Sheprador-labrador-croise-berger-allemandr

Berger Allemand croisé Labrador : le chien bâtard “Sheprador” pour famille

Le Berger Allemand croisé Labrador, un chien qui hérite de la loyauté de ses parents Berger alle­mand et Labrador . De plus, d’a­près les traits des deux parents, ces chiens sont intel­li­gents et loyaux. 

Comme ils sont d’a­bord apparu aux Etats Unis, on les appelle aussi affec­tueu­se­ment “Sheprador”. “Shepradors,” “Lab Shepherds,” “Labrasheps” et sou­vent “German Shepherd Lab mix.”

Ils sont répu­tés pour leurs capa­ci­tés de garde et leur volonté de s’en­traî­ner. Ils ont des traits de per­son­na­lité très dif­fé­rents. Le Sheprador est for­mi­dable avec les enfants et fait un com­pa­gnon affec­tueux. Mais issus d’un croi­se­ment, il est impos­sible de dire exac­te­ment quels traits de carac­tère chaque chiot peut avoir. 

Ceci étant dit, le Sheprador est un “mélange” popu­laire. Il peut faire un mer­veilleux chien de famille, mais il a une ten­dance à l’in­dé­pen­dance. Pour cette rai­son, ce n’est pas la race idéale pour tout le monde. Voir ci-dessous.

Et pour en savoir plus sur les chiens croi­sés cli­quez sur “Choisir son chien, de race, croisé, bâtard ? Critères de choix

Les géniteurs du Sheprador : le Berger Allemand croisé Labrador

Chiens-labrador-retriever-et-berger-allemand-cote-a-cote

Bien que la plu­part des gens connaissent le Berger Allemand et le Labrador Retriever, il est tou­jours bon de rafraî­chir ses connais­sances sur les races. Chacune des races parentes pré­sente des carac­té­ris­tiques positives. 

Berger Allemand

Le Berger Allemand est une race forte et tra­vailleuse, construit de façon pra­tique, avec des muscles puis­sants et des carac­té­ris­tiques sem­blables à celles du loup. 

Son corps est bien pro­por­tionné, dit de taille moyenne à grande. Leur taille peut d’ailleurs varier consi­dé­ra­ble­ment en fonc­tion de leur ori­gine. Habituellement, ils pèsent entre 25 et 45 kg et mesure de 60 à 65 cm à l’épaule. 

Le pelage de moyen à long est fait de deux couches très dense et ils perdent aussi pas mal de poils. Toutefois, le gène du poil long est réces­sif et plus rare. Les ber­gers alle­mands sont de cou­leur noir et feu ou noir et rouge géné­ra­le­ment des masques noirs ainsi que d’autres marques noires, notam­ment une “selle” noire. 

Le ber­ger alle­mand est connu pour sa grande intel­li­gence, mais aussi pour sa nature loyale et pro­tec­trice. Il est très dévoué à sa famille et fait un excellent chien de garde. Il est impor­tant que les chiots ber­gers alle­mands soient bien socia­li­sés dans leur très jeune âge, pour évi­ter toute agres­sion indé­si­rable à l’âge adulte. 

Les ber­gers alle­mands sont sou­vent croi­sés avec d’autres races. Les croi­se­ments les plus popu­laires sont le Shepsky (Berger alle­mand croisé Husky)et le Shepadoodle (Berger alle­mand croisé Poodle – Caniche).

Labrador Retriever

Les Labs sont éga­le­ment consi­dé­rés comme des chiens de taille moyenne à grande, pésent entre 25 et 35 kg. 

Bien que ces chiens soient sur­tout des ani­maux de com­pa­gnie aujourd’­hui, ils ont été éle­vés à l’o­ri­gine pour rap­por­ter le gibier. 

Cependant, il existe aujourd’­hui les lignées d’ex­po­si­tion et de tra­vail de cette race, ce qui les rend dif­fé­rentes les unes des autres en appa­rence. Les labra­dors de salon sont géné­ra­le­ment de taille moyenne avec un corps plus court et trapu. Ceux d’ex­po­si­tion (“Field Labs”) ont géné­ra­le­ment des pattes plus longues et un corps plus léger. 

Ces chiens ont un pelage court et dense, résis­tant aux intem­pé­ries et qui imper­méa­bi­lise la peau. Ils ont été conçus à l’o­ri­gine pour résis­ter à l’eau froide en hiver.

