Chien-batard-borador-sous-titre-36

Chien bâtard croisé Border-​Collie et Labrador Retriever : le “Borador”

Chien bâtard Border-​Collie et Labrador : vous dési­rez un chien intel­li­gent, facile à soi­gner mais pas trop dif­fi­cile à dres­ser ? Peut-​être dési­rez vous aussi un chien loyal, ami­cal et si excité de vous voir, vous et toute la famille, à votre retour à la mai­son ? Cet article explique exac­te­ment ce qu’est un Borador(1) qui répond à ces critères ! 

Le but de l’ac­cou­ple­ment de ces deux races était de créer un com­pa­gnon canin qui com­bine la gen­tillesse du Labrador Retriever et l’in­tel­li­gence du Border Collie.

Les parents du “Borador”, ce chien croisé entre Border-​Collie et Labrador

Pour avoir une idée de ce que vous pou­vez attendre du croi­se­ment Pitbull et Border-​Collie, il est impor­tant de connaître un mini­mum sur les races d’o­ri­gine(1). Ceci per­met­tra d’é­va­luer leurs carac­té­ris­tiques et ce à quoi vous pou­vez vous attendre avec ce “croi­se­ment”.
Le tem­pé­ra­ment de chaque chien sera dif­fé­rent, mais vous pou­vez géné­ra­le­ment avoir une bonne idée de ce que ce chiot peut deve­nir en regar­dant les traits pro­bable dont il héri­tera(2).

Border-​Collie de pure race

Border-collie-de-pure-race-en-train-de-rassembler-un-troupeau

Traditionnellement, le Border-​Collie est un chien de tra­vail connu pour ras­sem­bler trou­peaux de mou­tons et autres ani­maux de ferme. Même s’il n’est pas dressé pour faire ce tra­vail, il pré­sente tou­jours ces carac­té­ris­tiques innées de gar­dien qu’il essaiera tou­jours d’u­ti­li­ser, même chez vous. Par exemple, ras­sem­bler vos autres ani­maux , des insectes et peut-​être même vous et votre famille.

Ce sont des chiens extrê­me­ment intel­li­gents et intenses. Toute cette intel­li­gence a besoin d’un exu­toire, et vous devez donc lui don­ner quelque chose à faire. Le Collie excel­lera dans toutes les acti­vi­tés que vous lui pré­sen­te­rez, que ce soit pour chas­ser des balles de ten­nis, attra­per des fris­bees ou tes­ter ses capa­ci­tés d’a­gi­lité sur un par­cours pour chiens. Soyez donc aver­tis, quand il vous fixe du regard, ne l’i­gno­rez pas ! 

En rai­son de l’ex­cellent tem­pé­ra­ment du Border Collie, il est popu­laire comme race paren­tale de plu­sieurs croi­se­ments, dont le Shollie ou le Border Corgi.

Labrador Retriever de race 

Labradors-de-pure-race-en-3-couleurs-de-fourrure

Ils sont sur­tout connus pour leur gen­tillesse qui les rend par­faits pour les familles avec enfants et autres ani­maux de com­pa­gnie. Ils ont besoin de l’af­fec­tion de leur famille et le but de leur jeu est de recher­cher l’a­mour, l’at­ten­tion et les louanges.

Ils sont éga­le­ment très faciles à for­mer et sont impa­tients d’être appré­ciés pour leur résul­tats. Cette faci­lité de dres­sage est l’une des prin­ci­pales rai­sons pour les­quelles les labra­dors sont la pre­mière race sélec­tion­née comme chiens-​guides pour les aveugles.

Leurs ori­gines est sou­vent peu connue. Comme le col­lie, ce sont aussi des chiens de tra­vail, ori­gi­naires de Terre-​Neuve, au Canada. Ils ont un pelage épais résis­tant au froid. C’est le chien pré­féré des pêcheurs pour récu­pé­rer les pois­sons, les canards et tous les autres petits ani­maux ! Le Labrador est un autre bour­reau de tra­vail qui a besoin d’être sti­mulé. Il aime­rait cer­tai­ne­ment jouer et “aller cher­cher” toute la journée !

