vétérinaire Merck – 3ème edi­tion fran­çaise
Dogs Naturally Magazine (www.dogsnaturallymagazine.com/)

Conseils vété­ri­naires
Les valeurs et conseils que vous pour­rez trou­ver sur ce site ne peuvent pas se sub­sti­tuer à l’avis de votre vété­ri­naire ou du thé­ra­peute de votre chien.
En aucun cas, les infor­ma­tions don­nées sur notre site ne consti­tuent une pres­crip­tion. Seul votre vété­ri­naire peut poser un diag­nos­tic pré­cis et recom­man­der l’utilisation d’un pro­duit. Si tel n’est pas le cas, nous ne sau­rions être tenus pour res­pon­sables d’une prise inadap­tée des pro­duits pré­sen­tés.

quis felis ipsum nunc ut ut Curabitur mattis Praesent