Les Labradorss sont aimés par beau­coup de gens en rai­son de leur nature facile à vivre et douce, affec­tueux. Ils s’en­tendent avec presque tout le monde, ce qui en fait un com­pa­gnon idéal de jeu pour les enfants. 

Nous avons fait un article spé­ci­fique pour le très popu­laire Labrador Retriever. Pour en savoir plus cli­quez sur “Le labra­dor, le plus popu­laire depuis 28 ans

Les mélanges aussi cou­rant à par­tir du Labrador com­prennent le Huskador (Husky croisé Labrador) et le Pitador (Pitbull croisé Labrador).

Sheprador : Berger allemand croisé Labrador

Sheprador-labvrador-croise-berger-allemand

Le ber­ger alle­mand croisé avec un labra­dor est une excel­lente race qui com­bine le meilleur des deux parents. Le ber­ger alle­mand est un chien en bonne santé qui peut vivre de 10 à 13 ans s’il est bien soi­gné. Bien qu’ils aient quelques pro­blèmes de santé poten­tiels, ceux-​ci sont sou­vent atté­nués par le fait que cette race est un mélange. 

Temperament du Berger Allemand croisé Labrador

Les Shepradors sont très intel­li­gents. Les deux races parentes ont une intel­li­gence éle­vée et sont très faciles à dres­ser. La façon dont votre Sheprador réagira avec les étran­gers dépen­dra en grande par­tie de la façon dont il sera édu­qué. Une socia­li­sa­tion pré­coce est essentielle.

La plu­part du temps, le ber­ger alle­mand croisé avec un labra­dor hérite de la nature ami­cale de son parent labra­dor, tout en étant légè­re­ment réservé avec les étran­gers. Lorsqu’ils sont éle­vés avec d’autres ani­maux, les Shepradors s’a­daptent bien aux foyers com­po­sés de plu­sieurs ani­maux et d’en­fants, s’ils ont été éle­vés avec eux. Le Sheprador est un chien indé­pen­dant, mais pas trop pour qu’un nou­veau pro­prié­taire ne puisse pas le maîtriser.

Taille et apparence

La taille et l’ap­pa­rence d’un ber­ger alle­mand croisé avec un labra­dor varient et peut res­sem­bler plus ou moins à l’un ou à l’autre. Dans la plu­part des cas, les Shepradors n’at­teignent pas plus 60 cm de hau­teur et pèsent géné­ra­le­ment 25 à 30 kg. 

Le Sheprador a un tonus mus­cu­laire et est assez actif. Ayant hérité de l’ap­pé­tit de son parent Lab, vous devrez sur­veiller sa consom­ma­tion de nour­ri­ture car il peut prendre du poids rapi­de­ment s’ils mangent trop et ne font pas assez d’exercice. 

Ce chien mixte a géné­ra­le­ment des yeux mar­ron, géné­ra­le­ment en forme de losange, mais il existe quelques varia­tions. Leur nez est presque tou­jours noir avec un museau plus long.

Pelage et couleurs

Couleur-pelage-varie-du-labrador-croise-berger-allemand

Le pelage d’un Sheprador peut ou non être imper­méable aux intem­pé­ries. Ce sont des chiots à double pelage et leur poil est de lon­gueur moyenne à courte. La lon­gueur du poil du parent ber­ger alle­mand joue un rôle impor­tant dans la lon­gueur du poil du chiot. 

Ces chiens peuvent avoir une grande variété de cou­leurs, celle d’un chiot donné est for­te­ment influen­cée par la cou­leur du pelage de ses parents. Les marques sont un peu plus incer­taines en rai­son du grand nombre de gènes en jeu. Vous pou­vez vous retrou­ver avec un chiot noir, jaune, roux, noir et feu, ou brun et tout ce qui se trouve entre les deux !

Exercices et conditions de vie

Le ber­ger alle­mand et le labra­dor sont des chiens actifs. Les deux parents sont des races de tra­vail, ils ont donc besoin d’être sti­mu­lés de manière appro­priée. Les Shepradors doivent avoir accès à un endroit où cou­rir régu­liè­re­ment. Une cour clô­tu­rée est la meilleure solu­tion ; ces chiens ne sont pas à l’aise en appar­te­ment. Il faut comp­ter envi­ron 45 minutes à une heure d’exer­cice intense par jour. 