Le Borador, chien croisé entre Border Collie et Labrador Retriever. Apprendre à le connaître

Ce chien croisé Borador est vue comme une ver­sion réduite d’un Labrador, avec la même convi­via­lité qui l’ac­com­pagne. Ce que la plu­part ignorent ou ne tiennent pas compte, c’est qu’ils ont aussi l’éner­gie d’un Border-​Collie. Les Labradors sont aussi assez éner­giques, donc en fusion­nant ces deux souches ensembles la réponse est que le Borador est un chien qui a besoin de beau­coup d’exercice.

C’est une excel­lente race mixte pour les nou­veaux pro­prié­taires de chiens, car ils répondent bien à un entraî­ne­ment moyen­ne­ment ferme et ne sont pas aussi têtus que beau­coup d’autres races

Temperament du chien bâtard Border-​Collie croisé Labrador

Comme les autres “mélanges” de chiens, (other lab mixes) le chien bâtard Border-​Collie et Labrador est un chien pour toute la famille. Il est doux avec les petits enfants et les autres ani­maux de com­pa­gnie et cherche tou­jours à obte­nir l’ap­pro­ba­tion de son maître. Vous le trou­ve­rez sou­vent en train de se blot­tir contre ses congé­nères sur le canapé et de se joindre à la famille pour s’a­mu­ser dans le jar­din avec tout le monde. Le Borador est décrit par ses maîtres comme un chien très heu­reux qui fait sou­rire tout le monde !

S’il est socia­lisé dès son plus jeune âge pour évi­ter les agres­sions, ce trait de pro­tec­tion peut être avan­ta­geux. Le Borador aboie après les pas­sants et pro­tège son ter­ri­toire. Vous pou­vez donc vous repo­ser et dor­mir tran­quille en sachant qu’il vous pré­vien­dra en cas d’in­tru­sion. Il est éga­le­ment très loyal envers sa famille et la pro­té­gera. Il fait un chien de garde fami­lial génial.

Bien qu’il soit pro­tec­teur de sa famille, le Border Collie – Labrador est très sociable avec tous ceux qui veulent être ses amis. Une fois que les invi­tés sont dans la mai­son fami­liale, il les couvre d’af­fec­tion et de câlins et les accepte comme fai­sant par­tie de la “meute”. Il appré­ciera éga­le­ment d’être emmené au parc canin local pour jouer avec d’autres chiens et mon­trera tou­jours son meilleur com­por­te­ment. Le Borador est un plai­sir à vivre.

Taille et apparence du Borador

Les Boradors sont des chiens de taille moyenne et dépasse rare­ment la taille d’un Labrador. La plu­part du temps, le chien pèsera 20 à 25 kg mais peut atteindre 30 kg. Les mâles atteignent géné­ra­le­ment une taille de 40 cm, et les femelles de 35 cm environ.

En géné­ral, les Border-​Collie croi­sés Labrador sont très gen­tils, non agressifs. 

Ils peuvent reprendre l’ap­pa­rence plus ou moins mar­quée de l’une ou l’autre des races paren­tales. Cela signi­fie qu’ils peuvent avoir une variété de com­bi­nai­sons dif­fé­rentes de cou­leurs de poils et d’yeux.

Pelage et couleurs du Borador

Le chien bâtard Border-​Collie et Labrador peut avoir de nom­breuses com­bi­nai­sons dif­fé­rentes de cou­leurs de pelage et de cou­leurs d’yeux, avec des poils plus ou moins longs. Le plus sou­vent, vous obtien­drez un beau mélange des deux.

Parmi les cou­leurs les plus habi­tuelles du Borador, on trouve le brun, le noir, le jaune et le merle (cha­maré). Ils ont géné­ra­le­ment des yeux ambrés ou bruns. Les yeux bleus sont rares mais peuvent être une ano­ma­lie génétique. 

Note : Les yeux bleus sont géné­ra­le­ment com­muns avec les Border Huskies, mais peu sou­vent avec d’autres croisements. 

