PRÉPARATION AVANT VACANCES avec son chien – Infographie en 19 conseils

Vacances avec chien : cela demande une pré­pa­ra­tion sérieuse et docu­men­tée. Surtout si vous devez allez dans un autre pays euro­péen. C’est encore plus vrai si vous quit­tez l’es­pace de la Communauté Européenne. Vous trou­ve­rez les réponses à toutes vos ques­tions dans l’in­fo­gra­phie en 19 conseils ci-​dessous.

Partir en vacances avec son chien peut être un vrai casse-​tête !

Il y a sou­vent des vacances, tout au long de l’an­née. Difficile de pen­ser que mal­gré tout, cela peut même deve­nir un pro­blème (voire un cau­che­mar) si l’on veut par­ta­ger ce moment de détente avec son chien.
88% des Français qui emmènent leur ani­mal de com­pa­gnie en vacances s’organisent en avance.
Voici donc
19 conseils ras­sem­blés par Le Mammouth Déchaîné.
Nous avons été auto­ri­sés à les publier sur notre site Mon Ami le Chien et nous l’en remer­cions. Cela faci­li­tera votre pré­pa­ra­tion pour vos pro­chaines vacances avec votre canidé pré­féré !

La préparation : d’abord les législations des pays

Connaître la légis­la­tion en vigueur sui­vant votre pays de des­ti­na­tion ou le pays que vous tra­ver­sez (cor­res­pon­dances si en avion) peut être un vrai casse-​tête.
Envisager se retrou­ver coincé à la fron­tière parce qu’il vous manque un papier pour votre chien n’est pas pen­sable. Et pour­tant, cela est clas­sique, en par­ti­cu­lier lors des grands départs, où se retrouvent beau­coup plus de pro­prié­taires de chiens novices qu’en période nor­male !

Lister et préparer les objets indispensables emporter

Identifier quels objets empor­ter avec soi est aussi déli­cat. Il ne faut pas en avoir trop, mais ne rien oublier. Par exemple, une trousse à phar­ma­cie com­plète peut s’avérer extrê­me­ment impor­tante sui­vant les situa­tions.

Les essentiels dans la liste des préparations

Vous trou­ve­rez dans les points 1 à 6 de l’infographie tout ce que vous devez faire avant de par­tir comme l’identification par puce élec­tro­nique, ou les infor­ma­tions à deman­der à votre vété­ri­naire lors de votre visite avant le départ. Il y a aussi des vac­cins de pro­tec­tion contre le ténia du renard à réa­li­ser si vous voya­gez à Malte, en Finlande ou au Royaume-​Uni.

Préparations et moyens de transport

N’oubliez pas de pré­voir éga­le­ment le néces­saire sui­vant votre moyen de trans­port : un har­nais est peut-​être à pré­voir si vous voya­gez en voi­ture, et une caisse aux dimen­sions bien spé­ci­fiques est obli­ga­toire si vous voya­gez en avion ou en train (voir les points 7 à 9).

Voir éga­le­ment nos articles spé­cia­lisé :
VOYAGER EN TRAIN AVEC SON CHIEN : SNCF, Allemagne, Royaume Uni, Espagne, Italie .…
VOYAGER EN BATEAU AVEC SON CHIEN : croi­sière, tou­risme flu­vial, voi­lier, ferry-​boat …
VOYAGER EN AVION AVEC SON CHIEN
TRANSPORT DE VOTRE CHIEN EN VOITURE EN TOUTE SÉCURITÉ
ATTACHER SON CHIEN EN VOITURE : pour­quoi c’est si impor­tant pour votre sécu­rité
CHIEN PEUREUX EN VOITURE : com­ment trai­ter natu­rel­le­ment son anxiété

Prévoir et préparer à l’avance ce qui se passera sur place

Il est impor­tant de par­ler des lieux de vacances réser­vés aux chiens : cela peut concer­ner les hôtels comme les plages. Pensez donc à véri­fier s’ils sont « Pet Friendly » avant de réser­ver votre séjour.

Les précautions à prendre une fois en vacances ?

Il est dif­fi­cile de s’imaginer tous les dan­gers que la mer peut appor­ter pour un chien : coups de cha­leur, indi­ges­tions, coups de soleil, puces, otites…

Par exemple, un chien pour­rait avoir du mal à reve­nir sur la côte s’il est parti nager et que les cou­rants le repoussent vers le large. Il pour­rait rapi­de­ment s’épuiser et com­men­cer à pani­quer.

Les oreilles de nos com­pa­gnons sont assez déli­cates et l’eau de mer peut pro­vo­quer des otites si elle venait à s’y intro­duire. Il faut donc pen­ser à les sécher cor­rec­te­ment après chaque bai­gnade. Voir à ce sujet nos articles OTITE EXTERNE DU CHIEN – Traitement natu­rel par plantes et OTITE DU CHIEN : dan­ger, la recon­naître, la trai­ter

D’ailleurs, un rin­çage rapide pour enle­ver le sel de mer de votre tou­tou le pro­té­gera des éven­tuelles infec­tions.

À la mer, il faut aussi faire atten­tion aux méduses et crus­ta­cés qui pour­raient aisé­ment amu­ser votre chien, mais le piquer en retour !

À la cam­pagne, il fau­dra prendre garde aux épillets qui peuvent se coin­cer dans les ori­fices et ne plus en res­sor­tir !

Bien d’autres consi­dé­ra­tions sont à prendre en compte, alors retrou­vez tous nos conseils et pré­cau­tions à prendre sur l’infographie ci-​dessous, et pas­sez un moment de rêve avec votre chien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

id quis dolor. adipiscing amet, sem,