Les chiots adorent jouer, ils doivent donc être adop­tés par une famille active. Il peut vivre en appar­te­ment, à condi­tion de faire de l’exer­cice quotidiennement. 

Le ber­ger alle­mand et le labra­dor ont éga­le­ment besoin d’une cer­taine sti­mu­la­tion men­tale. L’entraînement à l’o­béis­sance est un excellent moyen de sti­mu­ler leur cer­veau et de les fati­guer. Quinze minutes par jour est géné­ra­le­ment suf­fi­sante pour que votre chiot apprenne à se com­por­ter correctement. 

Formation et éducation

Le ber­ger alle­mand croisé avec un labra­dor est un chiot facile à dres­ser ! Les deux races paren­tales sont extrê­me­ment intel­li­gentes et avides d’apprendre. 

Bien qu’ils aient besoin d’un maître fort et cohé­rent, vous ne devez pas être trop dur au point de les bles­ser. L’obéissance de base est une excel­lente chose, mais les Shepradors excellent éga­le­ment lors­qu’ils ont un tra­vail à accom­plir. Ils font de mer­veilleux chiens de ser­vice et sont par­faits comme com­pa­gnons de mai­son de retraite. Lors du dres­sage, nous recom­man­dons d’u­ti­li­ser des tech­niques de ren­for­ce­ment posi­tif et non de tech­niques aversives.

Santé du Berger Allemand croisé Labrador

En géné­ral, les races mixtes sont en meilleure santé que les chiens de race dont ils sont issus. Cela s’ex­plique par le fait que les chiens de race pure ont un patri­moine géné­tique beau­coup plus res­treint et géné­ti­que­ment simi­laire entre eux.

Les races mixtes sont beau­coup plus saines car elles pro­viennent d’un plus grand pool géné­tique. Cependant, même si les chiens croi­sés Berger allemand-​Labrador sont consi­dé­rés comme sains, ils sont sujets à quelques pro­blèmes de santé.

Dysplasie de la hanche
De nom­breuses grandes races de chiens ont des pro­blèmes de dys­pla­sie de la hanche. Il est pos­sible qu’un ber­ger alle­mand croisé avec un labra­dor le soit aussi. La dys­pla­sie de la hanche se pro­duit lorsque la cavité de la hanche ne se forme pas cor­rec­te­ment. Cela peut pro­vo­quer de l’ar­thrite et même une boi­te­rie dans les cas graves.

Ballonnement ou tor­sion de l’es­to­mac :
il s’a­git d’une affec­tion sou­daine et poten­tiel­le­ment mor­telle qui touche l’es­to­mac du chien. Elle est fré­quente chez les ber­gers alle­mands et peut donc tou­cher cette race mixte. Fondamentalement, cette mala­die se pro­duit lorsque l’es­to­mac se tord et com­mence à se rem­plir de gaz. L’estomac peut alors s’é­ti­rer et même écla­ter. Le bal­lon­ne­ment est presque tou­jours traité par une chi­rur­gie d’ur­gence chez le vétérinaire.

Allergies
Les aller­gies chez les chiens se pré­sentent géné­ra­le­ment sous la forme d’af­fec­tions cuta­nées, et sont cou­rantes chez les Labradors. Ils peuvent déve­lop­per des rou­geurs, com­men­cer à se grat­ter constam­ment, perdre leurs poils et endom­ma­ger la peau. 

Ces pro­blèmes peuvent en géné­ral être trai­tés à l’aide d’un sham­pooing pour peau sen­sible et de médi­ca­ments pres­crits par votre vétérinaire.

Nutrition

Les Shepradors sont des chiens de race moyenne à grande. L’alimentation est impor­tante, et si vous adop­tez un chiot, il lui faut une nour­ri­ture de qua­lité supé­rieure pour chiots de grande race pour une meilleure santé à l’âge adulte. 

Le régime Barf varié est le plus sou­vent le mieux adapté pour ces chiens avec sou­vent une fai­blesse de hanche. Bien que les cro­quettes ne sont pas recom­man­dées, si c’est votre option pour votre chien, vous devez les choi­sir de la meilleure qua­lité. Voir notre article “NOURRITURE BARF ou CROQUETTE ? Comment bien nour­rir son chien

Lorsque votre chiot vieillit, les ali­ments pour chiens âgés sont plus appro­priés. Vous aurez besoin d’un apport en glu­co­sa­mine, étant donné la pro­pen­sion de la race à souf­frir de pro­blèmes de hanches en vieillis­sant. Vous trou­ve­rez les com­plé­ments néces­saires en cli­quant sur “pro­blèmes de hanche” du site “Tout pour le Chien et le Chat”.