Exercice et conditions de vie

Le Borador sera comme ses deux parents, très éner­giques (comme aussi le Boxador = boxer + labra­dor). Il sera très actif et a besoin de plus d’exer­cice que le chien moyen. Si vous ne pou­vez pas don­ner au Borador l’exer­cice et la sti­mu­la­tion dont il a besoin, alors ce n’est pro­ba­ble­ment pas le chien qu’il vous faut. Il a besoin d’au moins une heure d’exer­cice actif chaque jour, et s’il ne l’ob­tient pas, il peut deve­nir ennuyeux, agité et des­truc­teur, et ce n’est bon pour personne !

De plus, comme le parent labra­dor est sus­cep­tible de prendre du poids s’il est séden­taire, l’exer­cice est impor­tant pour pré­ve­nir l’o­bé­sité et d’autres pro­blèmes de santé liés à la prise de poids. 

Formation – Dressage

L’un des parents étant élu le chien le plus intel­li­gent (Border-​Collie) du monde et l’autre parent étant uti­lisé comme race prin­ci­pale pour les chiens d’as­sis­tance (Labrador), il n’est pas éton­nant que le Borador soit connu pour son apti­tude au dres­sage et pour son intel­li­gence.
Le fait qu’il soit à la fois orienté vers la nour­ri­ture et l’ac­ti­vité rend éga­le­ment le dres­sage de ce chien assez facile sans grande expé­rience préa­lable. Tant que vous êtes cohé­rent avec votre dres­sage, alors c’est gagné ! D’autant que les besoins innés de “tra­vailler” et d’être récom­pen­sés signi­fie que ces chiens bâtards Border-​Collie et Labrador sont un rêve à entraî­ner. Ne vous inquié­tez pas, vous n’a­vez pas besoin d’être un dres­seur de chiens qualifié.

Si vous avez le chien bâtard Border-​Collie et Labrador depuis son enfance, assurez-​vous de le socia­li­ser dès son plus jeune âge. En termes simples, la socia­li­sa­tion est le pro­ces­sus qui consiste à expo­ser votre chien à diverses situa­tions de la vie pour s’as­su­rer qu’il est heu­reux et confiant dans son envi­ron­ne­ment. Cela peut se faire par le biais de cours de dres­sage de chiots et en créant des expé­riences posi­tives avec d’autres humains et animaux.

Comme le Border Collie est par­fois connu pour avoir un côté pro­tec­teur (gar­dien), il peut sou­vent se méfier des étran­gers et des autres ani­maux. Par consé­quent, la socia­li­sa­tion dès le plus jeune âge avec des humains et des ani­maux en dehors de la cel­lule fami­liale est essen­tielle. La for­ma­tion au ren­for­ce­ment posi­tif est la clé d’un com­pa­gnon canin obéissant.

Santé

La dys­pla­sie de la hanche et du coude peut être cou­rante chez le Borador à un âge avancé, car elle est aussi fré­quente chez le chien bâtard Border-​Collie et Labrador Retriever.
Non seule­ment des pra­tiques d’é­le­vage judi­cieuses sont essen­tielles pour réduire les risques d’hé­ri­ter de ce pro­blème, il existe d’autres mesures pré­ven­tives à prendre. Un régime ali­men­taire appro­prié, un apport calo­rique faible et une ali­men­ta­tion pauvre en cal­cium sont autant de mesures pré­ven­tives qui peuvent être prises pour réduire les risques de dys­pla­sie dès le plus jeune âge.

D’autres pro­blèmes de santé connus du Border Collie – Labrador peuvent inclure la sur­dité, les mal­for­ma­tions car­diaques et la cata­racte.
Toutefois, comme pour tout ani­mal de com­pa­gnie, il est impor­tant de pré­voir des contrôles vété­ri­naires annuels afin d’i­den­ti­fier rapi­de­ment tout pro­blème de santé. Il est éga­le­ment impor­tant de se tenir au cou­rant de son calen­drier de vac­ci­na­tion et de sous­crire une assu­rance pour ani­maux de com­pa­gnie afin de cou­vrir tout pro­blème imprévu (a véri­fier avant de signer le contrat d’as­su­rance).
Les Boradors vivent géné­ra­le­ment entre 10 et 13 ans.

Nutrition

Le Border Collie croisé Labrador est une race de taille moyenne et doit être nourri avec des ali­ments de haute qua­lité dès son plus jeune âge. 

Il est peu pro­bable que ce chiot mange trop, comme son parent labra­dor est réputé le faire. Cela ne veut pas dire que vous ne devez pas modé­rer sa consom­ma­tion de nour­ri­ture ou espa­cer les repas. En géné­ral, la plu­part des chiens adultes se satis­font avec 2 repas par jour afin de main­te­nir un poids sain.

Toilettage – Entretien

Bien que les Boradors ne néces­sitent que peu d’en­tre­tien en matière de toi­let­tage, il est pro­bable que vous pas­siez plus de temps à pas­ser l’as­pi­ra­teur sur les poils qu’ils ont per­dus qu’à les brosser.

Bien que leur pelage n’ait pas besoin d’être brossé sou­vent, le fait de les bros­ser régu­liè­re­ment peut vous aider à voir tiques et para­sites dans leur pelage. De plus, le bros­sage de votre ani­mal peut éga­le­ment être uti­lisé comme un exer­cice d’attachement. 

En géné­ral, l’ap­pa­rence du Borador sera simi­laire à celle de l’un de ses parents, avec une légère touche de l’autre, mais comme il s’a­git d’une race croi­sée, vous ne pou­vez pas être cer­tain de l’ap­pa­rence qu’il aura avant l’âge adulte. La four­rure du Borador est géné­ra­le­ment plus longue et plus douce que celle d’un Labrador, et la plu­part des Boradors ont une bande blanche sur le ventre, comme leur parent Collie.

Les Boradors comme animaux de compagnie

Comme ani­mal de com­pa­gnie, le bora­dor est l’un des chiens les plus amu­sants et les plus ami­caux. Comme nous l’a­vons déjà men­tionné, il faut les socia­li­ser très tôt pour évi­ter que votre chiot n’a­dopte des com­por­te­ments indé­si­rables. Ces chiots devien­dront d’ex­cel­lents com­pa­gnons de famille et pro­té­ge­ront leur famille s’ils se sentent en danger.

Les Boradors sont géné­ra­le­ment très gen­tils avec les enfants. Mais ils ont l’ins­tinct gré­gaire. Vous devrez les “pré­sen­ter” aux autres ani­maux de com­pa­gnie que vous avez si vous l’a­dop­tez. Si vous éle­vez votre Borador depuis son enfance, une socia­li­sa­tion pré­coce est essen­tielle. Cela per­met­tra à tous les ani­maux de com­pa­gnie de s’en­tendre har­mo­nieu­se­ment entre eux.

Réflexions finales sur le chien bâtard Border-​Collie et Labrador

Assurez-​vous que votre Borador fait l’exer­cice dont il a besoin pour le sti­mu­ler en consé­quence, puis le reste sui­vra.
Surveillez les mala­dies dont il a pu héri­ter du fait de sa des­cen­dance.
Le Borador est facile à entre­te­nir, c’est un plai­sir de le côtoyer et il est simple à entraî­ner. Si vous vou­lez un ani­mal de com­pa­gnie sain, à la fois intel­li­gent et doux, qui vous pro­cu­rera à vous et à votre famille des années de rires et de bons sou­ve­nirs, alors le Borador est le chien qu’il vous faut !

Un commentaire sur “Chien bâtard croisé Border-​Collie et Labrador Retriever : le “Borador”

  1. Stéphanie says:

    Je recon­nais exac­te­ment mon chien dans cette des­crip­tion. D’une gen­tillesse incroyable et d’une fidé­lité sans limites, tout en gar­dant la mai­son et en impres­sion­nant les étran­gers lorsque c’est néces­saire. Il a 9 ans actuel­le­ment et reste très actif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.