Toilettage

Le ber­ger alle­mand mixte Lab a beau­coup de poils qui devront être bros­sés quo­ti­dien­ne­ment même s’ils ont des poils plus courts que la plu­part des ber­gers alle­mands. Ces chiots se font éga­le­ment cou­per le poil deux fois par an. Cela signi­fie beau­coup de poils sur votre tapis. Préférez l’extérieur. 

Les Shepradors doivent être bai­gnés au besoin, sans excés, car ils peuvent faci­le­ment avoir la peau irri­tée. Si votre chien a les oreilles tom­bantes, comme c’est le cas avec les Shepradors, vous devrez les net­toyer régu­liè­re­ment et sur­veiller pous­sière et les débris peuvent se coin­cer et pro­vo­quer une infection. 

Le ber­ger alle­mand et le labra­dor sont connus pour avoir des pro­blèmes den­taires si les dents ne sont pas cor­rec­te­ment entre­te­nues. Vous pou­vez éga­le­ment ache­ter une brosse à dents et vous en occu­per vous-​même si votre chiot vous laisse faire.

Chiots Berger Allemand croisé Labrador et éleveurs

Il est assez facile de trou­ver des éle­veurs de ber­ger alle­mand et de labra­dor, ce croi­se­ment étant courant.

Nous vous recom­man­dons de faire des recherches sur les éle­veurs en ligne avant de choi­sir un chien, en com­men­çant par les groupes sociaux. Demandez autour de vous, par­lez à vos amis et à votre famille avant d’a­che­ter un chiot. Les éle­vages de “basse-​cour” sont plus sus­cep­tibles de pro­vo­quer des mal­for­ma­tions congé­ni­tales et de com­pro­mettre irré­mé­dia­ble­ment le futur du chiot.

Si vous choi­sis­sez un Sheprador, attendez-​vous à payer plus de 800 à 1000 €, le prix “inter­na­tio­nal” étant envi­ron 800 dol­lars pour un chiot. Comme il ne s’a­git pas d’une race recon­nue par les Société Canine de pure race (ex : SCC en France), les chiots n’au­ront pas de papiers, mais les parents (si réel­le­ment de pure race) devraient en avoir. Voir à ce sujet nos articles :

Refuges pour animaux

Nous recom­man­dons tou­jours d’es­sayer d’a­dop­ter avant d’a­che­ter ! Les chiens des refuges sont sou­vent des chiens de races “mixtes”. Il est pro­bable que vous puis­siez trou­ver un Sheprador si vous faites des recherches. 

Adopter dans un refuge n’est pas seule­ment moins cher, c’est aussi l’as­su­rance de contri­buer à sau­ver une vie ! Il n’est pas rare qu’un Sheprador se retrouve dans un espace pour ber­gers alle­mands ou pour labra­dor retrievers. 

Le Sheprador en tant qu’animal de compagnie

Le ber­ger alle­mand croisé avec un labra­dor sera un chien de famille fan­tas­tique s’il est bien dressé, le plus jeune pos­sible. Il peut s’en­tendre avec d’autres ani­maux domes­tiques à la mai­son, à condi­tion d’être cor­rec­te­ment socia­lisé. Les Shepradors aiment être à la mai­son avec leur famille et ne doivent pas être lais­sés seuls pen­dant de longues périodes. Ces chiots s’en­tendent très bien avec les enfants et jouent sou­vent le rôle de pro­tec­teur dans les situa­tions dan­ge­reuses. Dans tous les cas, il faut les intro­duire dans la famille pro­gres­si­ve­ment, en pro­cé­dant à des pré­sen­ta­tions lentes et appropriées.

Réflexions finales

Si vous pou­vez sup­por­ter les besoins d’exer­cice du chien, le ber­ger alle­mand croisé avec un labra­dor est une race idéale pour presque toutes les familles. 

Ces chiens ne vide­ront pas votre por­te­feuille comme c’est le cas pour de nom­breux chiens de race, que ce soit pour le coût du chiot ou pour les fac­tures de vétérinaire. 

Avec son allure remar­quable et sa per­son­na­lité char­mante, ce chien pour­rait être votre pro­chain meilleur ami ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *